1184

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Windir
Nom de l'album 1184
Type Album
Date de parution 16 Novembre 2001
Style MusicalBlack Viking
Membres possèdant cet album334

Tracklist

1.
 Todeswalzer
 04:55
2.
 1184
 05:29
3.
 Dance of Mortal Lust
 05:44
4.
 The Spiritlord
 06:11
5.
 Heidra
 08:19
6.
 Destroy
 06:30
7.
 Black New Age
 04:55
8.
 Journey to the End
 09:34

Durée totale : 51:37


Chronique @ Nattskog

15 Janvier 2006
Windir… il m’aura fallu du temps avant de découvrir cet excellent groupe. La mort de son créateur en fait. Héhé oui, il y a des choses qui marquent. C’est donc ce dramatique accident qui m’aura poussé à mettre une oreille sur les albums de feu Valfar (mort d’hypothermie le 14 janvier 2004), et à tomber sous le charme du génie de sa créativité.

« 1184 » n’est pas l’album avec lequel j’ai commencé à m’intéresser à son œuvre, mais bel et bien celui que j’écoute le plus… extrêmement mélancolique, très cosmique, « 1184 » est un trésor pour tout amateur de Black un tant soit peu évolué, beau, triste.
La particularité de ce groupe, c’est que les ambiances ne sont pas nécessairement sombres. Les guitares apportent une ambiance extraordinairement triste, les claviers (éthérés et instruments classiques) soutiennent beaucoup cet effet et le chant hyper agressif de Valfar contraste pas mal avec cette tristesse. Le chant clair parfois utilisé, les breaks mid-tempo, les riffs déchirants, bref, tout n’est pas là pour redonner le sourire (« Heidra ») et certains passages sont vraiment très déprimants – pas dans le sens "Black Dépressif" à la Shining ou consorts, mais plus mélancolico-romantique.
Si on peut noter une chose, c’est le côté très progressif des guitares : les riffs se détachent très clairement de ce que l’on entend habituellement dans le Black, même tendance Viking : des envolées contrôlées (pas des solos "n’importe nawak") typique de l’école Progressive, passionnées, belles…
Niveau rythmique, comme le souligne Arawn, l’album est très varié, non seulement d’un morceau à l’autre, mais aussi dans les morceaux : passages blastés, breaks, double pédale bien rapide la plupart du temps, le batteur montre qu’il n’est pas la moitié d’une tarte molle et la plupart du temps, c’est assez entraînant (pas encore du Fintroll hein mais bon…)

Pour moi, « 1184 » est le meilleur album de la discographie de Windir (bien que tous les autres soient superbes également !) et ironie du sort, c’est icelui que Valfar choisit de se dédier. La tristesse qui se dégage du disque ne peut que nous rappeler à présent que le compositeur de génie qu’était Valfar n’est plus, et c’est vraiment dommage. De tels talents sont rares et c’est moche de les voir disparaître si tôt. Bref, trêve de pleurnichages, Vreid est né des cendres de Windir. On devrait pouvoir y retrouver l’empreinte du génie de ce groupe maintenant disparu.
Amen.

6 Commentaires

10 J'aime

Partager

 
Franck - 30 Janvier 2008: C'est un groupe vraiment excellent mais ce n'est pas a la hauteur de Marduk.
Sinon c'est le meilleur album de 4, 5 qu'ils ont faits.
Abyssion - 30 Décembre 2008: Pour moi aussi le meilleur album de Windir. Un excellent album qui prouve tout le génie de ce brave qu'était Valfar. RIP.
DerelictEarth - 12 Juillet 2010: Incontestablement un des meilleurs albums de black metal de tout les temps.

Rarement je ne me suis pris une baffe musicale aussi forte qu'a la découverte de ce 1184 !
666Metalhead666 - 11 Septembre 2011: 1184 le meilleur album de windir mais c'est pas le meilleur album de black metal de tous les temps. Mais c'est vrais!elle est vraiment bonne cette album
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Chronique @ Arawn

19 Mars 2005
Ce troisième album montre une certaine évolution de Windir par rapport au premier album. D'abord du point de vue du groupe lui-même puisque Valfar n'est plus seul, Windir est devenu un groupe. Même la composition ne concerne plus que Valfar puisque Hvall y participe également. Ensuite, on assiste également à une évolution vers une plus grande utilisation des claviers et de l'orchestration éléctronique en générale. Il en résulte une plus grande présence du côté folk viking qui ressort d'autant plus à travers des sons d'accordéons entre autre sur "Heidra" mais surtout par des mélodies plus affirmés. Il en va de même pour les ambiances et atmosphère plutôt mélancolique amenés par des passages de claviers dans des morceaux comme "Heidra". L'utilisation des claviers s'est aussi accompagné de l'apparition d'une influence électro qui ne se dissémine par sur l'ensemble de l'album mais apparaît dans des moments bien ciblés comme dans "Dance of Mortal Lust" ou the "Spiritlord" mais surtout dans la longue outro de "Journey to the End".

Ce changement de couleur du groupe diminue quelque peu le côté très froid et noir qu'on ressentait dans le premier album et on se trouve dans un esprit plus mélancolique qu'inquiétant. Pour autant, Windir n'en reste pas moins aggressif avec la voix toujours aussi efficace de Valfar qui n'a rien perdu de sa violence, même si elle est plus "propre" qu'auparavant. Celle-ci s'accompagne toujours de chant clair viking qu'on retrouve entre autre sur 1184, toutefois ceux-ci ne s'accompagne pas de chant féminin comme sur Soknardarl.


Côté rythme, même si à travers ses nombreux passages mélodiques, Windir recourt au mi tempo, 1184 est plus rapide que Soknardarl et les grinds y sont légions comme dans "Black New Age", "Destroy ou Todeswalzer". 1184 est un album très varié du point de vue du tempo avec des chansons très aggressives comme "Black New Age" ,des chansons plus mélodiques et ambiantes comme "Journey to The End" et des chansons mêlant les deux comme "Dance of Mortal Lust" mixant des riffs très ambiants soutenus par des grinds sauvages.

Avec 1184, Windir a de nouveau réussi à créer une vraie atmosphère en remplaçant toutefois la noirceur par la mélancolie. A la fois mélodique et aggressif, 1184 confirme le talent du groupe.

0 Commentaire

4 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire