V

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Vreid
Nom de l'album V
Type Album
Date de parution 07 Fevrier 2011
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album77

Tracklist

1.
 Arche
Ecouter06:46
2.
 The Blood Eagle
Ecouter03:57
3.
 Wolverine Bastards
Ecouter04:28
4.
 The Sound of the River
Ecouter04:44
5.
 Fire on the Mountain
Ecouter05:09
6.
 The Others & the Look
Ecouter10:30
7.
 Slave
Ecouter03:56
8.
 Welcome to the Asylum
Ecouter03:24
9.
 Then We Die
Ecouter05:53

Durée totale : 48:47

Acheter cet album

Vreid



Chronique @ Behemoth49

22 Juillet 2011

V est un très bon disque, mais souffrant inévitablement de la concurrence avec son prédécesseur ...

Le nouvel effort de Vreid était certainement l’une des plus grosses attentes de ce début d’année 2011 pour une importante partie du public métal, votre serviteur y compris, après nous avoir laissés en 2009 avec un véritable joyau, le bien nommé « Milorg ». Seulement deux années se sont donc écoulées entre ces deux sorties. Cependant un changement de taille à eu lieu en ce qui concerne le line-up de la formation norvégienne. En effet rappelons l’arrivée début 2010 du guitariste lead Strian « Strom » Bakketeig, complétant ainsi l’équipe pour constituer un line-up entièrement composé d’ex-Windir. Il faut tout de même savoir que même si Strom fait désormais partie à part entière de la formation, il n’a que très peu composé au sein de ce cinquième album, mis à part quelques solis et arrangements, du fait que la grande majorité des compositions étaient déjà terminées au moment de son arrivée.

Enregistré au studio 1184 entre mars et septembre 2010, le nouvel effort de la bande sort finalement dans les bacs précisément le 7 février 2011, sobrement intitulé V. Ce titre, additionné à une pochette assez classique révèlerait-il un quelconque manque d’inspiration, ce dont le combo n’en ayant jusqu’alors jamais souffert ? Il suffit en effet de poser une oreille sur les quatre albums de la formation pour s’assurer du talent du quatuor norvégien.
Le groupe avait quelque peu changé de cap avec le dernier album en date, à savoir l’excellent Milorg, sur lequel Sture et ses sbires avaient légèrement délaissés le black’n roll des trois premiers albums pour s’aventurer vers des touches plus expérimentales, plus posées et planantes. Qu’en est-il donc de ce cinquième effort ?

Premier changement de taille, l’abandon de la thématique de la résistance norvégienne durant la seconde guerre mondiale, entamée depuis le très bon deuxième album, Pitch Black Brigade. Mais parlons musique désormais. Et bien la recette diffère très peu de son illustre prédécesseur à vrai dire même si quelques éléments changent ici et là.
Ce nouvel opus se partage tantôt entre passages progressifs directement hérités de Milorg (« The Sound of the River », « The Others and the Look ») et des parties plus directes et agressives dans la lignée de leur black’n roll si caractéristique (« Arche », « Fire on the Mountain »).

Vreid est catalogué comme un groupe de black’n roll, soit. Cependant la formation puise allégrement dans d’autres styles. Les solos, résolument heavy comme toujours, sont un des véritables points forts de l’album, qu’ils aient été composés par Sture ou par Strom (« Arche », Welcome to the Asylum »).
On lorgne également presque vers le thrash avec le très catchy « Fire On the Mountain ». La basse, groovy à souhait, accompagne les riffs de la paire Sture/Strom, tantôt agressifs, basiques mais efficaces et des envolées mélodiques de toute beauté. Le sens de la mélodie étant indiscutablement une des marques de fabrique de la formation, il est donc logique que l’on retrouve ce riffing mélodieux sur chaque titre de l’album qui apparait d’ailleurs comme le plus mélodique de la discographie du groupe.
Le chant, quant à lui, ne diffère pas des précédents efforts du groupe, à savoir un timbre assez criard mais pouvant se faire plus clair et mélodieux le temps de quelques parties, par exemple le magnifique pont sur « The Sound of the River » ou encore sur « The Others & the Look », formidable pavé de dix minutes alternant avec génie, émotion et puissance.

Cependant, les éléments progressifs et planants qui avaient fait la force de Milorg sont plus discrets sur ce nouvel opus, et légèrement moins marquants et touchants qu’à l’accoutumée même si l’on retiendra tout de même dans le style les magnifiques « Slave », « The Others and the Look » et autre « The Sound of the River ». De même que les passages agressifs semblent parfois un peu plus faiblards que ceux présents sur son ainé …
Le groupe avait pris l’habitude d’écrire plusieurs chansons en norvégien sur la première triplette de leur discographie (et même la totalité des titres de I Krig), V continue lui dans la lignée de Milorg en privilégiant l’anglais tout au long du disque.

V apparait donc comme trop inégal pour prétendre s’élever au dessus de son formidable prédécesseur. Ce dernier effort doit-il alors être considéré comme un retour en arrière ? Doit-on le percevoir comme un recul par rapport au génie et à la magie de Milorg ? Non, en aucun cas. Il est vrai que Vreid ne parvient pas autant à surprendre son auditoire que deux ans auparavant, manquant d’un peu de folie et de surprise. Pourtant, en lui-même, V est un très bon disque, mais l’on est toujours tenté de comparer avec les œuvres du passé, n’est-ce pas …

Peut-on alors imaginer ce V comme l’initial du mot victoire ? D’une certaine manière oui, celle de rester authentique et original dans sa démarche et une fois de plus de proposer une musique sincère et belle tout en étant puissante et efficace. On ne peux désormais espérer que le meilleur pour le futur de Vreid, ayant désormais dans ses rangs Strom et ses talents de compositions que l’on ne présente plus. V pourrait ainsi se présenter comme un disque de transition mais en fin de compte, personne ne sait vraiment ce que le futur nous réserve …

15/20

4 Commentaires

5 J'aime

Partager
Kysaduras - 22 Juillet 2011: Merci pour ta chronique, V est un album que j'ai trouvé très bon lors de l'écoute.

J'attends de pouvoir le prendre en version CD pour donner un avis définitif.
Ma2x - 22 Juillet 2011: Bonne chronique !

V est selon moi un bon album, après je ne connais pas très très bien Vreid, ta chronique exprime cependant bien mon ressenti sur cette œuvre.
Bolverkrheathenlord - 15 Octobre 2011: Je découvre Vreid avec ce disque, et je suis entièrement convaincu. La patte Windir est extrêmement présente, dans le riffing reconnaissable entre mille et les claviers surtout... Ils ont également gardé l'esprit nietzschéen dans les lyrics, présent dans Likferd pour ne citer que celui ci car c'est l'unique Windir en ma possession. Les paroles ça joue beaucoups, l'âme d'un disque. Vreid est donc un excelent groupe d'après moi, et "V" un très bon album. Cependant en ce qui en ait de l'appellation de Black'n'Roll je ne suis pas d'accord, d'accord ça se fait grandement ressentir sur des titres comme "The Sound of The River" (pour ne citer que le titre le plus "Black'N'Roll" de l'album) mais c'est loin d'être prédominant pour autant, je trouve avant tout ce disque merveilleusement mélancolique, et bien que mélodique ça sent quand même le souffre .
Très bon album donc.
Taos666 - 07 Mai 2013: J'avais noté l'album 14/20 au début , la gaffe!!! y'est trop bon finalement. Faut pas comparer avec les albums précédents c'est ce qui m'avait trompé une fois habitué y'est juste trop bon c'te cd là lol. À écouter et réécouter pour apprécier de plus en plus 18/20.

Hail vreid !!!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire