Ataraxia (ITA) : Odos eis Ouranon

Dark Ambient / Italy
(2005 - Equilibrium Music)
Saber mais

Letras

1. STRANGE LIGHTS

Assis sous les falaises du tilleul,
Dans une chaude et lumineuse journée de novembre,
Je me laisse pénétrer par l'harmonie des formes,
Des couleurs et des sons.
Le ciel est limpide.
Les falaises reflètent la lumière.
Nous sommes à la mi-novembre.
Galets blancs, soleil, chaleur.
J'ai entendu les timides notes d'une guitare
Et une voix a glissé sur les vagues,
Le chant des vagues.
Perles sur l'océan.
Je suis sorti de l'eau et me suis allongé sur la roche.
Je me suis réchauffé au soleil.
J'ai absorbé la lumière,
L'ai mélangé à l'eau de sel pénétrée dans ma peau
Et j'ai écouté.
Une voix de perle qui chante.
Une voix de perle qui chante le chant des vagues.


2. SHELMERDINE

Focalized
In an ivory pyramid
Sudden i penetrate
Your roseate welcome
Shake of mahogany your skin
Dives me back
In the round of senses
I'm waiting
To free the chaos
Magma in fire
That your artist hands
Make docile.


3. BONTHROP

It was midnight
The midnight tolling
It was midnight
October thursday
It was nineteen nineeteentwentyeight
It was a male or rather a female
He came and the autumn leaves were falling
In stillness, silvery stillness
He had a savage name
And the steel shining blue
He had a hoarse laughing
In a silvery pool
A fleshing vassel in the sun
From the southern seas
A ghostly wandering alone
In undistinguished seas
The torches, the flames and the shadows
The wind, its moaning and the dazzling lights
He came, the wind...
Oh, the southern west wind.............


4. TU ES LA FORCE DU SILENCE

Rose dans les ténèbres,
Rose saignante et pâle,
Tu es la force du silence,
Un noir vent,
Baiser des plus funèbres,
Tu es la force du silence,
Mort le seul baiser,
Je vais voir l'ombre, mon ombre,
Saignante et pâle,
Parfum de tristesse,
Parfum de tristesse,
Tu es la force du silence.


5. OPHÉLIE

C'est encore la nuit des prodigues violons
Dans le clapotis de la mer éternelle,
En reversant un pâturage étoilé d'où s'enfuirent
Les anemos
...s'en va avec l'eau ta main
A refaire lit de noces la mer
Parle avec quatrecents roses ta bouche
C'est encore la nuit des prodigues violons
Dans les moulins demidélabrés
Tu parlais avec une sorcière en secret
Dans la poitrine tu cachais une grâce qui était
Propre la lune
Le jardin entrait dans la mer
Oillet profonde, promontoire
Parle avec quatrecents rose ta bouche


6. FAUST IN UNA SALA MALEDETTA

Laisse-moi, laisse-moi
Contempler ton visage sous la pâle clarté
Laisse-moi, laisse-moi
L'astre de la nuit comme un nuage caresse ta beauté
Rien pas une voix ne glisse à mon oreille un mot consolateur
O silence! O bonheur! Ineffable mystère! Enivrante langueur!
J'écoute et je comprends cette voix solitaire qui chante dans mon coeur!


7. SEAS OF THE MOON

(No lyrics available)


8. LES TISSEUSES LUNAIRES

Les tisseuses lunaires
Cosmiques divinités
Tressent des toiles d'araignées
D'albâtre
Diaphanes fils
Changés en fleuves, ruisseaux, marées
D'où se laissent glisser
Les nimphes
Dans le rite du bain de l'épouse
Mystique mariage
Âmes qui descendent dans le corps...


9. VEULES LES ROSES

Il y a un bois charmant
Où les autels affleurent d'encens
L'eau fraiche résonne entre les branches
Et la clairière est une ombre de roses
Floraison de printemps

Dans un frémissement de feuilles
Dans les pâturages des prés
Ruisselle sopore


10. FUGA TRIONFALE

Ad inferos vehor extremae laetitiae!
Denique introibo ubi magna arborea radicat umbras.
Adsideravit.
Rursus limina surrexunt, nondum existescere coepi
Sub pace trepidante ignissimae lunae.
Ad inferos vehor extremae laetitiae!


11. ODUARPA

Give me a nest of morbid existence
Ancient, green nest of morbid existence
Emerald velvet nest
Ancient green nest of morbid existence
Berry fern nest
........no more blazes in colours
And lashes of indigo blue...................
Ancient green nest of morbid existence
Emerald velvet nest...........


12. MEDUSA

Sacra eiecisti tanquam lapillos
In lacum, ad flores, ad fabulas
Cum pervolavat cupiditas
Totam oram cordis
Totam oram cordis
Deos, ad deos, medusas
Versa glaucas
Far, nefas, borealia, oscula
Et laetitiae verbera
Pistor misce
Dum epicis crepundis coelum
Totum vincam lubricum
Deos ad deos medusas
Versa glaucas
Versa glaucas
Sacra eiecisti tanquam lapillos
In lacum, ad flores, ad fabulas
Cum pervolavat cupiditas
Totam oram cordis
Deos, ad deos medusas
Versa glaucas

Ledras adicionadas por Asefy - Modificar estas letras