Invocation

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Dew-Scented
Nom de l'album Invocation
Type Album
Date de parution 24 Mai 2010
Produit par Jörg Uken
Style MusicalThrash Death
Membres possèdant cet album53

Tracklist

1. Downfall 01:47
2. Arise from Decay 04:38
3. The Invocation 03:38
4. Have No Mercy on Us 04:37
5. Artificial Life 03:45
6. Condemnation 03:05
7. Totem 01:06
8. Torn to Shreds 03:48
9. Revel in Contempt 04:01
10. A Critical Mass 04:43
11. Global Hysteria 04:29
12. Slaves of Consent 06:19
Total playing time 45:56
Bonus Tracks
13. On the Brink (Coheed and Cambria cover) 03:32
14. Thrashard (D.R.I. Cover) 03:20
Total playing time 52:48
US Bonus Track
13. Slaughterhouse (Powermade cover) 04:31
Total playing time 50:27
Japanese Edition Bonus Tracks
13. Recall the Pain 01:08
14. The Death of Common Sense 03:44
15. Slaughterhouse (Powermade cover) 04:31
16. Superstar Destroyer (Genocide Superstars cover) 02:56
Total playing time 58:15

Commentaire @ NightViking

15 Juillet 2010
Depuis Impact en 2003, j'attendais un peu plus d'inspiration de la part des thrashers teutons de Dew Scented. Mais là, rien de neuf a l'horizon. Le groupe se contente d'aligner les riffs, perd en puissance et en force de frappe en se reposant sur des rythmiques plus thrash et moins death.

Il n'y a pas que du mauvais. Comme toujours, on prend une sacrée claque sonore dans la gueule à l'écoute de ce huitième brulot. La qualité est au rendez-vous mais pour l'innovation, on repassera.

Dew Scented pourrait être intéressant mais malheureusement le groupe allemand tourne un peu en rond et n'arrive pas à nous pondre un chef-d'œuvre de puissance comme l'a été l'album "Impact" auparavant.

Le line-up quelque bousculé (le batteur et les deux guitaristes sont partis voir ailleurs), on n'aurait pu s'attendre à quelque chose de frais et de neuf. Mais la nouvelle paire de guitaristes, globalement mois efficace que la paire Bache/Muller fait illusion en nous délivrant des riffs efficaces mais pas transcendants.

La production, quant à elle, est ultra moderne et a été assurée encore une fois de plus par Jorg Uken aux Soundloge Studios. On pourra notez le très bon "Arise from Decay", le hatespherien "Have No Mercy on Us" et l'entrainant "Artificial life" mais trois titres intéressants sur une galette c'est un peu maigre!
Comme Dew Scented n'est pas ingrat, ils nous offrent un morceau bonus plutôt sympa et une reprise de D.R.I. bien punkisante.

Invocation reste un bon album de thrash/death survitaminé mais là où le bât blesse, c'est la recette répétée inlassablement. C'est efficace, bien foutu et tout et tout mais ceux qui connaissent le groupe depuis un moment ne se laisseront pas berner aussi facilement.
Pour les autres qui veulent découvrir, je leur conseille plutôt l'album précédent "Incinerate".

14/20

2 Commentaires

0 J'aime

Partager
metaleu35 - 02 Novembre 2011: C'est mon premier album de Dew Scented, je l'ai trouvé super !

Mais, je vais peut etre écouter les autres et me faire une petite idée :)
corpsebunder50 - 21 Avril 2012: Gros fan du groupe depuis Inwards (le meilleur pour moi), j'avoue être très déçu par la tournure qu'a pris le groupe. Surtout que depuis la vague thrash revival, notamment en provenance d'Amérique du Sud, nos jeunes allemands il y a peu semblent passer pour des vieux dinosaures. Il va être grand temps de ressortir les gros riffs qui faisaient la magie des méfaits précédents!!!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire