Angel Witch

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe Angel Witch
Nom de l'album Angel Witch
Type Album
Date de parution Mars 1980
Style MusicalNWOBHM
Membres possèdant cet album246

Tracklist

Re-Issue in 1990 by Roadrunner Records with 3 bonustracks.
Re-Issue in 2000 by Castle Records with 6 bonustracks.
Re-Issue in 2005 by Castle Records with 10 bonustracks.
1. Angel Witch 03:25
2. Atlantis 03:42
3. White Witch 04:48
4. Confused 02:51
5. Sorceress 04:16
6. Gorgon 04:06
7. Sweet Danger 03:07
8. Free Man 04:44
9. Angel of Death 04:52
10. Devil's Tower 02:28
Bonustracks (Re-Issue 1990)
11. Loser 02:50
12. Suffer 03:24
13. Dr. Phibes 02:50
Bonustracks (Re-Issue 2000)
11. Loser 02:50
12. Suffer 03:24
13. Dr. Phibes 02:50
14. Flight Nineteen 05:55
15. Baphomet 05:00
16. Hades Paradise 04:39
Bonustracks (Re-Issue 2005)
11. Loser 02:50
12. Suffer 03:24
13. Dr. Phibes 02:50
14. Flight Nineteen 05:55
15. Baphomet 05:00
16. Hades Paradise 04:39
Recorded live at BBC's Friday Rock, England, 14/03/1980.
17. Sweet Danger 03:13
18. Angel of Death 05:13
19. Extermination Day 03:40
20. Angel Witch 03:31
Total playing time 38:19

Chronique @ Adrahil

21 Fevrier 2011

Un album culte, très Heavy pour son époque.

Angel Witch se forme en 1977 à Londres et est immédiatement associé au mouvement New Wave Of British Heavy Metal aux côtés des jeunes Iron Maiden, Saxon, Tygers Of Pan Tang et autres Venom. Comme un grand nombre des groupes cités, le combo emprunte au Hard Rock de ses aînés de Deep Purple et Black Sabbath tout en affichant une image plus sombre, volontairement provocatrice, d'un satanisme bon enfant : le groupe originellement nommé Lucifer prend le nom définitif d'Angel Witch suite à un remaniement de Lineup, et son premier album éponyme voit le jour trois ans après, en 1980, l'âge d'or de la scène Britannique alors florissante.

La pochette, énigmatique, représente une cité d'aspect fantômatique qu'on pourrait associer à Atlantis (qui donne son nom à un titre de l'album) et nous montre que le groupe a choisi de se nourrir de nombreux mythes pour écrire les paroles de l'album, comme en attestent des titres comme "Gorgon" ou "Atlantis". Cette tendance à la mythologie sera reprise plus tard par les groupes de la scène Thrash américaine, comme Metallica sur ses trois légendaires premiers albums. Le groupe, naturellement, évoque tout autant le satanisme dans certains titres ("White Witch" ou encore "Angel of Death").

Quant à la musique, elle s'inscrit parfaitement dans son époque, on y retrouve cette caractéristique de la NWOBHM qui s'inspire du Hard Rock du début des 70's en y injectant une nouvelle forme de noirceur et d'énergie, chacun à sa manière : Angel Witch décide pour sa part de se nourrir de la musique punk de l'époque, dont la vitesse et la hargne n'avaient alors rien à envier au Heavy Metal des premières années. On a donc affaire à un album plutôt court (pas plus de 40 minutes) avec des titres avoisinant pour la plupart les 3 minutes. Ainsi, si le morceau titre et son refrain entêtant restent dans toutes les mémoires (il a été inclu dans la BO du jeu Brütal Legend en 2009), on retrouve également quelques ballades plus ou moins réussies comme "Free Man" et "White Witch". Le morceau le plus obscur et Heavy du disque reste malgré tout le classique "Angel of Death", Avec son tempo pesant et véloce à la fois et cette voix presque déclamatoire, faisant écho au classique du même nom que Slayer enfantera six ans plus tard.

La vitesse d'exécution de cette album ayant eu quelque chose d'assez novateur en son temps, s'il ne faut pas pour autant négliger l'influence du Hard Rock britannique sur cette musique (pour preuve, Kevin Heybourne a bien révisé son petit Ian Gillan illustré), il n'empêche que cet album, l'un des manifestes les plus marquants de son genre, a eu un fort impact sur la scène américaine aux côtés du Lightning To The Nations de Diamond Head, Metallica en tête. Après la sortie d'un tel album, la popularité du groupe s'est rapidement effondrée et celui-ci a sorti une poignée de disques plus anecdotiques, mais cela ne l'empêche pas d'être toujours actif et de faire revivre cet album culte sur scène : pour preuve, il donne un concert au Hellfest en 2011, après 30 ans de carrière.

11 Commentaires

17 J'aime

Partager

ZEPP99 - 02 Avril 2012: @samolice :
Normal, je n'arrête pas de lire qu'Angel Witch serait un groupe énormissime. Ben moi j'avais 17 ans quand j'ai acheté le vinyle et je n'ai pas souvenance qu'ils rivalisaient avec les grands de l'époque. Mais j'ai adoré cet album mais ça ne m'étonne pas que beaucoup ne connaissent pas.
Ce qui n'enlève rien à cette bonne chro
MattMaiden - 21 Septembre 2012: merci pour cette chro : convaincu par ta prose et les chansons écoutées sur Youtube, donc encore un achat à prévoir ;)
Chriscatcher - 03 Janvier 2014: Une des pierres angulaires de la NWOBHM. Un album référence au même titre que le premier Iron Maiden.
mechant - 13 Novembre 2019:

Peu de groupe de la nwobhm ont eu la chance de connaitre 1 grande carriere...par contre qlq uns ont sorti des albums cultes...

Angel Witch en fait parti!

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Angel Witch