Beyond the Gates

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Possessed
Nom de l'album Beyond the Gates
Type Album
Date de parution 31 Octobre 1986
Style MusicalDeath Thrash
Membres possèdant cet album238

Tracklist

1.
 Intro
 01:23
2.
 Heretic
 02:40
3.
 Tribulation
 04:48
4.
 March to Die
 03:12
5.
 Phantasm
 04:23
6.
 No Will to Live
 06:47
7.
 Beyond the Gates
 02:55
8.
 The Beasts of the Apocalypse
 03:13
9.
 Seance
 03:03
10.
 Restless Dead
 02:59
11.
 Dog Fight
 01:23

Durée totale : 36:46


Chronique @ Fabien

26 Novembre 2007
Suite au diabolique Seven Churches, album clé hissant le thrash aux portes du deathmetal, et affichant une image ouvertement satanique, Possessed revient avec Beyond the Gates, son second effort officiellement sorti chez Combat Records le jour d’Halloween du 31 octobre 1986.

En un an, le thrash death des californiens s’étoffe considérablement, évoluant depuis les structures simples des débuts vers des riffs et des constructions plus alambiqués, à l’image de l’excellent Phantasm débutant par un riffing lourd, avant d’enchainer sur une folie thrash parfaitement maîtrisée pour se clore sur une plage acoustique judicieuse. A l’instar du précédent méfait, Beyond the Gates dégage une atmosphère démoniaque toute particulière, depuis son illustration d’Ed Repka ouvrant les portes de l’enfer jusqu'aux paroles délibérément sataniques d’Heretic ou Seance, vociférées par le redoutable Jeff Beccera.

Malheureusement, la production de Carl Kennedy n’est pas à la hauteur, étouffant l’ensemble au lieu de lui donner la puissance nécessaire. La batterie de Mike Sus et les guitares de Lalonde / Torrao parviennent ainsi difficilement à s’exprimer et à retranscrire pleinement la violence des compositions.

Dans l’exacte lignée de Seven Churches, Beyond the Gates est plus technique, mais souffre toutefois d'une production moindre. Son essence satanique est en revanche fortement palpable, l'album ne manquant dès lors que d’un simple détonateur pour enflammer littéralement. Possessed touche heureusement cette folie dévastatrice lors de sa tournée mémorable avec Dark Angel aux Etats-unis, puis avec Voivod / Deathrow sur le vieux continent, où ses titres comme Beast Of The Apocalypse et March To Die retrouvent ainsi toute leur intensité.

Fabien.

17 Commentaires

12 J'aime

Partager

NICOS - 02 Fevrier 2011: J'ai été très décu lors que j'ai découvert cet album. On est quand meme dans un thrash très conventionnel, par rapport à Seven churches, c'est trois pas en arrière.
keketomax - 09 Septembre 2012: C'est vrai que celui ci manque un peu d'originalité par rapport au précédent, alors qu'à Seven Churches j'aurais noté 19sur20, la ça serait plutôt 15sur20 avec Beyond the Gates...
samolice - 17 Juin 2013:

Merci pour la chro.
Ce que je retiens le plus de ce disque, c'est sa pochette dépliante. Ca m'avait bien fait marrer à sa sortie.
La musique ne m'emballe pas autant.

JeromeG - 16 Mars 2019:

Je viens de découvrir le titre de possessed annonçant la proche venue d'un nouvel album, je me suis pris une claque et me fait espérer un successeur que j'espérais à "Seven Churches", mais du coup j'en profite pour réellement découvrir "Beyond the gate" à l'orée du dernier com de Fabien. En prenant du recul, avec une prod à la hauteur, cet album aurait clairement eu un autre retentissement.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Possessed