logo Manowar

Биография : Manowar

Joey DeMaio travaille en tant que technicien des basses et à la pyrotechnique pour le groupe Black Sabbath lorsque Ronnie James Dio (qui vient d'accepter de remplacer Ozzy Osbourne) lui présente le guitariste du groupe Shakin' Street qui fait leur première partie. Ce guitariste n'est autre que Ross the Boss[1]. Ils se rendent-compte rapidement qu'il ont le même rêve commun: fonder le groupe de heavy metal le plus puissant du monde[2]. Une fois que Black Sabbath est sur scène, ils jouent ensemble dans les coulisses du New Castle city Hall et ils constatent rapidement que leurs styles sont complémentaires. Ils décident alors de tenter l'aventure et de monter un groupe ensemble. Un peu plus tard ils engagent Eric Adams au chant, Donnie Hamzik à la batterie pour créer Manowar.

Manowar enregistre alors son premier album nommé Battle Hymns, incluant le titre « Dark Avenger » qui est un slow épique avec Orson Welles à la narration (Welles enregistre aussi la narration de « Defender » qui est conservé et retravaillé pour l'album Fighting The World qui sort en 1987). C'est sa voix ténébreuse qui ouvre tous les concerts du groupe: "Ladies and Gentlemen, from the United States of America, all Hail Manowar". Leur deuxième album, Into Glory Ride, est le premier album avec le batteur Scott Columbus. Leur troisième album, nommé Hail To England, est mixé et enregistré en seulement six jours. Leur albums suivants sont Sign Of The Hammer, Fighting The World, Kings Of Metal, The Triumph Of Steel, Louder Than Hell, Hell on Wheels (live), Hell On Stage (live), Warriors Of The World. Pendant ce temps-là DeMaio travaille sur la création de son propre label, Magic Circle Music qui voit le jour en 2003. Ce label produit des groupes de metal symphonique (comme par exemple Rhapsody).

En 1983, Joey DeMaio et Ross The Boss signent de leur sang le contrat avec leur maison de disques afin de démontrer leur sincère engagement dans l'univers de la musique et leur refus de la panacée facile, des excès capitalistes de l'industrie du disque. L'année suivante, Manowar est inscrit dans Livre Guinness des records en tant que groupe le plus bruyant au monde, durant la tournée de leur quatrième album Sign Of The Hammer. La tournée adjacente à l'album The Triumph Of Steel (1992), verra supplanté le précédent record: Manowar atteind alors un niveau de pression accoustique oscillant entre 129 et 130 décibels sur scène, soit l'équivalent du Concorde au décollage.

Le groupe sort régulièrement des coffrets DVD baptisés Hell On Earth, dans lesquels on retrouve le groupe lors de ses tournées mondiales, les rencontres avec les fans et bien entendu des concerts dans leur intégralité (HOE III, HOE IV & HOE V). Dans le 5e opus sorti fin novembre 2006, on retrouve le concert enregistré durant le Festival Earthshaker-Fest de 2005[3].

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Manowar