Voice of the Wilderness

Liste des groupes Heavy Metal Rampart Voice of the Wilderness
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Rampart
Nom de l'album Voice of the Wilderness
Type Album
Date de parution 10 Novembre 2009
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album13

Tracklist

1. Under Control 05:03
2. Warriors 04:58
3. Voice of the Wilderness 04:56
4. The Flood 04:07
5. Desert of Time 06:36
6. Orchrist 04:31
7. Age of Steel 05:29
8. Mirror to Dreams 03:02
9. Stay Aside 04:36
Total playing time 43:18

Chronique @ sadorna

20 Octobre 2011

Un premier album sans faute

Un an après avoir sorti leur première démo autoproduite intitulée « Warriors », les Bulgares de Rampart récidivent en 2009 avec leur premier album « Voice of the Wilderness » et signent chez le Français Infernö Records. Le groupe est composé du batteur Borislav Glanov, du guitariste et bassiste Yavor Kamenov, qui assure aussi les chœurs, et de la chanteuse Maria Doychinova.

Leur heavy/power metal rappelle les premiers opus d’Helloween ou le premier Sarcasm, surtout par le jeu de guitares et les soli. C’est néanmoins un album plutôt ‘’moderne’’ à cause de la rythmique power metal actuelle et de la production léchée, même si certains morceaux intègrent des plans de heavy metal traditionnel. La voix grave de Maria Doychinova apporte une grande originalité aux compositions par son timbre voilé et sa puissance. On est loin d’un chant aux envolées lyriques comme il est coutume dans le genre, ses performances vocales restent assez limitées quand il s'agit de monter dans les aigus malgré son coffre. La voix rappelle celle du groupe du Panama ‘’Los asesinos del pentagrama’’, le vibrato en plus. Les mélodies sont épiques, parfois sombres, et la présence de violons, suaves sur la ballade « Age of Steel » et folkloriques sur la dernière chanson « Stay Aside », est une deuxième particularité de « Voices of the Wilderness ». Ce premier album s’avère parfaitement maîtrisé, aussi bien au niveau de sa structure que des compositions, il tient en haleine jusqu’à la dernière chanson.

Les morceaux épiques supportent des paroles qui abordent le temps des croisades et des guerres (« Warriors » et « Age of Steel »), les éléments naturels (« Voice of the Wilderness ») la littérature (« Orchrist » avec des références à Tolkien et à la Bible, Jacques Lacan dans « Mirror of dreams »), et le parcours individuel à mener pour atteindre la liberté (« Stay aside » et « Under control »).

Rampart s'inscrit dans la continuité des groupes classiques en perpétuant la thématique héroic-fantasy traditionnelle dans le heavy metal, en proposant toutefois une approche originale et personnelle.

7 Commentaires

6 J'aime

Partager

ozzy71 - 13 Septembre 2012: Sam, c'est une demoiselle qui chante, Maria Doychinova ... et au bout de 2 écoutes de ce 1er album, sa voix m'avait séduit tout comme les guitares.
Quant à la musique, j'ai plus pensé à Crystal Viper qu'à Helloween (mais à chacun ses références) ... et faut espérer que leur second album soit dans le même registre même si la charmante chanteuse a viré tout le line-up initial.
largod - 13 Septembre 2012: une chanteuse à la poigne de fer et à la voix non emasculée... tout un programme !
merci pour ce papier clair et net
ozzy71 - 13 Septembre 2012: Un petit rappel .... ils seront présents au Rising Fest de Dijon le dimanche 30 septembre en compagnie de Wizard, ElvenStorm et Heavylution.
samolice - 13 Septembre 2012: Ah oui c'est une femme?! Merci Ozzy.
Aprés un second visionnage du clip, effectivement, c'est possible. Pas évident à deviner quand même avec les cheveux devant la figure, le look et ... la voix.
J'ai toujours du mal d'ailleurs avec cette voix. Pour la réf à Crystal Viper, dont j'ai bien aimé leur avant dernier album (moins le dernier), je les trouve plus heavy "traditionnel" que sur ce clip mais bon, il faut voir sur tout l'album.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire