Monarque : Fier Hérétique

Black Metal / Canada
(2007 - Mankind's Demise Records)
了解更多

歌词

1. INTRO: CES CHAROGNES ÉPARSES

[Instrumental]


2. FIER HÉRÉTIQUE

Arrachez des mains du Christ
Ce mythe et ses artifices
La fausse parole des cieux
Puisqu'il n'y a aucun dieu!

La bannière de l'hérésie
Là où la sagesse s'étend
La grandeur du libre esprit
Écrasera ces pieux déments!

Le mot d'ordre est liberté
Là où l'instinct se manifeste
Avançant sur ces voies funestes
Sur lesquelles je les ai châtiés!

Leurs dogmes me sont nauséeuses
Hypocrites, âcres et creuses
Je priorise leurs interdits
Hurlant au nom de l'Hérésie
Fier Hérétique!

J'inverserai leurs croix de bois,
Leurs écrits et leurs discours
Dénoncerai leurs sales perversions,
Aurai les miennes en adorations

Célébrer comme une grande messe
Comme une ode à toutes leurs faiblesses
La fin de leur tyrannie
La nôtre débute aujourd'hui!!!

«Et c'est ainsi que leur empire chuta, et comme s'il n'avait jamais existé, il sombra dans l'oubli…»

Fier Hérétique!

«Depuis le début des temps, l'homme se laisse guider par des doctrines qu'il a lui-même créées. Il est temps pour lui de les abattre et de cesser de se tourner vers ces divinités illusoires…»


3. LE VENT DU NORD

Mon âme triste et noire
Vestige de glace et de sang
Neige en guise de corps
Guidé par le vent du nord

Étreint par l'hiver et le gel
Un enfer de glace règne tout autour de moi
L'ennemi de ceux et de celles qui s'effondrent…

Face au soleil illusoire
Tu vénères, l'opposant, le fléau de ces terres
Faisant preuve d'une ignominie si profonde…

J'ai entendu des échos
Et son souffle si froid
Si puissant
Qu'il déchirait l'horizon

Hurlant et scandant à mort
Une dernière fois

Sous l'œil des astres et du temps
Tu t'effondres. Et l'hiver, sous tes pieds
Devient ta tombe

Et moi j'observe en silence
La puissance…
Du vent du Nord!!!


4. UN PASSAGE DANS LA VALLÉE

[Instrumental]


5. EXTINCTION

Que de tourments…
Ils m'entourent!
Ces hurlements et ces visions
Dénoncent toute glorification
Toujours plus près…
Du néant
La quête de réponses qui s'achève…
Ces corps célestes qui m'élèvent…

Ainsi soit-il
J'en ai assez de tout ce cirque
Ces êtres faibles et sans convictions
Le fruit de la dite «évolution»
Je sens la colère qui s'élève
J'entends leurs discours qui s'achèvent
Aucune lumière à l'horizon
Le symbole de notre libération
Tel un cancer qui ronge infiniment…
L'humanité effacée par le temps…

Que de tourments
Ils m'entourent!
Dans ces catacombes de l'oubli
Pensées noires et endolories
Visions
Sacrificielles…
Souffrance
Inconditionnelle

J'entends, ma voix s'éteindre
Mon souffle, se restreindre
Je sens, ces pulsions destructrices
La seule solution salvatrice

La Totale Extinction!!!


6. MARCHES FUNÈBRES

[Texte tiré de l'oeuvre de poésie complète de E. Nelligan]

J'écoute en moi des voix funèbres
Clamer transcendantalement,
Quand sur un motif allemand
Se rythment ces marches célèbres.

Au frisson fou de mes vertèbres
Si je sanglote éperdument,
C'est que j'entends des voix funèbres
Clamer transcendantalement.

Tel un troupeau spectral de zèbres
Mon rêve rôde étrangement ;
Et je suis hanté tellement
Qu'en moi toujours, dans mes ténèbres,

J'entends geindre des voix funèbres.


7. OUTRO: ISOLATION

[Instrumental]

;歌词由 添加 cadavre_exquis - 修改此歌词