AqME : Hérésie

Alternative Metal / France
(2008 - At(h)ome)
Mehr Infos

Lyrics

1. HÉRÉSIE

(Instrumental)


2. UNIFORMES

Façonné par le manque d'intérêt d'exister,
Par l'incompréhension et par la solitude,
Partager ce que j'aime, ce qui me représente,
Dans mon univers avec d'autres moi ?

Je n'veux pas vivre dans cet uniforme !
Je n'veux pas vivre comme toi !

Cette intime conviction d'avoir les yeux bien grands ouverts,
D'être si différent, tout le monde connait.
Je suis comme vous, nous sommes pareils donc uniformes !

Je n'veux pas vivre dans cet uniforme !
Je n'veux pas vivre comme toi !
Je n'veux pas vivre dans cet uniforme !
Je n'veux pas vivre comme vous !
Nous mourrons tous ! (x4)
Seuls ! (x3)
Nous mourrons tous seuls !


3. LOURD SACRIFICE

Nos yeux ignorent celui qui meurt dans la détresse,
Amour n'est plus qu'un mot sans aucun sens,
Mais qu'avons-nous fait ?
Et qu'allons-nous faire ?
Sommes-nous humains si l'on n'fait rien ?
Car nous avons tous trop payés,
D'une manière (d'une manière), ou d'une autre !
Vous finirez par tous payer,
D'une manière (d'une manière), ou d'une autre !

Quel est le prix à payer pour pouvoir survivre ?
Pourquoi les actes ne suivent pas les paroles ?

Mais qu'avons-nous fait ?
Et qu'allons-nous faire ?
Sommes-nous humains si l'on n'fait rien ?
Car nous avons tous trop payés,
D'une manière (d'une manière), ou d'une autre !
Vous finirez par tous payer,
D'une manière (d'une manière), ou d'une autre !
Malgré toutes les erreurs,
Nos pulsions, les plus sombres, restent encore étouffées et perpétuent un bien trop
Lourd sacrifice ! (x4)


4. UN GOÛT AMER

Je n'supporte plus d'entendre : « Le temps efface les peines »
Je n'veux plus jamais entendre : « L'erreur est humaine »
Ces phrases trop entendues
Censées me faire sourire et me réconforter,
Transforment le mal en pire !

Parler apaise mon chagrin,
Il est trop tard,
Le mal est fait.
Tout ira mieux jusqu'à la prochaine fois.

Encore entendre : « Le temps efface les peines »
« L'erreur est humaine »
Accepter d'oublier,
Ne plus penser,
Éviter de pleurer,
Il n'y a plus rien à dire.

Parler apaise mon chagrin,
Il est trop tard,
Le mal est fait.
Tout ira mieux jusqu'à la prochaine fois.
Ni larmes ! Ni lamentations !
Plus aucun sourire plein de compassion !
Il est trop tard !
Il est trop tard !
Trop tard !
Il est trop tard,
Le mal est fait.
Tout ira mieux jusqu'à la prochaine fois.
Un goût amer. (x3)
En toi ! Aujourd'hui !
Demain sera pire !
Sera pire !


5. KARMA ET NICOTINE

Aveuglé par d'entêtantes idées,
Par les images passées,
Par un futur encore en rupture,
Est-il déjà trop tard ?
Je sens noircir notre avenir,
Devenir la logique du pire.

Promets-moi de contrer l'ironie du sort,
Permets-moi de contrôler l'ennemi du sort !

La solution : des mots sans idées,
Rien n'est vraiment concret.
Le temps est venu de faire beaucoup plus avant l'ultime question :
Méritons-nous de tous mourir ?
Ouais.

Promets-moi de contrer l'ironie du sort,
Permets-moi de contrôler l'ennemi du sort !
Promets-moi de contrer l'ironie du sort,
Permets-moi de contourner l'ennemi du sort !
Promets-moi de contrer l'ironie du sort,
Permets-moi de contrôler l'ennemi du sort !


6. LES ENFERS

Les démons ne meurent jamais,
Ils ne vivent pas cachés dans les flammes d'un royaume infernal mais dans nos esprits libres.
Dans nos choix et nos actes

En enfer !
C'est là que nous vivons !
En enfer !
C'est ça que nous vivons !

Essayer d'expier nos vices ne fait pas disparaitre nos pêchés.
Confesser toutes nos fautes n'excuse pas les tourments,
Du calvaire incessant qu'est la vie
Nous sommes tous !
Damnés !
Nous vivons tous en !
En !
En !

En enfer !
C'est là que nous vivons !
En enfer !
C'est ça que nous vivons !
En enfer !


7. EN SAGA OM LIVET

Plus que tout, l'ange voulait être humain.
Goûter chaque saveur douce et amère des sentiments,
Se sentir vivant non plus seulement l'être,
Coupant ses ailes,
Une intense douleur l'envahit
Refrain (x2)
Cette souffrance a déjà un nom,
Elle s'appelle Vie.

Croyant que c'était l'ablation.
Il supportait l'insupportable.
Vivre avec ce poids si lourd et finalement,
Se rendre compte que c'était ça de vivre ici !
Refrain (x4)
Cette souffrance a déjà un nom,
Elle s'appelle Vie.
Une vive brûlure qui n's'arrête pas !
Qu'avons-nous fait pour mériter ça ?
Qu'est-ce qui ronge nos cœurs et blesse nos âmes innocentes ?
Qu'est-ce qui ronge nos cœurs ?
Qu'est-ce ?
Refrain (x4)
Cette souffrance a déjà un nom,
Elle s'appelle Vie.
Qu'est-ce qui ronge nos cœurs et blesse nos âmes innocentes ?


8. ROMANCE MATHÉMATIQUE

Devant de simples détails de propagande.
Devant les preuves évidentes, les inepties.
Devant tous les signes concrets que je crois voir.
Mon destin est guidé par des indices parfois divins.

J'attends depuis longtemps,
Peut-être trop ?
Un amour passionnant,
Peut-être trop ?

Partout mes yeux se posent et cherchent encore le moindre espoir qui prendra tant d'importance, les choix qui seront justes puisque tout ça n'est qu'une lamentable obsession.
Tout est allé beaucoup trop loin.

J'attends depuis longtemps,
Peut-être trop ?
Un amour fascinant,
Peut-être trop ?
Depuis tout est fini,
Mais les signes sont encore là
Comment les oublier ?
Ça fait encore si
Mal ! (x6)

J'attends depuis longtemps,
Peut-être trop ?
Un amour indécent,
Peut-être trop ?
Trop longtemps !
Depuis trop longtemps…


9. CASSER/DÉTRUIRE

L'instinct humain nous pousse à détruire ce que l'on aime !
Ce que l'on est !
Ce que l'on est !
Casser le plus précieux !
Agir au plus stupide !
Avec sourire !
Avec plaisir !
Mais, parfois aussi avec regret,
Tout simplement par envie ou par défi !
Par fierté mal placée !

Envie de ne plus être !
Envie de ne plus être !
Être !

Chercher vraiment la limite pour la franchir !
Savoir ce qui se trouve de l'autre côté !

Envie de ne plus être !
Envie de ne plus être !
Être !
Casser !
Détruire !
Envie de ne plus être !
Casser !
Détruire !
Envie de ne plus être !
Par fierté mal placée !
Par fierté mal placée !


10. 312

On vit tous sereins dans un monde où règne la cupidité et la vanité, le triste besoin de reconnaissance, l'hypocrisie.
Toujours les mêmes paroles, toujours les mêmes discours encore et encore !
Des conseils parfois, même bons ou mauvais, peu m'importe !

Je n'écoute rien !
Ni toi ! Ni personne !
Je n'écoute rien !
Ni toi ! Ni personne !

Les langues de vipère se délient et crachent leur venin empoisonné par une vie frustrée.
Faire un sourire vicieux comme celui d'un vampire prêt à nous mordre !
Malheureusement pour toi,
Aucune parole n'aura jamais assez de pouvoir pour me dresser !

Je n'écoute rien !
Ni toi ! Ni personne !
Je n'écoute rien !
Ni toi ! Ni personne !
Ni toi ! Ni personne !
Ni toi ! Ni personne !
Ni toi ! Ni personne !
Je n'écoute rien !
Je n'veux plus jamais subir vos décisions !
Je n'veux plus jamais subir vos décisions !
Trois !
Cent !
Douze !


11. A.M : UN JOUR DE PLUIE

L'acier dans ma peau apaise mon angoisse et libère la chaleur du sang atténue le poids qui pèse en moi.
Moi…
Moi…
N'as-tu réellement jamais senti le besoin de blesser ta propre chaire pour enfin arrêter les migraines, l'insomnie, les cauchemars, la douleur.
Ne mens pas !
Ne me juge pas !
Comprends-moi !

Pourquoi j'ai mal,
Être seul me réconforte !
Pourquoi j'ai mal,
Une douleur solitaire !
Pourquoi j'ai mal,
Chaque pensée me torture !

Le chagrin s'envole seulement quand la souffrance augmente !

Pourquoi j'ai mal,
Être seul me réconforte !
Pourquoi j'ai mal,
Une douleur solitaire !
Pourquoi j'ai mal,
Chaque pensée me torture !
Chaque cicatrice est une histoire ! (x6)
Sans fin !


12. TRISKAIDÉKAPHOBIE

Je préfère m'étendre dans tes draps que de m'éteindre dans tes bras,
Être avec toi juste une seule nuit qu'être avec toi toute la vie !
Vendredi 13 ! (x4)
Je préfère m'éteindre dans tes bras que de m'étendre dans tes draps,
Être avec toi pour toute la vie qu'être avec toi juste une nuit !
Vendredi 13 ! (x8)
Je préfère m'éteindre dans tes bras que de m'étendre dans tes draps,
Être avec toi pour toute la vie
Vendredi 13
Qu'être avec toi juste une nuit !
Vendredi 13 !
Vendredi 13 !
Vendredi 13 !
Être avec toi pour toute la vie !
Vendredi 13 !
Qu'être avec toi juste une nuit !
Vendredi 13 !
Vendredi 13 !
Vendredi 13 !
Vendredi 13 !


13. UTILISATION DE LA SYNTHÈSE ADDITIVE

Trois couleurs forment un monde qui ne reflète que l'immonde !
Parasites que nous sommes devenus !

Pure fiction inspirée par des faits presque réels !
Univers malfaisant ou vie parfaite pour notre bien !

Mais, comprenons-nous vraiment ce qu'est la vérité ?
Ce qui doit vraiment changer ?

Pure fiction inspirée par des faits presque réels !
Univers malfaisant ou vie parfaite pour notre bien !
Je ne veux plus
Je ne veux plus
Je ne veux plus
Un écran ! Pour nous dire comment être !
Choisir une bonne pensée !

Pure fiction inspirée par des faits presque réels !
Univers malfaisant ou vie parfaite pour notre bien !
Pour notre bien !
Pour notre bien !
Pour notre bien !
Pourquoi avoir confiance ?

Lyrics geaddet von lancinante - Bearbeite die Lyrics