Saturn Sector

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Blackdeath
Nom de l'album Saturn Sector
Type Album
Date de parution 2001
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album9

Tracklist

1. Nayward of Python's Silence
2. Return from Lilith's Cunt
3. Under 1 000 000 Degrees Below Zero
4. The Metal Flowers
5. Annihilate Thy Forest
6. Saturn Sector
7. Erection of Seven Towers of Satan
8. Confession
9. The Apocalyptic Sacrifice
10. Obey Baphomet
11. Rising of the Cold Killer
Bonustracks (Re-Release)
12. A Masque of the Black Death
13. The Number

Acheter cet album

Blackdeath


Commentaire @ wodulf

03 Décembre 2012

Du black metal russe mais norvégien dans l'âme

C'est en 1998 que Blackdeath -qui s'appelait encore à l'époque Black Draughwath - entre en studio pour enregistrer Saturn Sector. Il faut noter qu'à cette époque, ils n'étaient plus que deux dans le groupe, les deux frangins Abysslooker et Para Bellum. Après avoir auditionné pas mal de batteur sans succès et même d'avoir tenté, là aussi sans succès, d'emprunter le batteur de Maniac Butcher, ils se résolvent en fin de compte à utiliser une boîte à rythme.
L'album est enregistré au Petromix Studio à Saint-Peterbourg. Cependant il ne sortira que trois ans plus tard, en 2001, d'abord en LP sur le label allemand Sombre Records. L'édition CD, quant à elle, sortira en 2002 sur ISO666 avec deux morceaux en bonus.
Alors bien entendu, ce n'est plus le true black primitif et dégueulasse de Bottomless Armageddon (qui bien que sorti l'année suivante n'en reste pas moins le premier véritable album de Blackdeath), mais Saturn Sector n'en reste pas moins un putain de monstrueux disque de black metal. Le style reste toujours très norvégien et l'influence principale qui se dégage de cet album est celle de Gorgoroth.
Au niveau des riffs, c'est assez énorme et c'est réellement là que l'on retrouve l'esprit du bon vieux Gorgoroth. Les morceaux "Return From Lilith's Cunt", "Under 1000000 Degrees Below Zero" et surtout "The Metal Flowers" sont à tomber à genoux. Le black metal de Blackdeath est glacial, haineux et poignant. Je regrette seulement quelques longueurs, notamment "Annihilate Thy Forest" (sorte d'instrumental sur un riff répétitif à deux notes) qui ne sert absolument à rien puis surtout les deux morceaux rajoutés pour l'édition cd qui ne sont pas du tout dans l'ambiance.

5 Commentaires

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire