Eskhata

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Catamenia
Nom de l'album Eskhata
Type Album
Date de parution 2002
Produit par Mika Pohjola
Style MusicalBlack Mélodique
Membres possèdant cet album75

Tracklist

1. Storm 04:19
2. Rain of Blood 04:31
3. Flames 05:20
4. Vortex 05:51
5. Coexistence Circle 04:26
6. Landscape 03:39
7. Karma 00:57
8. Astral Tears 05:11
9. Time in My Hands 03:28
10. Beyond the Starlight 03:29
11. Eskhata 05:40
Total playing time 46:51

Commentaire @ Mika_Helvetia

28 Fevrier 2006
Encore une nouvelle oeuvre de Catamenia, groupe que je ne me lasse pas d'écouter. Les choses ont bien évoluées depuis Halls of Frozen North, que ce soit au niveau du line-up ou des compositions, sonorités etc.
Dès le premier morceau, Storm, ce sont des riffs inquétants, malsains, des claviers glaciaux appuyés à l'extrême et une batterie enragée et destructrice... La recette parfaite pour résumer. La voix quant à elle est toujours aussi sombre agressive !
Toujours aussi incisif est malsain, on trouve Rain of Blood qui toue fois varie plus dans la composition et les voix auxiliaires prennent un part plus importante dans le morceau. Les claviers deviennent plus froids avec des raissonnances caverneuses et métalliques. Les guitares sont plus démarquées et plus facilement différenciables que sur Storm et pour le double pédalier il en est de même.
Pour la suite c'est un registre plus mélancholique. Les riffs sont plus lourds et plus lents. La batterie est également plus soft... beaucoup plus soft que sur les deux permières pistes. On trouve également des voix claires sur Flames par exemple. Un côté un peu plus haineux, à la limite de la mysanthropie, est présent sur le morceau Vortex.
Pour renouer avec la puissance, Coexistence Circle 04 s'exprime dans un registre presque épique, quasi guerrier. La batterie retrouve sa hargne des premières pistes et les riffs sont répétitifs et très marqués rendant une impression guerrière et malsaine.
Landscape poursuit avec un côté encore plus épique avec des riffs puissants et soutenus d'une batterie toujours aussi énergique ! Mais il retrouve des claviers qui avaient été laissé un peu pour compte lors des morceaux précédents.
Ensuit c'est une compostion très courte aux claviers qui tend à vous faire froid dans le dos. Une impression méchante et malsaine vraiment agréable...
Après cette petit pause on repart dans grandeur et puissance du grand froid nordique avec Astral Tears qui reprend les ingrédiants du succès de Storm et Rain of Blood tout en inovant dans la compostion (on change pas une équipe qui gagne, on la fait avancer !).
Time in My Hands retrouve le côté mélancholique, en l'appuyant plus, comme pour Flames.
Beyond the Starlight trace exclusivement dans une mélodie froide et des riffs héroiques. Une grande impression de puissance et des claviers sublimes !
On termine avec Eskhata morceau alliant la puissance de Storm, le froid de Time in My Hands et le côté héroique de Beyond The Starlight !

Album glacial et varié, recommandé à tous les amateurs du groupe !

0 Commentaire

4 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire