Feed 'Em with a Brick

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Channel Zero
Nom de l'album Feed 'Em with a Brick
Type Album
Date de parution 17 Juin 2011
Produit par
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album37

Tracklist

1. Hot Summer 03:38
2. Guns of Navarone 02:57
3. Electric Showdown 03:35
4. Freedom 03:37
5. In the City 03:50
6. Angel's Blood 02:50
7. Side Lines 04:01
8. Hammerhead 02:56
9. Capitol Pigs 05:34
10. Ammunition 03:39
11. War Is Hell 04:37
12. Ocean 04:06
Total playing time 45:20

Commentaire @ Yegor

02 Novembre 2011

Feed 'Em with a Brick est l'album que tous les groupes "reformés" aimeraient pondre.

Janvier 2010, Channel Zero marque le petit monde musical belge avec une reformation des plus réussies de l'histoire et enfile 6 concerts sold-out à l'Ancienne Belgique (1800 places). Du jamais vu ! Après ce coup inattendu et réussi, c'est tout naturellement que Channel Zero se produit sur de gros festivals style Werchter ou Graspop. Sur scène, retour convaincant...Mais il faut également convaincre sur disque pour que l'année 2010 ne soit pas qu'un feu de paille. Gros défi quand on est une figure légendaire de la scène metal belge. Mais défi 100 fois relevé tant ce Feed'Em with a Brick est réussi !

Feed'Em With a Brick est l'album que tous les groupes "reformés" aimeraient pondre. Solide, cohérent, inspiré, et qui soutient aisément la comparaison avec les albums qui ont fait la réputation de Channel Zero. Dès Hot Summer, le morceau d'ouverture, on sent que le groupe est bien au dessus de Black Flowers, single sorti à la va-vite juste avant le Grand Chelem de l'AB. Preuve que le quartet a écrit bien mieux : ce single n'est pas repris sur l'album. En 45 minutes, les trois Belges et l'Américain Mickey Dooling (désormais abonné aux vols transatlantiques et qui co-produit aussi l'album) livrent 12 excellents morceaux, aux riffs dévastateurs ou plombants. Des morceaux variés et cohérents: on passe de l'uppercut Angel's Blood, au plus posé Side Lines ou le saccadé Capital Pigs le plus naturellement du monde. Cet album confirme aussi ce que l'on savait déjà: Franky de Smet-Van Damme est une perle de chanteur: une voix très typée, toujours aussi puissante (Electric Showdown) et capable de se moduler vers des sommets, comme sur Ocean qui clôt l'album tout en beauté. Ajoutons une production épaisse à l'américaine de Logan Mader et on obtient un album costaud, engagé et dangereux pour les cervicales. Welcome back !

Reste maintenant à conquérir les scènes au-delà du Benelux, acquis déjà à la cause des Bruxellois et qui le restera sans doute...

2 Commentaires

0 J'aime

Partager
 
El_Totor - 07 Novembre 2011: Whoa, je m'écoutais un ptit channel zero à l'instant, et je me dis, tiens, voyons voir s'ils ont chroniquer leurs albums sur SOM. Et paf, je vois qu'ils ont sorti un nouvel album en 2011 ! La bonne nouvelle de la journée !
MCGRE - 14 Juillet 2012: Cet album est une tuerie , une perle de thrash metal avec juste se qu'il faut de modernité et surtout de bons gros titres avec des riffs dantesques bref un retout gagnant pour nos thrasheurs Belges , oui les amis CHANNEL ZERO is back hé hé hé .
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire