Backstab : Aïki Taïso

Fusion / France
(2002 - XIII Bis Records)
Dowiedz się więcej

Teksty


El Tempo

Le temps,le temps n'est plus a perdre,
Combien de fois dois-je encore sortir de ma reserve ?
L'autre jour encore beaucoup frôlèrent la mort
Croisant le fer avec le feu,le poison dans leur corps...
Le temps le temps n'est plus a craindre,
Combien d'anges deçus ont fait le vol pour mieux s'eteindre?
Combiens de gens ignorés contemplent le vide,
Refusent leur passé et ne veulent pas de rides ?

J'attends que le temps fasse son oeuvre
Qu'enfin notre monde fasse peau neuve,
Je veux prendre part a la fête...

Les gens ,les gens,eux,sont a craindre,
bien trop d'hypocrites ont une volonté destructrice,
Mais le mal a ses adeptes que la raison ignore,
Ne fermez pas les yeux,non,vous vallez bien mieux qu'eux
Le temps,le temps est une contrainte,
Une seule solution,se libérer de son étreinte,
Contourner l'ennemi,se jouer de lui,
Il va falloir ruser pour profiter de la vie...

J'attends que le temps fasse son oeuvre
Qu'enfin notre monde fasse peau neuve,
Je veux prendre part a la fête

Now these days are gone I realise
And I can see it on your face,
So now you've gone away...
So now you'vr gone away...
Juste a ceux que le temps sépare...
Jusqu'a que le temps nous sépare...
J'attends que le temps fasse son oeuvre
Qu'enfin notre monde fasse peau neuve,
Je veux prendre part a la fête...
El tiempo...Le temps...El tiempo...Le temps...

DEMONS

JE SUIS EN PAIX AVEC MES DEMONS...JE SUIS EN PAIX AVEC MES DEMONS
Realise I told no lies,recycle all the pain inside
Realised the figures, the trigger,my finger in your eyes tonight
Careless,helpless as I'm racing the devil...Careless,helpless asbI'm racing my demons...
Careless,helpless as I'm racing the devil,I linger with my finger on the trigger,
See my friends as they wander in my neighbourhood writing words in the sand,
Because never,no,never,they'll never let me down
Reach the side of me I protect,realise I told no lies,television,the drug of a nation,
And the figure,the trigger,yes ,with my good eye
No compromise,wich way to the past ? Wich way to tyhe philosophy?
They'll never let me down anyway,and as I lick the tainted figures anyway
I can sleep before I'm near you
HAVE SEX IN YOUR DREAM
Careless,helpless as I'm racing the devil...carelees ,helpless as I'm racing my demons
And we're not exactly neigbours...
No we're not really lovers...
And we're not precisely friends...
I'm just in peace with my demons...with my demon...
JE SUIS EN PAIX AVEC MES DEMONS...JE SUIS EN PAIX AVEC MES DEMONS
Realise I told no lies,recycle all the pain inside
Realised the figures, the trigger,my finger in your eyes tonight
Careless,helpless as I'm racing the devil...Careless,helpless asbI'm racing my demons...
Careless,helpless as I'm racing the devil,I linger with my finger on the trigger,
See my friends as they wander in my neighbourhood writing words in the sand,
Because never,no,never,they'll never let me down
Reach this side of me,oh,but as I lick the tainted figures I can sleepbefore I'm near you
Then I penetrate your dreams and I can have some new adventures
Sorry I can't breathe,give me my ventoline
I saind I can breathe,give me my ventoline
And lick my dick as you will
I PENETRATE YOU DEEP
Careless,helpless as I'm racing the devil...careless,helpless as I'm racing my demons...
My demons...with my demons...as I'm racing my demons ...as I'm racing my demons...


L'oeil du clone


L'oeil du clone brille d'une autre lueur,
Un reflet d'acier empêche de voir a l'intérieur,
Les clones n'ont pas d'odeur...
Les clones après tout ne sont qu'a moitié vivants,
C'est sans doute ça qui leur donne cet air innocent,
Les clones ne sont pas conscients...
On va pas se laisser cloner
Pas se laisser dupliquer sans répliquer,
On va pas se laisser baîllonner,anesthésier,décébrer,manipuler...
A l'aube de l'an 2000
Vous êtes les originaux,soyez vivants
Soyez vivants !

Il y a une étape a franchir,agir,courir,devenir l'avenir,
Sortir de la ligne de mire de ceux qui préfèrent le pire...
Est-ce la frustration de l'homme de ne pas avoir de matrice
Qui le pousse a vouloir enfanter ainsi,même d'une manière factice ?

Les clones se nourrissent de notre memoire,
Ils volent nos souvenirs et plongent nos vies dans le noir,
Les clones sont nos mirroirs
L'oeil du clone a une aura phosphorescente,
Ils vous attirent avec ça mais gare a la descente,
Les clones sont un menace imminente...
C'set vrai,la plupart d'entre nous sont soit
Des agnaux dociles ou des manipulateurs habiles
IL y a une etape a franchir,agir,courir,devenir l'avenir,
Sortir de la ligne de mire
Vous êtes les originaux,soyez vivants
Soyez vivants !
Il y a une étape a franchir,agir,courir,devenir l'avenir,
Sortire de la ligne de mire de ceux qui préfèrent le pire...
Est-ce la frustration de l'homme de ne pas avoir de matrice
Qui le pousse a vouloir enfanter ainsi,même d'une manière factice ?

Suis-je encore moi ou bien le clone de moi ?
Es-tu encore toi quand tu me regars=de comme ça ?

Soyez vivants !
Soyez vivants !

BRUISES

Dark place...dark place...
Dedication and devotion
For the girl I love she comes from Zion,
Words could never mean anything,
Don't want to know what my race is,she said,
Don't want to know wahat my race is..
Confrontation with my deeper self,
Is your abscence the true reason
Or is my mind always empty with no passion,
Compassion stretches the time,
Quickens the change of season,why ?
I neeed reaction...
Whose light is that blind my eyes ?...It's mine...
Whose light is that blind my eyes ?...It's mine...
Who are you anyway ? Go away !
Who are you anyway ? Go away before I...
We never know,we never know...

I drown in silence free from the cold,
Feel your abscence fade away,
I drown in silence free from the cold,
Dark distances fades away...

I've got bruises sometimes,scars on my face,
Pull my hair off,scar on my face...
Pull-off my make-up,no time to fake up,
Depends on the sounds I hear,on the atmosphere,
On the sound I hear...
It's like a take-off,Itake a day off with my best friend,
No more deads ends,I feel no more restrained,
I've got drums in my head...heavy weight...
Drums in my head ...heavy weight...
I've got one for the suckers,two for the sufferers,
Three for the listeners,four for the others...

I drown in silence free from the cold,
Feel your abscence fade away,
I drown in silence free from the cold,
Dark distances fades away...


100 soleils


I just want to be hight,I don't want to fall...

Tout est rouge te brûle ici,le décor a changé,
Je croyais pourtant que j'allais pouvoir oublier
Mais l'odeur d'enscens m'enlace,tenace,
Mon oeil droit menace
Nos gestes se font plus fluides,plus rapides,
L'instant est limpide,
J'avance les yeux plissés,
Tous les sens sen éveil pour mieux voyager,
Dans combien de temps cette nuit en moi va-t-elle finir ?
Regarde...desire le soleil..déploie tes ailes...
Tes yeux observent le monde au ralenti...

Ici le métal a pris le pas sur le soleil,
Ici l'autoroute a vu disparaitre les plaines,
Ici la grisaille a bien treni toutes les merveilles,
Combien d'hommes bons se sont vus couper les ailes ?
Par manque de soleil...

I just want to be hight,I don't want to fall...

Je veux m'eloigner du superficiel,atteindre le soleil,
Rechercher le profond,quand la forme ne voit pas au fond,
Encore une histoire d'homme plein d'espoir
Qui cherche a découvrir sa vérité a tatons dans le noir,
Il se cogne dans les murs,se perds dans les fissures,
Tombe dans les pièges,rêve de privilèges,
Découvre les écritures de ceux que l'on traite de fous,
Soleil tu es le peintre alors mélange nous...
Regarde..caresse le soleil...étends tes bras...
tes yeux observent le monde au ralenti...

Ici le métal a pris le pas sur le soleil,
Ici l'autoroute a vu disparaitre les plaines,
Ici la grisaille a bien treni toutes les merveilles,
Combien d'hommes bons se sont vus couper les ailes ?
Par manque de soleil...
Recherche le soleil...recherche le soleil...


OPAQUE

JE ne peux plus vivreici,non trop de coups bas,trop de combats,
On ne verra bien quand et comment mon heure viendra,
Immobile comme sculpté dans l'argile,
Tout devient facile quand les pensées défilent sous les néons de la ville
Temoin de sdrames,guident no âmes,
Lancent des flammes quand se crâme la came...
Terre d'asil de fous,fous furieux scotchés sur des machines
Invente un monde qui s'éxécute,quçi élimine,où on vénère les toxines,
Sous la menace mes traits s'effacent,
Laissent la place a un masque opaque,efficace,
Une forterrese de glace
En état de confiance je goute a à la trabse
Opaque est le passage qui nous mène a la conscience...
Chaque particule,chaque seconde de toi et moi
Noyée dans l'infinie et captivante régularité de l'écho,
Corps aveugles hypnotisés,programmés
Se bousculent dans les couloirs du métro
Drôle de monde,triste saison
Où trop de gens vivent sans passion,
Trop de barrières
Trop de villes qui sont en fai des cimetière
Sans même leur demander...

Je suis table en lévitation...
Stable en méditation
Je suis table en lévitation...

Trop de systèmes dans le système a éradiquer,
Ferme les yeux tard le soir,fais emblant de ne pas voir,
De ne pas entendre,de bien rentrer dans les quotas,
Ne me parle pas,c'est chacun pour sa gueule et basta !
Et ça fait froid dans le dos...
J'essaie de méditer ,dur de se concentrer,
Quand on voit le bordel qu'il ya dans les quartiers,
J'en suis presqu'à regretter d'avoir la faculter de penser,
De savoir ce qui m'attends si un jour je me laisse aller,
Descendre tout droit dans les entrailles de la terre...

Apocalypse organisme,orgasme apocaliptique,
La denière partie d'un trypique rythmique,illusion d'optique,
Soleil vert,nouriture chimique,un amalgame de déchets toxiques,
D'armes biologiques,retombées de la pensée scientologique,
Ah,mais pas de panique,
Tu sais ici l'art dramatique se joue même sans scène et sans public,
Dans ma citadelle,mon monde parallèle,tout est essentiel,
C'set un palais dépouillé où le vent du sud aime se déchainer,
La solitude m'enseigne,me renseigne sur moi-même
Quand je saigne...
Moi je vx en profiter avant que tu te transforme en vapeur,
Avant que ne meurent les dernières lueurs de chaleur,
Les dernières heures,les dernières gouttes de sueur,
Ta chaleur...ta chaleur...

Je suis table en lévitation...
Stable en méditation
Je suis table en lévitation...
Stable en méditation...


SABBATH


They did not worship the sun
Teir brown eyes were known by none
They lived in ancient galeries in the cletic underworld
In their books good and evil were considered as equal
They did hold the secret of life in their very breath
They said they held the secret of life in their very breath

Pain... they know the pain,they fucking know the pain...
While going hiunting...ine the forrest you were hiding...
Why going hunting in the rain ?

The diid not worship the sun
Teir brown eyes were known by none
They lived in ancient widsom and mystical religions
The y knew everything about us even our mysteries
They did put their their whole live into the hands of the gods
They said they put their lives into the hands of the gods

Pain... they know the pain,they fucking know the pain...
While going hiunting...ine the forrest you were hiding...
Why going hunting in the rain ?

Now I've been flying across the rainbow...flying...
It tears my hands into pieces...
It tears my heart out... Tears my heart down...down...down...

Pain...They know the pain,they fucking know the pain...

These were my dreams in nights of tourments,
The witches dance...In an empty sabbath...In an empty sabbath...


THIS IS WHAT WE GET


Well,it's automatic,sens'o'matic,
Brothers we are as we laugh in the whirlwind,
Glowing,our family is growing,
Reaching the size of an ocean of stenghth and sense,
Memories coming back to the surfacec,
Pure sunshine,no end to the land of art,
This is what we get,pure sunshine,
This is what we get,pure sunshine,
Yes,this is what we get and what we give...
Your lies,cannot break my eyes

Well,it's cyco'matic,freak'o'matic,
Coulours will melt as to form unspeakable landscapes,
Floating,our spirits are humming,
Reaching the wisdom and the state of mind
Of an elevated consciousness,
We are zen for the first time
Pure sunshine,no end to the land of art
No end for the land of art
This is what we get,pure sunshine,
This is what we get,pure sunshine,
Yes,this is what we get and what we give...

Yes,this is what we get and what we give...
Don't want to stand alone
Don't want to breathe alone
Don't want to be alone
Don't want to die alone

teksty dodane przez vikoula - Edytuj teksty