La Muerte

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Gorefest
Nom de l'album La Muerte
Type Album
Date de parution 31 Octobre 2005
Labels Nuclear Blast
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album88

Tracklist

1.
 For the Masses
 04:47
2.
 When the Dead Walk the Earth
 04:46
3.
 You Could Make Me Kill
 05:45
4.
 Malicious Intent
 05:47
5.
 Rogue State
 07:09
6.
 The Call
 04:52
7.
 Of Death and Chaos
 04:14
8.
 Man to Fall
 04:09
9.
 Exorcism
 03:50
10.
 Till Fingers Bleed
 04:08
11.
 The New Gods
 05:18
12.
 La Muerte
 09:54

Durée totale : 01:04:39


Chronique @ Fabien

16 Août 2007
Suite à Soul Survivor & Chapter 13, albums mêlant habillement une base deathmetal à des horizons définitivement plus larges, Gorefest perd progressivement ses fans de la première heure et se sépare en 1998, la faute à des tensions intenes devenues de lourds fardeaux. Après plusieurs années de silence, les tensions étant désormais apaisées, le quatuor hollandais sent l'heure de la reformation, pas un seul membre ne manquant à l'appel. Le groupe signe dans la foulée un nouveau deal avec la puissante écurie allemande Nuclearblast, avec laquelle il fût déjà lié par le passé, se concluant par l'enregistrement puis la commercialisation de son nouvel album en octobre 2005.

La Muerte reprend principalement la période False de Gorefest, la favorite de nombreux deathsters, mais aussi celle qui lui convient indéniablement le mieux. Le groupe délaisse en effet le côté Thin Lizzy de Soul Survivor et les accents Rock de Chapter 13, pour ce centrer sur un deathmetal plus percutant, mais toujours empli du groove qui caractérise si bien notre formation et lui confère toute sa singularité.

Dès le premier titre, le redoutable For The Masses, Gorefest lâche un deathmetal direct soutenant la voix brutale de Jan Chris, tout en conservant ce feeling groovy toujours si présent. Notre groupe emboite alors brillamment les titres middle tempo à l’image de Make Me Kill, et ceux très entraînants comme le décoiffant Man To Fall. Au final le nouvel album des bataves s’étend sur 64 minutes, ses 12 morceaux défilant naturellement, sans baisse de régime particulière. Pour ne rien gâcher, la production aux fameux studios Excess (Sinister, Krisiun) est excellente, apportant un son massif & incisif au couple basse/batterie et aux guitares, et dotant le tout d’un punch idéal.

Bon retour sur le devant de la scène deathmetal, La Muerte séduira sans conteste les amoureux de la période False de Gorefest. Bien que moins marquant, son énergie et sa fougue encore présentes, ajoutées au jeu de batterie si fluide d'Ed Warby et à une maîtrise technique imparable du soliste B.Bonebakker, sans compter une reflexion toujours pertinente de Jan-Chris De Koeijer nous changeant de paroles souvent superficielles, présage un nouveau départ intéressant pour notre quatuor hollandais.

Fabien.

4 Commentaires

6 J'aime

Partager
Fabien - 02 Juin 2009: Pour ma pomme, je n'ai pas pleinement apprécié La Muerte lors des premières écoutes, peut-être en partie faute à la durée du disque. Les morceaux ne se sont imposés à moi qu'au fil du temps, à commencer par les redoutables For the Masses & Man to Fall...

Fabien.
jeffff - 05 Septembre 2015: j'aime beaucoup cet album. Le dernier morceau la muerte (un instrumental) me régale à chaque écoute.
ELECTROMA666 - 01 Mai 2018:

Ne decouvrant gorefest que tres récemment ,le premier titre"for the masses" que j'adore me fait pensé a du amon amarth.et la voix jan est carrement incroyable .franchement content de decouvrire ce groupe.merci a toi fabien pour tes chroniques que je lis et relis inlassablement .

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Julien

24 Janvier 2009
Grosse découverte pour moi que Gorefest et oui personne n’est parfait. Comment passer à coté d’un groupe qui a plus de 15 ans, surtout quand c’est bon !!!!!!

Pour situer les choses si vous étiez dans le même cas que moi, gorefest n’est pas du grind….. c’est du death voir du death/rock et franchement c’est super facile écouter. Les riffs sont simples, carrés efficaces. Mention très spéciale au chanteur, Jan-Chris De Koeijer, qui réussi a avoir une voix death mais très feutré sans tombé dans le mauvais mélodique.
Du fait de cette relative douceur, le CD passe tout seule et vous ne rendrez même pas compte que vous êtes revenu au début tant ce disque est plaisant à écouter.
L’ambiance général qui s’en dégage est très caractéristique d’un groupe mature qui a trouvé son style et pour moi qui n’avait jamais touché a Gorefest avant je suis conquis.

J’y retourne, et je vais aussi courir acheter les autres……. Un excellent groupe à découvrir si vous ne connaissez pas !!!!!!!!

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire