Amer

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
pas de note
Nom du groupe Fuck The Facts
Nom de l'album Amer
Type EP
Date de parution 18 Juin 2013
Style MusicalGrindcore
Membres possèdant cet album5

Tracklist

1. Une triste vue 02:22
2. Vent du nord 02:32
3. Panser la plaie au lieu de soigner le mal 02:37
4. A Void 01:44
5. Jour de souffrance 01:24
6. L'enclume et le marteau 02:57
7. Amère 03:03
Total playing time 16:39

Chronique @ Naiwan

16 Janvier 2014

Du brut et du vénère qui fait du bien dans les chaumières

Rappel historique: Fuck the Facts est un groupe crée en 1998 par un Hostie d'Canadien du nom de Topon Das. Oscillant entre un grindcore des plus primitifs à un Death Metal plus expérimental avec des touches de Noises et d'autres joyeusetés par-ci par-là, le groupe s'est fait un nom dans la scène extrême underground et depuis des années prend une réputation d'ampleur internationale tout en restant fidèle à ses racines et à sa volonté d'authenticité.

A l'instar de nombreux artistes qui se vouent à une éthique et à un son extrême, Fuck the Facts fait parti de ces formations qui de par leur engagement dans la scène et leur brutalité proposent toujours quelque chose de surprenant, frais et authentique, autant sur CD qu'en Live.

On entame Amer par un morceau introductif qui pose les bases d'un son lourd, pas TROP soigné et pourtant bien audible, penchant dès les premières interventions rythmiques vers un pas de violence et de mal-être à coups de Blast Beats et de dissonances.
Pourquoi mal-être? Il n'y a qu'à consulter les paroles pour s'apercevoir que ne ressort qu'un aspect mélancolique, triste, plein de regret, collant parfaitement au titre de l'album, Amer.
Au niveau de l'instrumentation, il est à noter que les musiciens jouent un grind assez technique, tant au niveau de la vitesse que des compositions proposées, étant à la fois capable de balancer des suites d'accords plaqués en trémolo picking que des shreds tonitruants. Le batteur envoie du lourd, passant du Blast de porc aux rythmes punks, jouant parfois de la double pour le plus grand plaisir de nos entrailles sans laisser de côté les petites subtilités des jeux de cymbales.

Le titre quasi-éponyme, d'ailleurs, Amère, s'éloigne un tant soit peu des compositions du reste de l'album pour proposer un titre en mid-tempo avec des accords mineurs lancinants qui ne seraient pas sans rappeler des constructions mélodiques plus propres à une sorte de Black Metal mélodique, à la limite de l'atmosphèrique. Ce qui se dégage de ce morceau, c'est quelque chose d'assez dur à définir, tant la violence du son et des blasts qui le parsèment contrastent avec les notes et les propos hurlés par la vocaliste Mélanie Mongeon. Néanmoins en excellent outro pour l'EP, ce morceau laisse une ouverture plus mélodieuse et facile d'accès pour pouvoir digérer avec plus de facilité le pain de brutalité qu'on vient de gober en moins de 15 minutes.

Pour ce qui est de la composition du reste de l'album, il n'y a pas grand chose à redire.
Non pas par manque d'originalité ou de mauvaises impression, mais il est clair que le groupe reste extrêmement fidèle à ce qu'il proposait auparavant. Du lourd, du violent, du rapide. Fuck the Facts n'entame pas une prise de risque ni de renouveau.
Oui, les compositions sont souvent martelées à un rythme effrénée ce qui permet à une foule enragée de se déchaîner dans les salles avec une ambiance clairement baignée dans le bon petit grind des familles.

Car Fuck the Facts, malgré ses débuts en tant que projet studio, est un groupe taillé pour la scène qui délivre une énergie et une niaque évidente, mené par une front-woman qui envoie des cris d'une intensité surprenante quand on voit son gabarit.
Je conseille de toute urgence s'ils passent dans votre région.

Mention spéciale pour le bassiste grawler qui lors du passage du groupe a Lille a appris avec une étonnante volonté l'expression française « Suce Ma bite! » qui a le mérite de pouvoir à l'avenir lui être bien utile!

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire