Bleed the Fifth

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Divine Heresy
Nom de l'album Bleed the Fifth
Type Album
Date de parution 28 Août 2007
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album154

Tracklist

1. Bleed the Fifth
2. Failed Creation
3. This Threat Is Real
4. Impossible Is Nothing
5. Savior Self
6. Rise of the Scorned
7. False Gospel
8. Soul Decoded (Now and Forever)
9. Royal Blood Heresy
10. Closure
Bonustrack (Japanese Release)
11. Purity Defiled

Chronique @ Julien

31 Août 2007
Ayez ! Dino is back avec un nouveau groupe tout nouveau, tout beau. Pour son projet il s’est adjoint les services d’amis au tempérament calme comme Tim Young, l’ex frappeur de Vital Remains et Hate Eternal, Joe Payne de Nile et Tommy Vext que Dino nous a sorti de sa manche. Le tout avec le soutien de Roadrunner et vous obtenez un disque qui ne déconcertera pas mais qui ne paraîtra pas non plus de la resucée. Un retour gagnant quoi.

Dès les premières notes de ce Bleed the Fifth on sent que nos oreilles vont prendre cher. Je n’ai pas envie de réduire ce disque à du Fear Factory en plus brutal mais c’est un peu vrai. Mais attention, quand je dis Fear Factory, je parle de disque comme Demanufacture et pas comme des disques plus récents et plus moyens, on ça dire…… Et quand je dis plus brutal, c’est vraiment plus brutal. Mister Vext a un chant bien à lui qui peut parfois flirter avec le hardcore sans pour autant franchir la limite du genre. Il use également d’un chant clair, mais pas tout le temps, mélodique juste ce qu’il faut et surtout à bon escient. Pour bien comprendre il faut comparer un titre comme « This Threat is Real » avec un refrain entêtant et le titre éponyme dépourvu de « passage tendre ».
En écoutant ce disque on ne peut que constater l’influence de Dino sur les compos de Fear Factory. On reconnaît la patte mais cette fois il a voulu aller plus loin. Outre le chant plus abrasif, c’est surtout sa manière de composer qui a évolué. Les blast incessants de batterie sur certains passages viendraient à bout de n’importe lequel des tympans, même les plus entraînés. Tim Young fait étalage de son talent et faut reconnaître que ça le fait grave. Le jeu de batterie nous ferait plus penser à un groupe de Death et c’est bien en ça que la musique devient plus extrême. Pour en rajouter une couche, Dino nous gratifie de quelques soli bien sombres, eux-mêmes tout droit sortis du Death. Fear Fac en plus brutal et plus sombre, oui.
Point d’orgue, le mur sonore est impressionnant. A volume normal, on a l’impression de prendre un TGV en pleine tête. Impression vraiment classe !!!!!!

C’est fait Dino is back pour de bon avec un nouveau groupe qui envoie. Espérons que nous aurons le droit à un petit concert en France histoire se dégourdir les oreilles et la nuque. En tout cas les autres groupes assimilés n’ont qu’a bien se tenir Divine Heresy est là !!!!!!!!!!

5 Commentaires

11 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
 
lyden - 03 Novembre 2007: J'ai eu l'album récemment et j'Adore. il réunit pleins d'idées bien pensées ,de la batterie en passant par la guitare et par le chant"chaotique" et entre autre le retour de "Dino". A voir aussi les Jams sessions de Dino et Tim bien sympathique.
clochard - 02 Novembre 2008: Bon album! Bien rentre dedans avec des riffs surpuissants. Je déplore toutefois l'hétérogénéité de l'ensemble.
soulfly95 - 19 Juillet 2009: un album qui est purement et tout simplement parfait, pourvue que leur prochaine album soit aussi bon, voir même meilleur que celui si.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Divine Heresy


Autres albums populaires en Death Metal