Black Fuel

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Channel Zero
Nom de l'album Black Fuel
Type Album
Date de parution 1996
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album71

Tracklist

DISC 1
1. Black Fuel
2. Mastermind
3. Call on Me
4. Fool's Parade
5. Self Control
6. Misery
7. The Hill
8. Love / Hate Satellite
9. Caveman
10. Put It in
11. Wasted
12. Outro
DISC 2
1. Call on Me (Single Edit)
2. Black Fuel (Single Edit)
3. Multi Flower Nursery
4. Parasite
5. Parasite (The Remix)

Commentaire @ Burt

20 Septembre 2008
Je n'aurais sans doute jamais connu ce groupe si un de mes potes n'avait pas gagné des places pour leur concert via une radio.

C'était dans un toute petite salle parisienne appelée "l'Arapaho" (style salle de répète), donc très cool pour profiter à donf d'un concert et idéale pour découvrir Channel Zero et leur nouvel album. Comme ça nous a plu, on s'est empressé d'acheter l'album le lendemain.

Ce qui m'avait plu à ce concert, c'était leur dynamique et cette énergie transmise aux spectateurs, en était-il de même pour l'album ?

Cela commence avec un titre doté d'une bonne intro façon concert et paf : ça part. Il y a de légères consonances avec Slayer au niveau du son et de la voix mais attention, ça n'est pas Slayer ! Le titre fait taper du pied. On est dedans. C'est cool ! Le titre suivant suit bien la cadence avec ce thrash speed, mais il reste soft tout de même. Mélanger Ugly Kid Joe et Slayer, vous aurez le ton de Black Fuel ! Quant au troisième titre, il est assez calme et ce n'est pas ce qu'on attendait justement… ça casse tout l'élan. Le quatrième titre se veut Rock & Roll avec son riff assez classique. Du déjà-vu. Dommage. Vient ensuite un cinquième morceau, encore lent. Là, on se demande si on a bien fait de l'acheter ? Elle est où cette fureur du concert ???

Vient ensuite Misery. Beaucoup plus entraînant, toujours Rock & Roll mais plus convaincante, la batterie est plus construite (avec même de la double pédale). Septième titre lent mais beaucoup plus cool que les autres avec son riff arabisé et son côté funky, j'aime ! Il faudra attendre le huitième morceau, intitulé "Love / Hate Satellite", pour ressentir le potentiel du groupe ! Ce titre, simple, donne envie de pogoter partout… et là, la similitude avec Slayer est claire. Ça y est, les pistes qui suivent m'empêchent de m'endormir, enfin !!! Cela bouge enfin, le thrash est là ! La vitesse est là aussi.
Le 12ème titre, quant à lui, est proprement inutile. On entend juste les musiciens en fin de session et… voilà… on attend quelque chose qui n'arrive jamais…

Donc les 2/3 de l'album sont intéressants et cela concerne les titres 1, 2, 6, 7, 8, 9, 10, 11. Liste que l'on peut réduire à la moitié s'il on est plus exigeant.

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
Chriscatcher - 19 Décembre 2013: Un très, très bon album. Excellent du début à la fin. Une bonne grosse baffe en provenance d'Outre Quiévrain. Ca groove, ça bastonne sévère. Classieux !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire