This World Is Dead

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Blockheads
Nom de l'album This World Is Dead
Type Album
Date de parution 18 Janvier 2013
Style MusicalGrindcore
Membres possèdant cet album44

Tracklist

1. Deindividualized 02:03
2. Already Slaves 00:49
3. Born Among Bastards 01:16
4. Final Arise 01:02
5. Bastards 00:45
6. Awaken 00:36
7. This World Is Dead 01:26
8. Hidden Terrors 00:34
9. All These Dreams... 01:20
10. Media Warfare 00:58
11. Be a Thorn to Power 01:01
12. Human Oil 00:36
13. Poisoned Yields 01:29
14. To the Dogs 01:58
15. Buenos Aires S.C. 00:59
16. Crisis Is Killing the Weak 01:29
17. Famine 01:30
18. Sell Your Flesh 00:16
19. Look Down 01:29
20. Take Your Pills 01:57
21. Digging Graves 01:49
22. Pro-Lifers 02:13
23. Follow the Bombs 02:07
24. Doctrine of Assured Mutual Destruction 02:17
25. Trail of the Dead 07:19
Total playing time 39:18

Chronique @ Fabien

20 Fevrier 2014

Born to grind

Actif depuis 1992 autour de Fred et Xav, marqués par les réalisations cultes d’Earache Records, celles de Napalm Death ou de Terrorizer en tête, Blockheads est une figure du grindcore hexagonal et un exemple de longévité. Prévu pour être enregistré par Miezko Talarczyk (Nasum) avant la disparition tragique de l’ingénieur lors du tsunami thaïlandais du 26/12/04, Shapes of Misery avait fait très forte impression à sa parution en 2006, notamment sur ma platine. Suite logique d’une telle qualité d'exécution et de multiples tournées où la passion domine, le groupe nancéien se voit consacrer vingt années de carrière en rejoignant la puissante écurie nord-américaine Relapse Records à l’occasion de son cinquième album, This World Is Dead, et sa pochette en totale adéquation avec les thèmes sociaux abordés par le groupe en deux décennies.

Dans la lignée de son prédécesseur, This World Is Dead consiste en une déflagration grindcore de 32 minutes divisées en 24 missiles destructeurs, plus une 25ème piste de 7 minutes où les têtes de pioche (= Blockheads) s’aventurent plus particulièrement dans les terres oppressantes du sludge-doom, pour le peu de je m’y connaisse dans ce style. L’élément marquant d’entrée de jeu est l’incroyable intensité qui se dégage de l’album, notamment ce son de guitare si puissant, pourtant à l’opposé des gros sons modernes et aseptisés. Si humainement le message est juste et jamais militant, la démarche musicale est tout aussi sincère, le quatuor se contentant d'un simple branchement et de l'envoi de la purée avec une efficacité redoutable, à la recherche permanente du rythme destructeur et du riff meurtrier, une démarche old school sans détour qui rappelle bien sûr celle de groupes comme Napalm Death, Brutal Truth, Disrupt ou Insect Warfare.

Outre cette puissance dévastatrice de tout instant, ces riffs & breaks qui déboulent en pleine tête, les rythmes cataclysmiques de Nico derrière les fûts, la force de This World Is Dead réside aussi dans ses multiples joutes vocales, puisqu’autour de Xav le frontman / growler, on retrouve les chants tantôt criards ou survoltés de ses trois acolytes, pour un surcroît de dynamisme et une sacrée dose de furie. Impossible de résister ainsi à l’assaut d’Already Slaves ou d’un Born Among Bastards tout aussi impitoyable.

Dans la droite lignée de son redoutable prédécesseur, This World Is Dead est à ce jour le disque le plus puissant et le plus ravageur de Blockheads, confirmation incontestable d’une place méritée au sein de Relapse Records. Simples fans d’Earache Records durant ses jeunes années, notre quatuor français a côtoyé et côtoie les plus grands du style comme Napalm Death, Brutal Truth ou Nasum, tout en conservant une force, une simplicité et une humilité dont il peut être fier. A titre personnel, son nouvel album reste ma plus grosse claque grindcore depuis l’immense World Extermination d’Insect Warfare paru en 2007.

Fabien.

1 Commentaire

10 J'aime

Partager
misterZedgrind - 18 Septembre 2014: tres bonne chro fabien et je surencherirai en disant que blockheads et grindcore ne font qu'un !!!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire