Hora Nocturna

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Darkened Nocturn Slaughtercult
Nom de l'album Hora Nocturna
Type Album
Date de parution 06 Novembre 2006
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album78

Tracklist

1.
 Das All-Eine
 06:17
2.
 Tempestous Sermonizers of Forthcoming Death
 03:28
3.
 Bearer of Blackest Might
 04:01
4.
 Unearthing Cosmic Decay
 04:11
5.
 Hora Nocturna
 03:50
6.
 Malignant Deathcult
 05:19
7.
 Cimonar de Nuit
 05:44
8.
 ...To Necromancy
 08:41

Durée totale : 41:31

Acheter cet album

Darkened Nocturn Slaughtercult


Chronique @ EternalTearsOfSorrow

05 Janvier 2012

DNS nous aura offert ici un véritable concentré de pure énergie négative et de satanisme,

A première vue, Darkened Nocturn Slaughtercult est un groupe de Black Metal allemand parmi tant d'autres, tournés d'une manière extrême sur leurs croyances satanistes, et possédant des êtres remplis de haine à l'intérieur d'eux. Mais ce groupe, aussi simple qu'il puisse paraître, se caractérise en premier par la présence d'une femme s'occupant de la guitare et du growl, s'appelant Onielar, dont la présence sur scène est d'une hypnose indéniable et celle-ci ne se gêne pas pour cracher ouvertement toute la haine et la négativité obscure se cachant en elle. Sans compter cette agressivité omniprésente dont nous fait part cette chanteuse, Darkened Nocturn Slaughtercult cache également des musiciens très axés sur la violence, la rapidité ainsi que l'agressivité incessante.

Le groupe ayant déjà sorti deux Cds, Follow the Calls for Battle (2001) ainsi que Nocturnal March (2005), à peine un an plus tard, ceux-ci quittèrent les studios de Black Blood Production pour auto-produire leur troisième opus, qui prit alors le nom de Hora Nocturna. Une nouvelle fois nous avons affaire à une pochette dans la veine des deux prédécesseurs, très sombre, sans la moindre couleur et majoritairement située entre le gris foncé et le noir, représentant une illustration composée de prêtres et d'armées satanistes, assistant à un vrai rituel pour rendre hommage à leur aura nocturne, un vrai spectacle de haine et de pure malsainteté représentée en une simple illustration. Un vrai plaisir garanti s'installe à peine que l'on aperçoit la détermination négative de ce groupe à travers cet artwork.

Et la musique ne démentira pas tout cela, au contraire, elle l'approuvera. Pour la troisième fois sur trois, Darkened Nocturn Slaughtercult nous offre ici un album d'une noirceur et d'une morosité presque inégallable, encore plus prouvée que dans Nocturnal March, qui lui s'axait selon moi plus sur l'agressivité et la rapidité, tandis que cette aura nocturne et négative se manifestera d'une plus grande force et d'une évidence plus remarquée sur cet album-ci. Pas un morceau échappera à la règle, allant du somptueux « Das All-Eine » au percutant et dévastateur « Bearer Of Blackest Might », en passant par l'excellent « Malignant Deathcult » et son pont plus ou moins reposée.

Si tous ces morceaux représentant la haine et l'anti-christianisme se manifesteront par leur rapidité et leur ardeur, alors le morceau éponyme « Hora Nocturna », sera quant à lui une interlude représentant exactement ce qu'il se dit sur la pochette, avec une véritable prière satanique, des sons inquiétants, des voix résonnantes et effrayantes. Une ambiance hors-norme sera présente dans ce morceau, entendant des voix de prêtres de la mort, implorant leur seigneur Satan, et exprimant à merveille leurs croyances. Cet album sera dans sa grande globalité un des plus sombres encore à nos jours que Darkened Nocturn Slaughtercult nous ait offert jusqu'à maintenant.

Darkened Nocturn Slaughtercult nous aura donc offert ici un véritable concentré de pure énergie négative et de satanisme, reflettant à merveille ce que les Allemands sont capables de prouver. Hora Nocturna ne sera dans son ensemble en aucun cas ennuyeux ou manquant d'originalité, sauf peut être pour certains petits riffs étant de trop, ou encore manquant de pureté ou de réelle persévérance. Darkened Nocturn Slaughtercult nos signe alors ici son album probablement le plus sombre, à conseiller encore aujourd'hui en priorité parmi les autres albums de la discographie de ce groupe, qui est propulsé à nos jours comme l'un des grands du Black Metal allemand des années 2000.

0 Commentaire

4 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire