Hungry for Stink

Liste des groupes Grunge L7 Hungry for Stink
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe L7
Nom de l'album Hungry for Stink
Type Album
Date de parution 1994
Enregistré à A&M Recording Studios
Style MusicalGrunge
Membres possèdant cet album54

Tracklist

1. Andres
2. Baggage
3. Can I Run
4. The Bomb
5. Questioning My Sanity
6. Riding with a Movie Star
7. Stuck Here Again
8. Fuel My Fire
9. Freak Magnet
10. She Has Eyes
11. Shirley
12. Talk Box

Acheter cet album

 $8.22  45,59 €  36,48 €  £33.94  $19.18  96,81 €  42,54 €
Spirit of Metal est soutenu par ses lecteurs. Quand vous achetez via nos liens commerciaux, le site peut gagner une commission

L7


Chronique @ TDH75

28 Fevrier 2021

Le creux après la vague ?

Suite logique à « Bricks Are Heavy » de L7, « Hungry for Stink » sort en 1994. Si ce disque est très voisin au niveau du style de son prédécesseur, il se situe toutefois à plusieurs niveaux en-dessous de ce dernier quant à la qualité de sa musique.

Nombreux sont les exemples à desservir cette offrande. Ainsi,« Andres » qui entame les hostilités est une sorte de tube rock deglingo et rigolo, quoique un peu facile à mon goût. « Baggage », quant à lui, surprend par son côté relativement peu inspiré et ses vocaux hurlés assez inhabituels de violence pour du L7. Enfin, « Can I Run », bien que légèrement plus mélodique, peine lui aussi à se montrer totalement convaincant.

Certes, le grand réveil s’amorce brutalement avec « The Bomb » qui explose tout en férocité punk en plein visage de l’auditeur, mais l’embellie sera de courte durée. En effet, « Questioning My Sanity » qui le relaie s’avère être le morceau le plus insupportable du disque par sa platitude et cette voix éraillée de poivrote en manque ; « Riding with a Movie Star » qui leur succède, sans être déplaisant, n’est pas non plus un grand titre.

Les choses s’annoncent enfin plus réussies à l'instar de « Stuck Here Again » à l’atmosphère plus calme, presque mélancolique, les filles se révélant très douées dans une veine de ballade rock toute en sensibilité. La puissance revient ensuite avec « Fuel My Fire », d'une part, qui brille par son excellent refrain et l'efficacité de son riff, puis « Freak Magnet » par son côté saccadé et lourd, presque metal.

Par ailleurs, « She Has Eyes », assez mou et terne, contraste avec « Shirley », amusant et énergique avec son ambiance speed de course de voiture. Plus inattendu encore, « Talk Box », morceau rock planant et étrange, est très surprenant pour du L7.

Après la franche réussite de « Bricks Are Heavy », en dépit de quelques sursauts sporadiques, « Hungry for Stink », pour sa part, s'avère globalement décevant, plat, peu inspiré et a bien du mal à soutenir la comparaison avec son glorieux prédécesseur. Peut-être composé trop rapidement par un groupe ayant connu un succès fulgurant et sans doute inattendu, ce disque semble être l’œuvre d’artistes exsangues, à cours d’idées, et demeure, à mon sens, trop moyen pour être recommandé.

0 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire