Scars-N-Bars

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe American Dog
Nom de l'album Scars-N-Bars
Type Album
Date de parution 2005
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album41

Tracklist

1. Workin' Man
2. Faded
3. Conviction
4. Lucky 13
5. Got You by a Chain
6. Another Lost Weekend
7. She Ain'T Real Pretty (But She'S All I'Ve Got)
8. Burnin' Yesterday
9. Sunday Buzz
10. Little Girl
11. Ten 'Til Two

Commentaire @ Kivan

05 Mai 2005
L’année sera… rock’n’roll… en tout cas c’est ce que semble avoir décidé le label Bad Reputation qui nous régale de cette nouvelle galette : le 3ième album de American Dog !
Soif de pur rock’n’roll sudiste ? Fatigué d’attendre le prochain Nashville Pussy ?
Et bien soyez rassasiés, car ce « Scars-N-Bars » fera votre délice !
Véritable petite merveille de rock’n’roll, l’ambiance y est 100% yankee, et on se retrouve immédiatement plongé en plein Texas dans je ne sais quel ranch américain ou coule la bière à flot.
Evidement, et comme il se doit, la guitare est ici à l’honneur, très en avant et avec moult bons solos de derrières les fagots dans les titres.
Les rythmiques plutôt posées sont cependant furieusement efficaces et on se prend rapidement à taper du pied en cadence avec le batteur !
Quand à Michael Hannon au chant (et à la basse), il nous offre un set certes posé, mais comme sûr de lui, il faut dire qu’on sent l’expérience du power trio qui n’en n’est pas à son coup d’essai et connaît son sujet.
Aucun doute, ces trois gars sont nés dans le rock’n’roll, et ils parviennent à merveille à nous faire partager leur passion !

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Brice

18 Mai 2005
Que vous soyez fans de Jimi HENDRIX, Steevie Ray VAUGHAN, MOTORHEAD ou encore NASHVILLE PUSSY, réjouissez-vous. Si vous aimez un bon Hard ROCK teinté de Blues, des solos à l'aide de slide, ou encore des textes genre "poésie pour chiotte" à la Bon SCOTT régalez-vous. Si vous aimez les ambiances texanes, les vieux "redneck" au volant de leur pick-up coiffé d'un Stetson, le pack de six en guise de passager, la voix travaillée à la vieille clope et au houblon, ouvrez grand vos oreilles : voici le retour d'American Dog.
Le trio de Colombus nous revient avec un petit chef d'oeuvre.
Tout commence avec un "Working man", titre de Hard rock par excellence, que ne renieraient pas les chattes de NASHVILLES, "Faded" nous assommes avec son riff et sa rythmique qui nous fait headbaguer sans hésiter, tout comme le titre suivant "Conviction". Avec "Lucky 13", on remarque toute la classe de SteeveTheado et son incroyable toucher, l'intro nous rappelant le mythique "Little wing" de JIMI. Pour finir de nous convaincre le titre suivant déboule avec une intro et une rythmique tenues grâce à un jeu au slide tout bonnement hallucinant.
Et c'est comme ça sur tout l'album : "Another lost Week End" qui nous rappelle les riffs d'AC/DC et les paroles de son ancien chanteur tout comme le futur classique "She ain't real pretty (but she's all I've got)" qui se traduit par : "elle est loin d'être canon, mais c'est la seule que j'ai" agrémentée d'un piano tenu par Bruce Diltz qui accentue le coté bluezy du titre avec en plus un solo digne de Steevie Ray Vaughan. "Burning yesterday" nous replonge dans du headbaging sauvage avant d'être bouche bée en écoutant "Sunday Buzz" et son harmonica (executé par Delyn Christian).
"Little Girl" et "Ten t'ill two" achèveront ce disque de la plus belle manière, R'n'R quand tu nous tiens.
American Dog frappe ici un grand coup et s'impose comme l'un des maîtres du genre. Si vous êtes amateur du genre, impossible de passer à côté et si vous ne l'êtes pas, il serait grand temps de vous y mettre.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire