Into the Night

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Enforcer (SWE)
Nom de l'album Into the Night
Type Album
Date de parution 18 Novembre 2008
Style MusicalHeavy Speed
Membres possèdant cet album52

Tracklist

Re-Issue in 2012 by Earache Records
1. Black Angel 03:34
2. Mistress from Hell 03:16
3. Into the Night 03:14
4. Speed Queen 03:22
5. On the Loose 04:24
6. City Lights 05:53
7. Scream of the Savage 03:39
8. Curse the Light 04:08
9. Evil Attacker 03:36
Total playing time 35:06

Chronique @ AlonewithL

17 Décembre 2012

Du bon heavy à l’ancienne fait maison.

Officiant au sein de la formation thrash metal « Corrupted », qui prendra plus tard le nom de « Corrupt », le jeune suèdois Olof Wikstrand, guitariste et grand amateur de heavy metal old-school, se prêtait à rêver de relancer cette vieille musique à papa. L’idée lui était venue de lancer un projet, son projet, et de raviver une musique qui d’après lui ne semblait plus intéresser grand monde. « Enforcer », inspiré d’un titre du groupe de NWOBHM « Avenger », voit ainsi le jour en 2004. Olof en bon multi-instrumentiste œuvre seul sur la première démo réalisée en 2005, « Evil Attacker ». Ce premier signe de renouveau du heavy metal à la sauce des années 80 décidera bien d’autres formations dans les années qui suivront. « White Wizzard », « Cauldron », « Skull Fist » et « Katana » ne tarderont pas à germer et à porter eux aussi le flambeau. Dans la foulée Olof invitera son frère Jonas, ainsi que le guitariste Adam Zaars à le suivre. Ce premier line-up s’additionne de la venue du bassiste Joseph Tholl. Ensemble, ils enregistreront le premier album d’« Enforcer » aux Hvergelmer studios appartenant à Olof Wilkstrand. « Into the Storm » est du bon heavy à l’ancienne fait maison.

Dès la mise en route, on parvient clairement à distinguer les diverses influences issues de grands noms du heavy metal. Olof avait confirmé son attachement au canadien « Exciter ». Mais à en juger le heavy élancé de « Black Angel », « Iron Maiden » prend également une grande part dans le style des suédois. Ce qui va distinguer le groupe de leurs ainés sera beaucoup plus au niveau de la qualité de production, un son javellisé que l’on reconnaît assez fréquemment chez les formations de heavy revival. Mais aussi un entrain, une fougue, des soli frétillants qui transcendent la jeunesse de nos acolytes. L’éponyme « Into the Night » en est un brillant exemple. On y retrouve très clairement des aspirations au NWOBHM, à « Tokyo Blade », qui avait par son temps su créer des instants aussi magiques. Peu de temps mort chez « Enforcer », ils cherchent véritablement à mettre l’auditeur à bout de souffle. Les nostalgiques de l’époque dorée comme les novices apprécieront sans douter l’époustouflant instrumental « City Nights ». Le morceau pourrait être un échantillon de l’étendue technique de la formation et de son guitariste Adam Zaars, évoluant à différentes vitesses pour finir par s’accorder sur quelque chose de plus posé et bluesy entre 4 :05 et 5 :00 minutes. Maîtrise et envoûtement, jusqu’à en confondre le génie des anciens, de ceux qui leur ont tracé la route.

Ils cherchent à produire la surenchère dans leurs riffs sur « Scream of the Savage », à mettre littéralement au tapis le spectateur médusé en saturant au maximum le son. Olof y va de même de son chant incandescent, poussant quelques screams digne d’un Eric Adams dans les débuts des aventures guerrières de « Manowar ». Adam brade sa gratte pour une mitrailleuse lourde, les salves ont remplacé les riffs sur « Speed Queen », pris dans une vitesse étourdissante. Peut-être pas doué d’une grande subtilité mais divertissant et surtout défoulant. On n’imagine pas la cohue que ce titre peut provoquer en concert. « Evil Attaker » n’est pas mauvais non plus. Celui-là en revanche ferait descendre un peu la pression, perdant l’entrain provoqué par une bonne moitié des morceaux de la galette. Le heavy metal serait ici plus direct, moins malléable. De l’entrain, il y en aurait pourtant sur le nonchalant « On the Loose ». Ce n’est pas pour un manque de peps qu’il flanche, bien au contraire, beaucoup plus en réalité pour son côté un peu trop répétitif.

« Enforcer » nous initie aussi à des morceaux plus rock n’ roll, tout d’abord avec le tempétueux « Mistress from Hell », où on se plait à trouver une musique intense et sans compromis. Le plaisir ne sera pas identique quand viendra « Curse the Light », mélangeant hard rock et heavy metal sans réelle cohésion et parcimonie. Au lieu de faire grimper la température ce morceau un poil excentrique la ferait plutôt chuter. Il souffrirait d’un manque de profondeur et de puissance, en plus de son articulation fastidieuse. Ce serait là le hic de l’album en plus de la batterie de Jonas qui aura peiné à trouver sa voie, à nous émoustiller. Ses coups plats n’auront à aucun moment bousculer les riffs endiablés de guitare.

Le heavy metal a encore de beaux jours devant lui et pourra compter sur « Enforcer » et cette nouvelle vague naissante du heavy metal. Olof Wilkstrand a fait plus que rendre les lettres de noblesse à ses maîtres des années 80. Il est allé au-delà, en précurseur d’une offensive venue de Suède et d’Amérique du Nord. « Into the Night » ne s’affichera pas comme album ultime à cause de ses quelques faiblesses, mais s’impose comme un véritable retournement de vapeur. Gloire au heavy metal. Qu’il puisse posséder les hommes et les femmes pour des siècles et des siècles et jusqu’à la fin des temps. Ainsi soit-il!

15/20

7 Commentaires

6 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

BARONROUGE - 17 Décembre 2012: Bonne chronique , pour un excellent skeud , très bon même et dommage que le suivant ne vaut pas une pelle .
largod - 17 Décembre 2012: belle analyse comme d'habitude pour un groupe qui fait dans l'efficace.
Seul bémol, le chant, aux limites du supportable...
Chab - 20 Décembre 2012: Je ne trouve pas le chant si désagréable, au contraire ! Question de goûts ^^

Un album vraiment excellent avec des chansons prenantes et rythmées au possible accompagnées de solos de qualité ! Une très bonne surprise !
JimiH - 09 Août 2013: musicalement, un album superbe !!!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire