Evil Genius

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Abruptum
Nom de l'album Evil Genius
Type Compilation
Date de parution 1995
Style MusicalDark Black
Membres possèdant cet album55

Tracklist

Re-Issue in 2006 by Blooddawn Productions and in 2007 by Black Lodge Records.
1. Honores Vultus Mutares Ex Aeris Campi
2. Aerge Facere Alci
3. Icendio Fulminis Tecis
4. Calibus Frontem Tumeo Acidus Abcessus
5. Corpus In As Trahere Abincere
6. Bis Semina Dies Hora Dea Membra Corpora
7. Feci Factum Sanguine Gladios Made Fieri Factus
8. Tortus Torquero Colla Tumentes
9. Turannum Bellux Eventus Alci Exeo Sivium Vitae Carthaginis Integra
10. Hostes Orco Hostium Legiones Dis Manibus Pacis Ruptores Ultioni
11. Animum, Mentem Alcis Juventutem Largitionibus, Hostes Addimicandum, Commotis Exita Sacris Thyias

Chronique @ utumno666

17 Juillet 2008
Reprenant une formule de Nagotar, il y a eu deux étapes dans ma vie, avant d'avoir écouté Abruptum, et après.

J'ai découvert Abruptum en téléchargeant la bonus track "De Profundis Mors Vas Consumet" et je l'ai beaucoup apprécié. Mais je découvris plus tard que c'était du black metal, sombre, mais pas spécialement original.

La piste 12 (De Profundis Mors Vas Consumet), hommage à Euronymous, est la seule écoutable d'Evil Genius en tant que morceau de black metal.

It, le chanteur, le dit dans l'artbook : "Abruptum n'est en aucun cas de la musique". Euronymous décrit d'ailleurs Abruptum comme "l'essence du mal", une formule bien classique, mais qui convient parfaitement à cette chose. Zarach Baal Tharagh et les autres bouillies dans le genre qui noient leur manque de talent dans une production ratée peuvent aller se recoucher, ici on a affaire à un son parfait, qui n'est pas propre au black metal, malgré les dires de beaucoup. C'est du génie pur et simple.

Car en effet le génie est là. Tout black metalleux qui se respecte le reconnaît sur la dernière piste. En revanche, peu pourront affirmer sans mentir adorer les onze premiers morceaux et les écouter en boucle. On a une ligne musicale, ce qui s'est perdu dans à la sortie de Obscuritatem Advoco Amplectere Me, donnée par une batterie lente et répétitive secondée par la basse. On a des bruits gutturaux et glaçants, qui se révèlent être les cris du chanteur It. On a ce qui ressemble à de la guitare. On a un synthé hypnotisant... Bref, tous les ingrédients pour un Depressive Black Metal band à la Silencer. Mais non.

Dans ce groupe règne un esprit unique, cultivé par les nombreuses légendes circulant au sujet d'Abruptum. On a beau retourner la pochette dans tous les sens, on ne trouve aucun site officiel, aucun myspace, aucun remerciement, aucun line-up clair, rien... Juste un long message de It qui nous parle de sa bête. Aucun groupe de black metal ne tenterait de produire un album à plus de quelques centaines d'exemplaires dans de pareilles conditions, aucun groupe n'écrit toutes ces paroles en latin, aucun groupe ne place un nain complètement fêlé au micro. Aucun à part Abruptum. On ne peut que leur mettre ou 1/20, ou 20/20, pour ma part j'opterai pour la seconde option.

Conclusion : Abruptum est un cas dans l'histoire du black metal, du metal, du CD ou de la production musicale en général ; et Evil Genius est le Compact Disc indispensable à n'importe quelle collection de CDs digne de ce nom. Il n'en sera pas un des moins bons, ouh que non.

Et le plus original.

8 Commentaires

9 J'aime

Partager

Bolverkrheathenlord - 17 Mai 2011: Et bien un grand merci à toi mec !!! Je connais Abruptum, mais le peu que j'ai tenté d'écouter ne m'eus emballer, la faute à youtube (!), mais là à la letcure de ta chronique, tout en laissant défiler les extrais ici proposés .... mon sort est donc jeté : voilà mon prochain achat .
Bolverkrheathenlord - 19 Juin 2011: Ce disque c'est de la pure folie, mais jetrouve tout de même que musicalement ça va du black à un death à l'ancienne en passant par du doom ... Spécial mais effectivement ce groupe mérite que l'on s'y penche dessus, un disque que je pense d'ici quelques écoutes, recommandé à certains blackeux suffisamment taré pour écouter ca bourré .
Bolverkrheathenlord - 19 Juin 2011: C'est une "sacrée" bizarrerie tout de même ce groupe ...
utumno666 - 22 Juin 2011: Effectivement, j'ai écrit cette chronique il y a un moment, et avec du recul c'est vrai qu'on retrouve des influences variées (normal, à cette époque le black metal se cherchait encore un peu), je te recommande chaudement les vieux albums si ça t'a plu!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire