Immortal Legacy

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Hirax
Nom de l'album Immortal Legacy
Type Album
Date de parution 24 Fevrier 2014
Labels Steamhammer
SPV
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album47

Tracklist

1. Hellion Rising
a/ The Conquests
b/ Thunder Roar
2. La Boca de la Bestia – Mouth of the Beast
3. Mass Hysteria
4. Tied to the Gallows Pole
5. Atlantis – Journey to Atlantis
6. Victims of the Dead
7. Black Smoke
8. Sign of the Wolf
9. Immortal Legacy
10. Violence of Action
11. Deceiver
12. Mephistopheles
13. Earthshaker
14. The World Will Burn (Suffer the World)
Bonustrack (Digital Download)
13. Mephistopheles
Bonustrack (LP Version)
13. Mass Hysteria

Chronique @ LeMoustre

01 Fevrier 2014

Faire du vieux avec du vieux, ça peut avoir du bon

Si je devais classer les groupes de thrash parus depuis l'origine du style, Hirax ne ferait pas partie des formations les plus fréquemment citées pour leur impact réel dans le mouvement. Hirax a sorti 5 albums depuis 1985, dont leur premier "Raging Violence" cité, on ne put plus subjectivement, comme un des 100 meilleurs albums de thrash jamais sortis par le hors-série spécial thrash de Kerrang, et un "Reign Of Terror" (2004) bien pêchu. Groupe de troisième zone, donc, loin derrière les leaders du mouvement, y compris ceux issus du revival des années 2000. Hirax sort ainsi, bon an, mal an, un split-Cd ici, un album tous les 5 ans là, sans que la popularité, voire l'exposition du groupe ne décolle réellement.

Assumant totalement ce statut, Hirax décide, contre toute attente, de jouer avec cette image en embauchant Bill Metoyer (Slayer, Sacred Reich, Armored Saint entre plein d'autres) à la production (réussie, et avec une batterie qui "claque" bien), chantre du thrash US des 80's. De plus, ô divine surprise, Philip Lawvere est de retour, 25 ans après sa dernière oeuvre, dessinateur des mythiques trois premiers Kreator, de "Raging Steel" de Deathrow, "Emperor's Return de Celtic Frost, et autres pochettes des 80's toutes aussi réussies et représentatives du mouvement thrashmetal. Le dessin, bien dans l'esprit d'un "Endless Pain" de Kreator, fait son petit effet, même s'il n'atteint pas l'impact des œuvres citées ci-dessus (quoique...). Format LP fortement recommandé.

Ces deux éléments combinés suffisent à attirer, du moins à tendre une oreille attentive à cet album initialement prévu pour la fin 2013, et finalement repoussé jusqu'à fin février 2014 chez SPV/Steamhammer, label ayant eu son heure de gloire (Destruction, au hasard) dans le milieu des 80's. Comble de tout, 3 invités de marque, Jim Durkin, Rocky George, et Juan Garcia (Dark Angel, Suicidal Tendencies, Agent Steel/Evildead) font une apparition remarquée en soli, venus apporter leur soutien à nos vétérans californiens.

Avec tout ce retour aux sources sur la forme (pochette, producteur, invités, label), que vaut le fond, réellement ? Les craintes d'un album au mieux dispensable se justifiant trop régulièrement, je coupe de suite le suspense en annonçant un très bon album de pur thrash metal tout droit sorti de 1986 !

A mi-chemin entre le côté mélodique d'un vieux Flotsam And Jetsam (l'entraînant "Tied Ton The Gallows Pole") et l'agression rythmique d'un Exodus période "Fabulous Disaster", nos amis Hirax surprennent par la qualité de ces compositions et la fraîcheur, toute relative, de morceaux oldschool à en mourir. Katon de la Pena, le chanteur-leader de la troupe, fait furieusement penser au Bruce Hall d'"Omega Conspiracy" (Agent Steel - on aime ou pas) par sa façon de placer sa voix et ses intonations. On peut presque ré-entendre également du Dark Angel (période Leave Scars - vocaux compris) sur "Violence Of Action" ! Ça cause pas, ça ?

Les rythmiques, furieuses, ne laissent aucun répit ("Immortal Legacy"), l'aspect mélodique n’empiétant jamais sur la virulence du propos. Composés avec leur charismatique leader et le guitarsite Lance Harrison, les 12 titres impactent dès la première écoute, et, surtout, à l'instar d'un format LP d'antan, ne contiennent pas de morceau de remplissage. Même les trois interludes mélodiques aérant le propos sont réussis, c'est dire. Suffisamment diversifié pour captiver l'attention tout du long, Hirax utilise breaks, changements de rythmes, développements et plans qui, s'ils n'ont rien de réellement personnel, possèdent suffisamment de dextérité et de qualités d'assemblage pour constituer de vraies chansons. Une réelle réussite.

Ainsi débarrassé de gimmicks parfois pénibles dans leur exagération par le passé, Hirax s'est recentré sur lui-même, a dû beaucoup ré-écouter les premiers Exodus de leur ancien membre éphémère Paul Baloff ("Thunder Roar, The Conquest, la Boca de la Bestia", "Deceiver"), et sait même insuffler un aspect épique à certaines compositions, toutes prenantes et dignes des premiers amours de nos oreilles jadis encore juvéniles. Hirax, lui, a trouvé une jeunesse qui lui sied bien. La première bonne surprise de 2014 dans le style !

16/20

Le Moustre.

19 Commentaires

19 J'aime

Partager

MCGRE - 31 Mai 2014: putain de non dé diou alors ça c'est du thrash des familles ,pêchu hargneux et très rentre dedans , un régal moi je vous dis hé hé .
LeMoustre - 31 Mai 2014: @Karni : Pour le moment, à 5 mois du début de l'année 2014, peu de groupes dits "anciens" m'ont autant surpris, par la qualité de leur sortie. Bon disque, on est d'accord, mais selon mon système subjectif de notation, le 16 correspond bien, je trouve, après plusieurs écoutes, plus ou moins soutenues depuis le rédaction de ces lignes. Quand même les titres sont tous assez distincts, et ça, c'est un gros point fort. En attendant Tankard, et surtout Overkill, prévus pour juin. Ah, si, Mekong Delta, mais ce n'est pas tout à fait le même style. Bon, en même temps, y'a pas eu pléthore de sorties thrash en 2014. Rendez-vous en fin d'année...
MCGRE - 24 Mars 2015: Superbe album de Hirax vraiment péchu se skeud .
MCGRE - 02 Août 2016: bon je reviens juste pour affirmé que cet album de Hirax vieillie super bien,les titres le son tout s'écoute avec un réel plaisir,un grand album thrash old school de 2014 .
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire