Serenity

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Kotipelto
Nom de l'album Serenity
Type Album
Date de parution 20 Avril 2007
Style MusicalMetal Mélodique
Membres possèdant cet album91

Tracklist

1. Once upon a Time
2. Sleep Well
3. Serenity
4. City of Mysteries
5. King Anti-Midas
6. Angels Will Cry
7. After the Rain
8. Mr. Know-it-All
9. Dreams and Reality
10. Last Defender

Chronique @ MetalAngel

29 Avril 2007
Les dernières années ne furent pas de tout repos pour le blond vocaliste finlandais du groupe Stratovarius qui, depuis 2003, début de la crise entre les membres de Stratovarius, qui a pris forme avec deux albums très controversés ('Elements Pt 1' et 'Elements Pt 2'), dont le premier est, paradoxalement, excellent, a vécu des moments difficiles, emplis de doutes et de questionnements. Cette période assez sombre a donné le jour en 2004 à un très bon album solo (son deuxième après 'Waiting for the Dawn') qui porte le nom de 'Coldness' et dont la pochette, majoritairement bleu nuit, reflète la tendance de Timo Kotipelto à broyer un peu du noir...

Depuis lors, de l'eau a coulé sous les ponts, Timo Tolkki s'est excusé auprès de tous les membres de Stratovarius d'avoir agi comme il l'a fait, et Timo Kotipelto a émergé des ténèbres pour nous sortir un nouvel album beaucoup plus lumineux et positif, comme en témoignent la pochette (une femme dans un paysage de désolation, qui se dirige tout droit vers la Lumière) et le titre de 'Serenity'.

Musicalement, rien n'a vraiment changé : Timo K. évolue toujours dans un registre heavy speed melodique d'excellente facture, imprégné, cette fois-ci, de riffs plus heavy metal que par le passé, ce qui donne l'impression d'une énergie retrouvée. Les refrains sont plus joyeux et plus entraînants, un peu comme ceux de chez Strato, mais, bien meilleurs! Ils se retiennent dès la première écoute et ne vous lâchent plus du tout.

On retrouve sur 'Serenity' aussi bien des morceaux speed ("Once Upon A Time", "King Anti-Midas", "Angels Will Cry"), que des mid-tempos super-puissants (le premier single "Sleep Well", le titre éponyme "Serenity", "City Of Mysteries", "Mr Know-it-All", "Dreams And Reality"), qu'une splendide ballade ("After The Rain") ou un magnifique morceau épique ("The Last Defender") de plus de 8 minutes!! A l'écoute de 'Serenity', tout le monde va trouver une raison d'aimer cet album génial et metal en diable, soutenu par des musiciens plus talentueux les uns que les autres et menés d'une main de maître par Timo..

Bien que celui-ci soit éclairé par la Lumière, certains passages semblent cependant encore un peu sombres, ce qui donne cette impression d'atmosphère duale, entre la sérénité et l'inquiétude, entre lesquelles le vocaliste semble encore un peu tiraillé... Les textes sont là pour preuve, ils ne semblent pas encore aussi positifs que la musique ("There's no hope, I feel so cold/All is lost, I've been told/We shall fight till we die/But tonight, I won't cry/Last defender" dans 'Last Defender' ou "Angels will cry/And the moon will disappear/The sun slowly dies/We'll be fading into the dark so I fear" dans 'Angels Will Cry')!

'Serenity', plus que jamais, est un exutoire pour Timo Kotipelto, qui s'exprime directement, sans aucun détour, sur ses craintes, ses sentiments et sa vision mitigée du monde actuel. Mais, il y a cette pochette et ces atmosphères aux claviers, savamment distillées par Janne Wirman (Kotipelto, Children Of Bodom, Warmen), qui apportent une touche d'espoir et de lumière à l'ensemble!

Timo Kotipelto a réussi à exorciser le passé pour nous offrir un album d'une clarté magique et inspiré qui ne peut laisser personne insensible. Il a un don pour faire vibrer les fans et autres mélomanes au rythme de ses compositions et l'on peut sans crainte affirmer que ce 'Serenity' aurait sans honte pu figurer dans la discographie de Stratovarius, tellement il y a d'idées novatrices et de puissance! Un essai a été transformé prodigieusement! Bravo à Timo Kotipelto pour ce chef-d'oeuvre!


12 Commentaires

10 J'aime

Partager

ZazPanzer - 26 Avril 2010: Je suis d'accord avec gijoe, un 11/20, c'est amplement suffisant à mon goût. Le bonhomme (pas gijoe, mais Kotipelto :-) a un talent indéniable, mais se contente de faire réchauffer les plats de la veille au micro-ondes... Perso j'ai décroché de Strato après Infinity pour cette raison, j'ai racheté cet album un peu au pif en trainant dans un magasin et je regrette.
OVERKILL77 - 07 Mars 2012: Toi, tu regrettes d'avoir acheté un album ? Je suis comme la fosse: Sceptique !!!

Bon, ton message date de presque 2 ans, mais je suis sûr que tu l'as réécouté depuis, et que ta note est largement passé à 14 minimum ;-)
Perso, je trouve que cet album est dans la continuité des Stratovarius en général, en plus "soft"... ça reste du Mélodique.

Qu'il s'agisse de Kotipelto avec cet album, ou bien les différents Tolkki's Projects (Trinity de Revolution Renaissance & In Paradisum de Symfonia), on reste dans cet univers Stratovariussien, et moi j'adhère !!!
Elevator - 07 Mars 2012: J'avais aimé le premier Kotipelto parce qu'il n'était pas trop un copier/coller de Stratovarius. Son second album solo m'avait un peu moins inspiré, et quant à celui-ci mon 12/20 est généreux. Ceci étant dit, je ne suis pas fan de Strato donc ceci explique certainement cela. Il est sûr que quelqu'un qui apprécie Strato a de grandes chances d'aimer ce "Serenity".
ZazPanzer - 07 Mars 2012: Et non, je ne l'ai pas ressorti depuis la semaine où je l'avais acheté au furet du Nord de Lille si mes souvenirs sont bons, mais je vais le ressortir ce soir, tiens. J'arrive encore à apprécier Edguy ou Helloween, mais pour une raison à laquelle je n'ai pas d'explication les sons synthé-clavecin à la Strato me gavent depuis belle lurette alors que j'ai beaucoup aimé ce groupe entre 1996 et 1998. Mais de temps en temps j'essaie de repiquer du nez dans cet univers, j'ai acheté cet été le premier Revolution Renaissance, "New Era", que j'ai trouvé pas mal, mais loin de me donner le frisson. Allez, zoup dans la platine.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Kotipelto