Black One

Lyrics
add a review/comment
Add an audio file
Band Name Sunn O)))
Album Name Black One
Type Album
Released date 2005
Music StyleDrone
Members owning this album86

Tracklist

1.
 Sin Nanna
Listen02:17
2.
 It Took the Night to Believe
Listen05:56
3.
 Cursed Realms (of the Winterdemons)
Listen10:13
4.
 Orthodox Caveman
Listen10:00
5.
 CandleGoat
Listen08:04
6.
 Cry for the Weeper
Listen14:40
7.
 Báthory Erzsébet
Listen15:59

Total playing time: 01:07:09

Buy this album

Sunn O)))



Review @ enthwane

05 September 2009
Sunn O))). Un nom relativement énigmatique, dont je n'ai toujours pas compris la signification, qui revient souvent dans la bouche de mes amis fanatiques de métal. Lorsqu'on en parle, on m'évoque quelque chose d'indescriptible, de trés noir et trés prenant, quelque chose que les mots ne peuvent pas décrire, tellement leur musique est chargée d'insalubrité. J'ai donc décidé de me procurer un de leurs travaux, pour voir si effectivement, ça sonnait comme je l'imaginais. "Black One" était celui dont on me reparlait le plus. Les chroniques ici présentes sont trés enthousiastes et hallucinées : voyons maintenant les choses d'un point de vue de quelqu'un qui ne rentre pas dans cet opus.

Hé bien, on ne ressent que de l'ennui. De la lassitude. Aucune structure. Aucun instrument proprement nommé. Certains me taxeront de gros réac', peut-être (je m'expose à ce genre de critiques en m'attaquant au sacro-saint Sunn O))) de toutes façons), mais je n'expose ici que mon avis, totalement subjectif donc, celui de quelqu'un qui aime la musique, pas les bruits de machine à laver couverts de chuchotements. Tout manque réellement de cohérence.

Je ne remets pas en cause le travail de Sunn O))), qui a du être relativement conséquent, vu le battage qu'on à fait autour de cet album dans la presse spécialisée. Mais aucune "chanson" ne sort du lot, tout n'est que sons disloqués, remis ensemble, de bruits, de chuchotements qui ne m'évoquent absolument rien. On m'assure que c'est une question de ressenti : quand je veux frissonner de peur, j'écoute Mayhem, Burzum ou Shining. Quand je veux de la tristesse et de la noirceur, j'écoute Gris ou Sombres Forêts. Mais pas Sunn O))), qui est décidemment beaucoup trop particulier pour moi.

Deux points positif (encore une fois selon moi) qui ressortent de ce conglomérat de bruits dissonants: la pochette, trés belle et sombre, relativement abstraite, qui colle parfaitement à la "musique" de Sunn O))) : sans aucune linéarité, surréaliste, abstraite et désagréable à l'oreille ; et également le fait que Sunn O))) réussisse quelque chose : ne pas laisser indifférent. Qu'on aime ou qu'on aime pas, leur musique nous fait basculer dans une des deux extrêmes : soit on déteste ces bruits immondes, soit on adore ce ressenti (que je n'ai franchement pas éprouvé, comme je l'ai déjà dit plusieurs fois). Mais impossible de faire partie de ce que j'apelle la "majorité indécise" face à ce genre d'OVNI "musical".

Tout ça pour vous dire que Sunn O))) reste un groupe à part, que l'on idolâtre ou qu'on déteste. Pour ma part, je déteste, mais chacun ses goûts, me direz-vous. A réserver pour ceux qui aiment se faire peur et qui aiment passer du temps à écouter leur machine à laver tourner.


0 Comment

0 Like

Share
    You must be logged in to add a comment