Temple of Lies

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Bonfire
Nom de l'album Temple of Lies
Type Album
Date de parution 13 Avril 2018
Labels AFM Records
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album10

Tracklist

1.
 In the Beginning
 
2.
 Temple of Lies
 
3.
 On the Wings of an Angel
 
4.
 Feed the Fire (Like the Bonfire)
 
5.
 Stand Or Fall
 
6.
 Comin’ Home
 
7.
 I’ll Never Be Loved by You
 
8.
 Fly Away
 
9.
 I Help You Hate Me
 
10.
 Crazy Over You
 

Bonus
11.
 Comin’ Home (Acoustic Version)
 
12.
 Friedensreich / Let the Madness Continue (Director’s Cut)
 

Chronique @ frozenheart

23 Avril 2018

La résurrection, d'un des outsiders de la scène Hard Rock allemande.

Vers le milieu des années 80, avec les albums Don't Touch the Light (1986), Fire Works (1987) et surtout le très américanisé Point Blank (1989), le groupe de Hard Rock allemand Bonfire était vraisemblablement le seul à faire sérieusement de l'ombre à ses compatriotes et aînés de Scorpions. Malheureusement, les années 90 et le mouvement Grunge auront raison de la jeune formation teutonne, qui après un anecdotique Knock Out, paru en 1991, ne sortira que des albums moyens, voire médiocres, dont une multitude de compilations sans grand intérêt, et cela, jusqu'en 2011 avec un timide retour aux affaires et la sortie du sympathique Branded.

Néanmoins, il faudra encore attendre 6 longues années pour voir le groupe revenir sérieusement sur le devant de la scène et enfin nous proposer du nouveau matériel avec le très bon Byte the Bullet. Tout cela avec un nouveau line-up stable articulé autour du guitariste et seul membre original du Bonfire des débuts Hans Ziller et complété d'Alexx Stahl (ex-Master Of Disguise) au chant, de Frank Pané (Valley's Eve, Sainted Sinners) à la deuxième guitare, de Tim Breideband (ex- At Vance live) à la batterie et de Ronnie Parkes (Seven Witches) à la basse.

Bonfire nous revient donc un an plus tard, avec un nouveau manifeste de Hard 'N' Heavy puissant et classieux intitulé Temple of Lies. Un album au son résolument moderne qui mettra en avant des chansons interprétées par Alexx Stahl au timbre à la fois puissant et mélodieux, soutenu par une instrumentation sans faille où les guitares sont reines.

Dès sa courte introduction au titre très évocateur de "In Beginning", aussitôt suivie d'un superbe titre éponyme, l'œuvre nous comble. Ce morceau, à la fois puissant, harmonieux, voire très entraînant et fédérateur nous propose de revenir nous égarer pendant un instant vers les hautes sphères du Hard Rock Heavy du milieu des années 80, que pratiquaient les groupes Pretty Maids, Pink Cream 69, et Gotthard entre autres. Des morceaux aussi réussis et puissants, cette galette en recèlera plusieurs, à commencer par 4 brûlots au relent Heavy, le premier étant sans nul doute le speedé "Stand of Fall" au chant haut perché limite hurlé et transpercé d'un splendide solo inspiré, le direct et rapide "Fly Away" et les fédérateurs "Feed the Fire (Like the Bonfire)" et Crazy Over You" , au refrain à rameuter les foules, qui en situation live feront certainement un malheur.


Au-delà de ces morceaux aux aspérités Heavy, le groupe n'oublie pas de nous proposer plusieurs mid-tempos plutôt réussis. Le meilleur étant sans aucun doute "On the Wings of an Angel " chanté avec conviction par un Alexx Stahl au timbre vocal puissant, qui nous rappellera à bien des égards celui Claus Lessmann, le chanteur historique du groupe. Outre cette collection de titre admirables, seules 2 chansons, l'étrange et groovy "Love the Way You Hâte Me" aux légères références reggae, et le très FM et édulcoré "I’ll Never be Loved by You", malgré leurs belles interventions de guitares, seront à ranger parmi les moins bonnes, voire plus évidentes de l'album. Mention spéciale au chanteur Alexx Stahl pour sa prestation sur l'émouvante ballade semi-acoustique "Comin' Home", qui malgré ses plus de 6 minutes au compteur arrivera à atteindre le cœur des plus exigeants et sensibles d'entre nous.

Certes, Bonfire avec Temple of Lies, ne révolutionnera pas le genre, mais s'avère être un album qui tient parfaitement la route et demeure une excellente bouffée d'air frais en matière de Hard Rock mélodieux. Sans oublier une magnifique pochette, tout à fait dans le thème du titre et propos de l'opus.
Par ailleurs, il est incontestable que l'arrivée d'Alexx Stahl au chant s'est avérée plus que bénéfique pour le groupe et ainsi le pousser dans ses derniers retranchements et nous proposer des morceaux à la fois, mélodieux, puissants, Heavy et dignes d'intérêt. Temple of Lies, est donc un album à ranger, parmi les plus belles œuvres du combo allemand. Alors, si vous êtes fan du genre Hard 'N' Heavy n'hésitez pas à aller l'écouter.

1 Commentaire

3 J'aime

Partager
 
David_Bordg - 02 Janvier 2019:

Très très bon je l’écoute là en ce moment même avec du retard mais je prête mon oreille à tellement d’albums métalliques que....

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire