With Lewd Demeanor

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Corpus Mortale
Nom de l'album With Lewd Demeanor
Type Album
Date de parution 24 Novembre 2003
Enregistré à Starstruck Studio
Style MusicalDeath Brutal
Membres possèdant cet album26

Tracklist

1. Mass Funeral Pyre 03:48
2. Exaltation of the Macabre 03:40
3. Force Fed Obedience 03:22
4. The Dismal Recurrance 02:34
5. Sombre and Vile 03:33
6. Lucid Dreaming 04:29
7. Succumb to the Superior 04:01
8. Tragical Art 01:17
9. Undesirable 04:26
10. The Illaffected 05:18
11. Too Dark to See 01:48
Total playing time 38:16

Chronique @ BEERGRINDER

09 Décembre 2009
Iniquity disparu, Infernal Torment oublié, Panzerchrist en nette baisse de régime, Illdisposed mou du genou, la scène Death danoise fait désormais pale figure par rapport aux années 90 et 2000 en cette fin de première décennie du troisième millénaire.
Au delà de ce constat amer (et un chouia de mauvaise foi je l'admet) d’ancien combattant il reste tout de même quelques groupes pour propager la bonne parole tels Koldborn, Exmortem ou encore Corpus Mortale, combo actif depuis 1993 et dont la carrière commence réellement à prendre de l’ampleur, à tel point qu’ils accompagnent actuellement Nile, Krisiun et Grave sur leur campagne européenne 2009.

Longtemps confiné dans l’anonymat, le groupe de Martin Rosendahl (basse / chant) va changer de catégorie en recrutant deux guitaristes ayant officié chez les puissants Iniquity. Du coup Corpus Mortale décroche un contrat avec Neurotic Records pour son deuxième album With Lewd Demeanor (2003).
Alors que Iniquity vient de splitter son remplaçant est tout trouvé, en effet Corpus Mortale propose le même type de Death : lourd mais parsemé d’accélérations régulières, avec ce son (signé Anders Lundemark de Konkhra) à la danoise : basse en avant et guitares bulldozers. En revanche les compositions de Corpus Mortale ne sont pas aussi alambiquées que chez le groupe défunt de Jesper Frost**.

L’efficacité est le maître mot ici, symbolisée au mieux par Succumb to the Superior et ses rythmiques imparables signées Roar Christofersen, mais dès l’entrée en matière avec Mass Funeral Pyre et son démarrage écrasant, le trio de Copenhague met les choses au clair : pas question de course à la vitesse ou de branlette de manche de posers, on parle bien ici de Death Metal à l’ancienne. Corpus Mortale fait néanmoins montre d’une impeccable maîtrise technique et d’une précision redoutable, Exaltation of the Macabre et son troisième riff ( 0 : 46) à headbanging convaincra les plus septiques. Le chant de Martin est classique mais son guttural lourd est en complète adéquation avec leur Death Metal.

Certes le combo évolue dans un registre old-school mais pas confiné dans le crasseux à la Autopsy ou le blasphématoire à la Incantation comme c’est à la mode actuellement, le batteur Nicholas propose d’ailleurs régulièrement des blast-beat en alternance avec des parties plus lourdes (Force Fed Obedience). Alors bien sûr on se dira ça et là que « tel riff c’est du déjà entendu », que « telle chanson ressemble à ce que fait machin »,…. Certainement mais on s’en fiche : l’écoute des redoutables Succumb to the Superior et Illafected ou encore du final Too Dark to See (le morceau ou la parenté avec Iniquity est la plus flagrante) et de sa basse virevoltante, procurera les sensations adéquates au Deathster qui sommeil (ou pas) en vous.

En définitive on peut comparer Corpus Mortale à une version plus épurée et monolithique de Iniquity, tout comme Incantation en est une de Immolation

Death… The danish way.

BG

7 Commentaires

9 J'aime

Partager

BEERGRINDER - 10 Décembre 2009: Le son danois est plus compact, les guitares sonnent moins "chaine de tronçonneuse" que chez Grave et Dismember. Et franchement la profusion de groupes suédois font qu'une multitude de groupes se pompent les uns les autres avec des disques interchangeables et des productions analogues.

La scène danoise ne passionne pas les foules sur SOM malgré mon lobbying intensif auprès de eulmatt et Fabien...

Je ne peux que t'encourager à jeter une oreille à Corpus Mortale, Iniquity ou Panzerchrist qui ne disposent pas de la notoriété de certains groupes suédois pourtant bien inférieurs en qualité.
fanademetal - 12 Décembre 2009: Merci BG de ta chronique je susi un fan de la scène Danish death metal et à noël je vais me procurer cet album et leur dernier de Corpus Mortale, je te dirais mon avis.
Phage - 13 Janvier 2010: J'ai découvert Corpus Mortale en novembre, à lyon, sur la tournée Those Whom The Gods Detest.
J'ai trouvé ça solide et efficace mais assez peu varié et je me demandais ce que ça donné sur cd ...
Apparemment ça tiens la route, je m'en prendrais peut etre un à l'occasion ! Merci pour la chro !
BEERGRINDER - 22 Septembre 2012: Tu ne le regretteras pas hé hé.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire