Compromise Gone

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Herratik
Nom de l'album Compromise Gone
Type Album
Date de parution Octobre 2011
Style MusicalThrash Death
Membres possèdant cet album6

Tracklist

1. Intro
2. Enough
3. Bottom Feeder
4. End of Compromise
5. Closed Book... Opened Wrist
6. Talk So Much... Say Nothing
7. Filth in Numbers
8. Good Things Come to Those Who Hate
9. The Fall
10. The Zone

Commentaire @ LeMoustre

14 Août 2013

Nos petits kangourous sont bien voraces...

Les anciens Abortus (rebaptisés Herratik) d'Australie nous sortent ici un album tout droit sorti de l'aube du mouvement consistant à mixer le thrash à tendance brutale et le deathmetal émergeant, tel que le pratiquaient les Pestilence, Merciless ou Incubus à la fin des 80's.

Bénéficiant d'un son actuel (comprendre clair, et faisant la part belle à la guitare rythmique mixée en avant), mais bien dans l'esprit de la musique, nos kangourous font étalage de leur agressivité tout au long des 10 titres de l'album (le terrible riff introduisant "Bottom Feeder", ou le bon "The Zone" concluant l'album, au hasard).

C'est simple, en faisant un blind-test, on se croirait revenu au temps des sonorités tout droit sorties d'un Epidemic, ou d'un Deceased, brut, sans fioriture, annihilant l'auditeur sous des rythmiques solides.

le chant, enfin..., les cris sont à mi-chemin entre Patrick Mameli et Nick de Suicidal Angels, autant dire que l'ombre des deux premiers Pestilence est bien présente, Herratik soignant son efficacité avec des riffs percutants, ingrédient principal de leur musique.

Bien entendu, un peu d'aération est bienvenue (l'intro de "Closed Book...Opened Wrist", malsaine et ambiancée faisant place à une réelle boucherie rythmique), et nul doute qu'Herratik avec un tel sens de la composition et du riff bien placé saura conquérir le cœur des fans des groupes cités ci-dessus.

Tel le mort de faim de la pochette, Herratik croque à pleine dents le thrash/deathmetal avec efficacité, prenant à la gorge l'auditeur sous ses morceaux plombés. Avec un peu moins de bourrinage parfois vain, et un peu plus de réflexion pour élaguer des passages parfois moins efficaces, le groupe pourrait bien croquer beaucoup de proies.


1 Commentaire

1 J'aime

Partager
Vink - 25 Janvier 2015: ... Merci pour cette chronique, trés juste ! ;)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire