World on Fire

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Slash
Nom de l'album World on Fire
Type Album
Date de parution 15 Septembre 2014
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album83

Tracklist

1. World on Fire
2. Shadow Life
3. Automatic Overdrive
4. Wicked Stone
5. 30 Years to Life
6. Bent to Fly
7. Stone Blind
8. Too Far Gone
9. Beneath the Savage Sun
10. Withered Delilah
11. Battleground
12. Dirty Girl
13. Iris of the Storm
14. Avalon
15. The Dissident
16. Safari Inn
17. The Unholy


Chronique @ hadsonners

13 Fevrier 2015

Devant tant de générosité, on ne peut que dire merci !

S'il est une chose qu'on ne peut reprocher à Slash, c'est bien son manque de productivité. Impossible de dire que l'homme au chapeau se la coule douce, qu'il vit sur son statut d'icône du rock, légende de la guitare et ex membre/symbole d'un des plus importants groupes de Hard Rock de l'histoire.

Car en effet, deux ans à peine après son second essai, Slash, Myles Kennedy and the Conspirators reviennent dans nos bacs avec ce nouvel album intitulé World on Fire et pas moins de dix-sept titres au compteur, une œuvre bourrée ras la gueule donc.

Autant le dire tout de suite, si vous n’avez pas aimé l’effort précédent du groupe, celui-ci risque de ne pas vous plaire davantage. Il n’y a effectivement aucune prise de risque sur ce disque, cependant de nombreuses améliorations sont à noter. Là ou pas mal de compositions étaient un peu bancales, Slash signe cette fois un album maîtrisé de bout en bout.

On démarre donc sur les chapeaux de roue avec le titre éponyme "World on Fire" et son énergie Hard Rock débordante, la voix de Myles est au top, le refrain évidemment fédérateur et les guitares de Slash (c’est lui qui a enregistré toutes les guitares, aussi bien rythmiques que solistes) sont redoutables de précision, d’efficacité et les riffs sont tout simplement bons. La basse n’est pas en reste et à une place de choix dans la prod’, ce qui est toujours agréable !

La suite s’enchaine à la perfection, le second titre "Shadow Life" à l’intro tout en délicatesse dispose lui aussi d’un excellent riff et d’un refrain un peu plus original qu’a l’accoutumé, un poil plus lyrique disons, "Automatic Overdrive" qui suit déborde d’énergie et "Wicked Stone" et son somptueux solo en fin de parcours nous prouve que Slash n’a pas encore dit son dernier mot.

"Bent to Fly" est pour ainsi dire l’accalmie dans la tempête, exercice réussi où on peut avoir un autre aperçu de la voix de Myles qui s’en sort très bien dans un registre plus doux et aéré.

Alors certes la recette est connue me direz vous, mais quand le plat est si bien préparé on ne peut qu’apprécier. Vous reprendrez donc bien une part de riffs tranchants et de basse bien lourde à souhait avec "Beneath the Savage Sun", ou encore une jolie balade à tiroirs avec "Battleground", et un bon gros mid-tempo juteux avec "Dirty Girl", ou encore un petit "Safari Inn", instrumental chaud et groovy, rempli de leads justes et poignants, la guitare de Slash pleurant comme au bon vieux temps, le tout épaulé par un duo basse-batterie dansant. Trois minutes et demie de bonheur mes amis.

Slash, le bon Myles et les Conspirators nous livrent donc ici un très bon album de Hard Rock US au Feeling Blues-Rock. Ne manque plus qu’un peu de tri pour un album plus digeste et construit, certains morceaux comme "Iris of The Storm", ou encore "Whitered Delilah" n’ont pas grand intérêt, et alourdissent un peu le propos mais avant tout et devant tant de générosité, on ne peut que dire merci, chapeau bas (facile certes) Monsieur Slash, et rendez-vous au prochain opus que l’on espère encore meilleur !

5 Commentaires

6 J'aime

Partager

dlaumor - 14 Fevrier 2015: Étant à une époque un des grands fans de GN'R et surtout de son guitariste Slash, cet opus proposé par ce dernier est de loin son meilleur album actuellement. Car son "Apocalyptic Love" était certes intéressant, mais comme tu le dis bien moins travaillé et aboutit que "World on Fire". Alors oui c'est peut-être une recette connue et facile, mais PUT... ce que ça marche bien. C'est un vrai bonheur à écouter.
hadsonners - 15 Fevrier 2015: @Game_system : Je te conseille effectivement de te pencher sur la carrière solo de Slash qui est pas mal du tout et plus précisément donc sur cet album.
Il est certes un peu lourd à digérer mais ça reste à mon humble avis son meilleur album jusqu’ici. Le plus hard, groovy, inspiré et énergique qu'il est plus produire.

Toi qui aime bien quand ça percute, ici très peu d’accalmie, ça décoiffe quasiment d’un bout à l’autre.

Bonne écoute donc et merci pour le com :) !

@dlaumor : Je suis comme toi un grand fan des GN'R et évidement de Slash et cet album est à mon sens son projet le plus aboutis à ce jours. Un vrai bonheur comme tu dit !
WorkOfArt - 22 Fevrier 2015: Merci pour ta chronique! Très bon album de Slash, qui aurait seulement mérité d'être allégé de deux ou trois titres.
Slyness - 01 Mars 2015: Personnellement, je préfère largement Apocalyptic Love. Je le trouve beaucoup plus original, plus diversifié, et surtout je trouve qu'il relfète beaucoup plus la personnalité de Slash. Là où World On Fire nous livre des tas de titres certes très bien ficelés mais qui se ressemblent quand même pas mal les une les autres, Apocalyptic Love nous balance 15 titres tous différents et marqués par une personnalité propre : le titre éponyme ultra groovy et énergique, No More Heroes beaucoup plus calme avec un esprit marqué, Standing in the Sun plus planant et constant, et la légendaire Anastasia et ses solos mythiques... Bref, de mon avis personnel, World on Fire est un très bon album, excellent même, qui a un esprit propre que l'on ne retrouve pas dans Apocalyptic Love, mais cet esprit est le même pour tous les titres, alors que Apocalyptic love nous propose certes moins de titres mais tous marqués par une personnalité différente. Après, je suis un fan de Slash et j'aime vraimen,t énormément les deux, et ce n'est qu'un avis personnel!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire