Bless the Martyr and Kiss the Child

Liste des groupes Metalcore Norma Jean Bless the Martyr and Kiss the Child
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Norma Jean
Nom de l'album Bless the Martyr and Kiss the Child
Type Album
Date de parution 13 Août 2002
Produit par
Style MusicalMetalcore
Membres possèdant cet album38

Tracklist

1. The Entire World Is Counting on Me, and They Don't Even Know 03:10
2. Face : Face 03:30
3. Memphis Will Be Laid to Waste 04:55
4. Creating Something Out of Nothing, Only to Destroy It 06:22
5. Pretty Soon, I Don't Know What, But Something Is Going to Happen 15:49
6. The Shotgun Message 01:37
7. Sometimes It's Our Mistakes That Make for the Greatest Ideas 03:15
8. I Used to Hate Cell Phones But Now I Hate Car Accidents 05:02
9. It Was as If the Dead Man Stood Upon the Air 01:30
10. The Human Face, Divine 05:41
11. Organized Beyond Recognition 07:28
Total playing time 58:19

Commentaire @ nameless

13 Août 2007
Norma Jean, nom de l'actrice américaine Marilyn Monroe, oui ok, mais là on parle de Norma Jean, groupe hardcore américain originaire de Douglasville et en formation depuis 1997.
Norma Jean nous offre ici une véritable tuerie avec ce "Bless The Martyr & Kiss The Child"!
Le point fort de Norma Jean c'est l'ambiance que dégage chaque musique, une ambiance sombre et glauque, tout en gardant une légère mélodie dans certaines musiques comme " Pretty Soon, I Don't Know What, But Something Is Going To Happen" ou bien "Organized Beyond Recognition".
L'ambiance est très prenante, on est comme enfermé ou même autant dire condamné dans cette musique pendant tout l'album.
La pochette révèle vraiment ce qui nous attend à travers l'album, un enfant au grand sourire assez étrange et un regarde plus que possédé... une sorte de monde différent du notre, un monde sorti tout droit des ténèbres si je puis dire, un monde malsain plein de violence et de noirceur!
De plus, les guitares sont d'une violence remarquable comme dans "Face : Face" et dans "Memphis Will Be Laid To Waste", la batterie nous fait naviguer à travers toute cette violence "Creating Something Out Of Nothing, Only To Destroy It".
Mais en milieu de chemin, 15 minutes de son plutôt instrumentales nous laissent le temps de reprendre nos esprits après des musiques plutôt agressives, c'est ce que nous offre "Pretty Soon, I Don't Know What, But Something Is Going To Happen".
Norma Jean termine très bien sa course dans ce monde d'agressivités et de violence avec une musique qui devient vers sa fin mélodique et très accrocheuse "Organized Beyond Recognition".
En conclusion, Norma Jean frappe très fort dès son premier album, et c'est le cas de le dire !

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire