Unbound

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Vanisher
Nom de l'album Unbound
Type Album
Date de parution Juillet 2012
Produit par Joey Sturgis
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album2

Tracklist

1. Orchids / Unbound
2. Seven Years Buried
3. Destined to Drown
4. Into the Sands
5. Deceiver
6. Blood Red Sky
7. Ghosts of Yesterday
8. Reaction

Acheter cet album

Vanisher


Chronique @ beon

24 Octobre 2012

La perfection a-t-elle un prix???

Au départ, Vanisher, petit combo américain était un projet de Death Mélodique teinté de Metalcore aux relents électroniques, sortant son premier album "The History of Saints" en 2010 sous "Tribunal Records", album qui avait fait sensation au niveau de la scène mélodeath/core lors de sa sortie. Puis le temps a passé, et le combo, après de nombreux changements de line-up, sortit "Buried Alone", un Ep de trois titres début 2012, mais trois titres ayant montrés au grand jour le tournant musical que le groupe avait décidé de prendre; et oui, délaissant totalement le coté Death de sa musique Vanisher c'est alors revendiqué comme un simple groupe de Metal voire Hard-Rock, avec du "chant"...

Ainsi, plus de growls dans "Unbound", seulement du chant clair très mélodique qui ravira certains mais en décevras surement beaucoup d'autres. Mais peu importe puisque chose impressionnante, le groupe a réussi son pari et nous sort un album travaillé, efficace et plus que plaisant à écouter, les américains auraient visiblement trouvés leur voie.

Huit titres en perspective, pour un opus débutant sur une longue introduction de plus de deux minutes dans "Orchids/Unbound" où arrive ensuite des guitares visiblement excitées en envoyant des mélodies endiablées, puis se greffe le chant... du début jusqu'à la fin, mélodique et entrainant, bien vivant et catchy, aux mélodies imparables, celles qui arrivent à trotter dans la tête toute une journée...

Évidemment, le combo n'a pas pu s’empêcher d'ajouter quelques petits growls par-ci par-là, à presque tout les titres mais en petites doses, parfois presque insignifiantes, comme dans "Deceiver" ou "Blood Red Sky", avec des petites tendances coreuses dans ce dernier, histoire de raviver quelques petits souvenirs, et c'est effectivement le cas car le peu qu'il y a permet de rafraichir juste ce qu'il faut l'atmosphère parfois trop "calme" de la musique, ainsi, le groupe envoie un bon p'tit coup, et, hop c'est reparti pour un tour!!

Chose à la fois originale et inattendue, c'est un remake du titre "Oceans" du précédent album... en chant clair!! Et oui, Vanisher nous fournit ce titre totalement méconnaissable sauf peut-etre l'instrumentation et le refrain, sous le nom de "Destined to Drown". On notera que les thèmes se rapprochent, néanmoins, pour ceux qui aurait pu ne pas connaitre la version précédente, celle-ci existait avec du chant death... mais après mure réflexion et maintes écoutes, la version qui fini par attirer le plus l'oreille est évidemment cette nouvelle, fournissant un dynamisme continu et mélodique qui était avant coupé par les accents death, mais ici bien mis en avant et du coup plus plaisant à écouter, comme la plupart des titres de cet album.


Outre ce "nouveau" chant qui fait évidemment toute la force de la musique de Vanisher, le groupe a souhaité rester sur une instrumentation tout de même très moderne, modernité souvent accentuée par des éléments électros, mais aussi par une qualité de son irréprochable. De plus les riffs de guitares ultra-mélodiques fournis par les deux guitaristes et la batterie à la double-pédales omniprésente, c'est tout un attirail absolument parfait que c'est offert le combo pour "Unbound", résultant d'un mélange de Métal moderne aux antécédents mélodeath, de Hard-Rock, Métalcore et bien d'autres styles...

Mais malgré tout, cet album comporte peut-etre un bémol, oui, tout ne peut pas être parfait: sa durée. Mais non, cette fois ce n'est pas une espèce de figure de style qui pourrait faire croire que comme c'est super, et ben ça passe super vite, non non, ici il faut le reconnaitre, les ridicules 33 minutes qui composent "Unbound" le rende plutôt pauvre, ce qui ne devrait normalement pas être la cas, et nous laissent donc sur notre faim... à moins que le groupe ai trop mis son inventivité dans chacun des titres afin de tous les rendre absolument uniques qu'il a perdu tout ses moyens pour d'autres titres, mais ceci est une hypothèse à faible probabilité...

Mais si l'on oublie cette courte durée, "Unbound" se classe facilement parmi les révélations de cette année 2012 en matière de Métal moderne et frais, la seule chose que l'on peut espérer c'est un futur vrai album, pas une espèce de démo trop courte, mais pardonnons les puisque tout ça est gracieusement offert, la suite au prochain épisode, qui sera assurément excellent tout comme celui-ci, on peut dire que Vanisher a enfin fait ses preuves et mérite sa place sur la scène des meilleurs groupes du moment.


0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Vanisher