Utopia

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Gothminister
Nom de l'album Utopia
Type Album
Date de parution 17 Mai 2013
Labels AFM Records
Membres possèdant cet album12

Tracklist

1. The New Beginning
2. Someone Is After Me
3. Utopia
4. March
5. Horrorshow
6. Nightmare
7. Afterlife
8. Helldemon
9. All Alone
10. Purgatory
11. Eternal
12. Raise the Dead
13. Boogeyman

Chronique @ Sken

26 Mai 2013

Un bon album pour Gothminister, un de plus...

Cinquième album déjà pour les norvégiens de Gothminister. Emmenés par leur charismatique chanteur Bjorn Brem, ils reviennent au printemps 2013 avec ce "Utopia" succédant de deux ans au précédent album. Signalons enfin l'arrivée du groupe chez les allemands d'AFM Records, boîte aux moyens plus conséquents que les précédents labels qu'a côtoyé le groupe.

Gothminister pratique une fusion à première vue surprenante entre métal industriel et métal gothique. Et ce goût pour le gothique, le groupe (et surtout son leader) le cultive à travers sa musique mais également son esthétique générale. Pourtant, à la vue de la pochette de ce "Utopia", rien ne rappelle cela. On se trouve face à un visuel sobre et résolument "gore" avec cette bouche ensanglantée et ces gouttes de sang éparses.

Ce changement niveau artwork s'accompagne-t-il d'un changement niveau musique ? Et bien, en quelque sorte. Sur cet opus, Gothminister a tenté de créer une ambiance d'effroi, à rapprocher de celle de vieux films d'horreur. A cet effet, les norvégiens ont utilisé quantité de samplers, qu'il s'agisse de grognements angoissants, de cris de demoiselles en détresse et autres clichés du genre. Le seul problème, c'est qu'ils n'ont pas spécialement fait dans la finesse. Ces samplers sont en effet présents sur la quasi totalité du disque et ne s'intègrent pas de la meilleure des façons à la musique, donnant un rendu général de lourdeur.

Mais à part cela, rien ne change vraiment musicalement. Si tant est que l'on puisse signaler une volonté de muscler les parties de batterie, offrant des accélérations bienvenues sur des titres comme "Someone is After Me", "Nightmare" ou "Eternal". Pour le reste les norvégiens font ce qu'ils maîtrisent le mieux. Des morceaux très mélodiques comme "Utopia", son intro au chant lyrique féminin et son refrain simplement beau et agréable. D'autres plus pêchus et facilement accrocheurs tel "Horrorshow" et son refrain simple mais très entraînant.

Signalons enfin une utilisation judicieuse des claviers, qui auraient peut-être mérité d'être davantage mis en avant. En effet sur les morceaux où ils interviennent, ils offrent un aspect cristallin et léger à la musique du combo. C'est le cas sur "Eternal", titre tout en contrastes mais surtout sur le très bon "All Alone". Ce dernier, rappelant Wrath Of Killenstein dans la démarche, crée una ambiance intimiste très réussie.

La dernière piste "Boogeyman" sera quant à elle un peu indigeste, terminant sur une note pas des plus positives cet "Utopia". Finalement un bon album pour Gothminister, un de plus serait-on tentés de dire. Rien de quoi propulser la carrière des norvégiens dans les sphères de l'excellence mais surement de quoi ravir les fans de la formation.

3 Commentaires

1 J'aime

Partager
Matai - 26 Mai 2013: Je crois que Gothminister est voué à se taper des 14 pour le restant de ses jours (sur SOM, je veux dire).
Celldweller55 - 05 Août 2013: Mon ressenti également, un bon album, rien de plus.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire