Belenos : Chemins de Souffrance

Pagan Black / France
(2007 - Northern Silence Productions)
了解更多

歌词

1. ORAISON FUNÈBRE

Recherchant l'acmé de mon être esseulé
En l'Eden infernal
Où des cohortes d'esclaves aux funestes superstitions
Cherchent l'ici dans l'au-delà

Des créatures belliqueuses transcendées
Par de divines illusions vocifèrent des litanies macabres
Des hymnes à la souffrance
Opposées aux hordes dont les voix hantées
Ne cessent d'abhorrer la voix symbolique

Tous s'éradiquent dans un fléau de même nature
Tous deux abjurent, aliènent, annihilent
Prémices de l'avilissement de leurs âmes

Un temple diabolique surplombe une forêt
D'échafauds sur lesquels brûlent ceux qui osent
Éructer des blasphèmes sur l'idole impérissable

Mais des troupes belliqueuses insultent, flagellent, embrasent
A nouveau la maudite croix se renverse
Sous l'œil résigné du prêtre promis à d'infâmes sacrifices
Les flambeaux immolent, les martyres se lamentent

Le saint édifice est en ruine
L'autel se consume doucement dans la nuit


2. LE DÉCHIREMENT

L'affliction est grandiose
L'anathème est sans fin tout comme l'agonie

Des immenses balafres, des déclamations
Des êtres éplorés qui frôlent les catafalques

Incarnation de la souffrance
L'isolation me délivrera de ce malaise

Je suis un aigle s'élevant dans le ciel
Par-dessus l'amoncellement humain

J'irai vers les hautes terres
Pour anoblir ma démence
Empêcher mon suicide


3. FUNESTE ET HIVERNAL

A la frontière des ténèbres
Là où l'aube n'est que le crépuscule
Loin de tout fracas humain
Proche des fjords gelés
Miroir des rares lueurs

J'admire le froid soleil
En continuelle perdition

Aux abords de cette geôle
Givrée, illimitée

Là où les crevasses et les ronces
Sont ensevelies
D'une majestueuse nappe blanche


4. LE DOMAINE DES SONGES (ACTE 1)

Une lune blafarde immortelle
Seule illumination de ce royaume de brume

Me guide à travers ce caveau à ciel ouvert
Je poursuis ma marche septentrionale à travers

Ce paysage primitif soumis
Aux nuits obscures et éternelles
Arpentant les belvédères
Et les cirques montagneux
Errant dans la pénombre polaire à la merci de
Cette immense et capricieuse solitude

Traversant de funestes forêts
Où règne le mystérieux silence nordique
M'effondrant une dernière fois sur la glace
Le rêve devenu réalité
Claustré à jamais dans ce domaine
Propice à tous les songes


5. BARRAD DU

Lorsque s'élèvent de grands coups de vent
Des tourbillons d'âmes de damnés
Qui dans leur rage s'efforcent de nuire et
Se vengent de leur détresse en répandant le trouble

Rôdant sans cesse, condamnés à l'éternité
Vous entraînant à leur suite en enfer
Vous étourdissent, vous enveloppent

Lointaines, leurs voix semblent ressurgir
Du seuil plaintif des purgatoires,
Résonnent de loin par lande et les sentiers creux
On les conjure pour les réduire au silence

Aux portes du mystère, perdues aux confins de la terre
Vous font sombrer à leur tour dans les limbes
Vous encerclent, vous emportent


6. WAR HENT AN ANCOU

Par les sentiers, dans nuit noire
Mujit l'Ankou dans ma mémoire
Traversée rituelle des fondrières
Annonce à mon cœur sa route d'enfer

Drapé d'un linceul noir
Pourvoyeur de l'au-delà
Hante mes ténèbres
Accomplir son dessein macabre

Sur les chemins de la mort
Faux tranchant en dehors

Rendant le sang aussi froid que le fer
Souviens-toi, tu n'es que poussière

la mort, l'enfer froid
Quand l'homme y songe, il doit trembler


7. L'ENFER FROID

Mornes étendues, froides contrées
Sous le tumulte hivernal
Le vent coupant hurle haut
Contre les crêtes acérées

Vers la grève où s'enfuit
L'astre apaisant des pays de la mort
Univers glacial de pluie, de brouillard

Malgré toute esquive
La mort viendra
Sans couleur, sans chaleur

Les chairs se meurent doucement
Sur les chemins de souffrance
Vers le Youdig dont l'odeur
Trahit l'humide profondeur


8. VEIL-NOZ

(Instrumental)

;歌词由 添加 Apophis2036 - 修改此歌词