Dixanadu

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe Moi Dix Mois
Nom de l'album Dixanadu
Type Album
Date de parution 28 Mars 2007
Labels Midi : Nette
Style MusicalMetal Gothique
Membres possèdant cet album53

Tracklist

1. Dispell Bound 03:04
2. Angelica 05:00
3. Metaphysical 03:41
4. Exclude 03:40
5. Last Temptation 04:17
6. Immortal Madness 01:22
7. Neo Pessimiste 03:48
8. Xanadu 04:44
9. A Lapis Night's Dream (SE) 00:28
10. Lamentful Miss 03:48
11. Lilac of Damnation 04:08
12. Sacred Lake (SE) 01:37
Total playing time 39:37

Chronique @ Vanity

04 Janvier 2008
Aujourd'hui mon envie est de vous faire partager la découverte du dernier album du groupe visualeux par excellence, j'ai nommé Moi Dix Mois ! Ce tout nouveau bébé s'intitule Dixanadu et comporte en tout douze titres. Il existe une version européenne sortie le 20 Avril. Cette version européenne se divise en deux : tout d'abord un digipack comprenant un disque bonus sur lequel se trouve le single Lamentfull Miss ainsi qu'un mini-book de 28 pages. La seconde version est en vinyl avec un mini-book de 32 pages limitée à 499 copies.

Et dieu qu'il est bon de retrouver la belle ambiance des débuts du groupe ! Car oui, Mana ne nous ressert pas cette soupe insipide qu'était le mini-album Beyond the Gate. Il faut reconnaitre que le patron des Gothics Lolitas a repris du poil de la bête même si l'on est loin d'atteindre la beauté de Nocturnal Opera. Certains morceaux flirtent entre les débuts du Moi Dix Mois Project et Malice Mizer période Klaha. La ressemblance entre la voix de Seth et de ce dernier est frappante quoique le nouvel interprète ait un peu moins de chaleur par rapport à l'ancien chanteur.

L'album compte deux instrumentaux, deux Reprises, et huit chansons. Tous les titres sont en anglais. L'entrée en matière commence avec Dispell Bound, une introduction en forme d'invocation avec des choeurs qui épellent et scandent le chiffre fétiche du leader. Suit Angelica, une très belle chanson proche, dans ses riffs de guitare et l'utilisation du clavecin, de morceaux comme La Dix Croix et qui est des plus agréable à écouter. Le côté Malice Mizer ressort surtout avec la voix de Seth qui est proche de celle de Klaha. Ce en quoi s'éloigne la voix du nouvel interprète de celle de Juka c'est tout simplement la puissance, la chaleur et surtout les grandes envolées. En effet, si Juka arrivait plus ou moins bien avec puissance à tenir ses envolées, Seth lui reste dans un registre plus doux, qui donne un côté moins passionné mais tout aussi intéressant aux textes et aux musiques de Mana. La troisième chanson s'intitule Metaphysical un morceau qui mêle les parties death voice réservées à K et les côtés chants simples de Seth. On retrouve le goût particulier de Mana pour les violons et les chorales féminines lyriques en fond. Puis il y a Exclude, un morceau presque entièrement en anglais où il faut le dire, Seth se débrouille un peu mieux en matière de prononciation par rapport au précédent opus. Vient ensuite Last Temptation, Reprise de la chanson Tentation entendue pour la première fois sur l'album Dix Infernal. Heureusement, la mélodie principale n'est pas touchée, il s'agit surtout de réarangement qui sonne plutôt agréablement aux oreilles. Puis il y a la plus courte des chansons de l'album avec 1min22, Immortal Madness, qui sert essentiellement d'interlude avec la répétition d'une même phrase en death voice. Setpième morceau : Neo Pessimist qui, comme son nom l'indique, est une nouvelle version de la chanson d'origine Pessimist qui fait partie de la tracklist du premier opus Dix Infernal. Malgré l'habitude que l'on avec cette chanson, force est de constater que la douceur de la voix de Seth colle tout aussi bien à la mélodie que la force vocale de Juka. Et le voilà ! Ce morceau qui donne son titre à l'album : Xanadu. Ouverture avec des choeurs et un orgue, lancement de la batterie et du clavecin et puis avec délicatesse et profondeur, Seth pose sa voix lente et caressante presque. Utilisation de cloche comme pour Tentation et Pageant et puis le morceau prend en ampleur, les guitares s'ajoutent, le chant devient plus puissant. L'alternance entre douceur et force sur ce morceau fait son charme. A Lapis Night's Dream est un simple morceau à l'orgue qui ne dure que vingt-huit secondes, le temps de faire une courte transition. Transition qui mène à Lamentfull Miss, dernier single en date sorti part le groupe qui contient notamment deux autres Reprises : celles de Perish et de Forbidden, morceau dans la grande veine Malice Mizer avec quelques touches bien Moi Dix Moisiennes... Lilac Of Damnation débute avec des faux-airs de Mephisto Waltz et de boîte à musique toute délicate pour ensuite enchaîner avec deux lignes de guitare ultra-rapide et cette incessante batterie à laquelle on s'était habitué dans les deux premiers albums avec ce cher Tohru aux commandes. Achèvement de l'album avec un instrumental Sacred Lake, tout en douceur contrairement à The other side of the door, instrumental final du précedent opus.

1 Commentaire

3 J'aime

Partager
LuneNoire - 24 Août 2009: Chronique hautement au mérite de cet album.

Une infernalisation gothique/electro à souhait, je préfère la voix de Seth dans "Neo Pessimist".

Excellent ! 18/20
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ xelharunaway

01 Mai 2007
Voilà le quatrième album du "projet solo" du grand Mana-sama. Un album que je trouve vraiment bon. Les morceaux résultent toujours d'un mélange subtil entre des mélodies "classiques" et un son brut. De plus, les morceaux "Last Temptation" et "Neo Pessimiste" sont des Reprises de leur premier album "Dix Infernal" (les titres de ces chansons sur cet album sont respectivement "Tentation" et "Pessimiste") modifiées, cependant, au niveau musical...et au niveau voix (le premier album datant de la période ou Juka était chanteur). Seth nous fait donc honneur avec ces Reprises qui, je trouve, rendraient presque la chanson différente.
Conclusion : "Dixanadu" est un excellent album dans le pur style de Moi Dix Mois. Aucun déception.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire