Ruines Humaines

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Amesoeurs
Nom de l'album Ruines Humaines
Type EP
Date de parution 06 Octobre 2006
Produit par Neige
Style MusicalBlack Avantgardiste
Membres possèdant cet album105

Tracklist

Re-issue in 2007 by Northern Silence Productions as a 10"-vinyl with a different cover.
1.
 Bonheur Amputé
 04:32
2.
 Ruines Humaines
 06:25
3.
 Faiblesse des Sens
 05:02

Durée totale : 15:59


Chronique @ Trndblck

24 Janvier 2008
Neige, l’homme derrière Âmesoeurs ne vous est certainement pas inconnu. Il officie dans Peste Noire, Mortifera, a rejoint Forgotten Woods il y a peu et possède son propre projet, Alcest. Ici Neige est accompagné d’une certaine Audrey, qui a participé aux lyrics et au chant. Le reste est effectué par Neige uniquement. Mais le duo s’est depuis accompagné d’un guitariste et d’un batteur, Audrey prenant le rôle de bassiste.

Ruines Humaines est donc la première sortie du groupe. Je n’ai pas envie de parler de démo, parce qu’on est bien au-delà d’un groupe qui se cherche. Disons un premier essai, qui je l’espère ne restera pas isolé. L’artwork est très réussi, en totale adéquation avec les idéologies du groupe, reflétant le dégoût de nos sociétés humaines et la froideur de nos cités urbaines.

La musique, quant à elle, s’éloigne de tout cliché concernant le black. Difficile de classer cette musique. Un subtil mélange de black et de cold rock, le tout saupoudré d’un esprit punk, non-conformiste et associable, mais sans le côté sale et anarchiste. Le mcd bénéficie qui plus est d’une excellente production : chaque instrument est parfaitement perceptible, donnant par ailleurs à la musique un certain côté froid, aseptisé, pareil à ces moments où votre main vient effleurer la morsure du froid stérile d’une rampe d’escalier en acier. La qualité sonore rend entièrement la froideur de l’urbanisme, son côté austère. J’ai parlé de mélange rock/black, il en est question pour les deux premiers morceaux uniquement. Alors autant le dire de suite, ne vous attendez pas à du black old school. Non, on retrouve des riffs black avec une importante distorsion, c’est tout. Le dernier morceau est quant à lui exclusivement rock. Sans aucun doute le meilleur morceau du mcd, hautement addictif et d’une profonde intensité. On se rend alors compte qu’au final ce qui donne tant d’intérêt à l’album est presque uniquement ce côté rock.

Pas de supercherie ici, pas de misérable extrémisme à deux balles. Des sentiments profonds, exprimés avec sincérité. Un dégoût du genre humain et de tout ce qu’il peut faire. Un dégoût de nos cités, enfer terrestre où règnent la démence, l’abrutissement et la décadence. Une froide réalité qui s’ouvre à nos sens : nous sommes des ombres complètement dévasté par ce siècle dénué de sens. Nous vivons dans une fosse qui se creuse un peu plus chaque jour, nous emportant plus profondément vers l’incompréhension. Âmesoeurs nous dresse ici un tableau fort peu reluisant, mais pourtant simplement réel. Maladif, misanthrope et déprimant, ce mcd est noir, très noir.

La seule chose qu’on regrette est la courte durée de ce mcd. 16 minutes, on se serait bien fait une injection plus longue. Mis à part cela, Âmesoeur livre un excellent travail que les amateurs sauront apprécier à sa juste valeur. A noter qu’un split est prévu entre Âmesoeurs et Valfunde, projet de Famine (Peste Noire). Une interview réalisée il y a un petit moment maintenant évoquait le futur de Âmesoeurs allant dans le sens du troisième morceau de ce mcd. Si cela s’avérait exact, il y a fort à parier qu’on ait droit à de futurs chef-d’œuvres.
Laissez-vous tentez par Âmesoeurs, il y a fort à parier que vous serez surpris.

1 Commentaire

12 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ morph

14 Fevrier 2008
"Un corps résigné se supprime en silence" Amesoeurs, Ruines Humaines.

Ruines Humaines ou la bande originale de l'Absurde. L'Absurde non pas dans le sens de l'inutile, de la futilité, mais celui de la contradiction entre le désir de trouver un sens à sa vie et l'absence de sens apparent de l'existence. Contradiction encore entre la rage de vivre inscrite dans l'être humain et notre destin de mortel. Albert Camus disait: " L'Absurde naît de la confrontation de l'appel humain avec le silence déraisonnable du monde". C'est cet aspect moral qui est traduit dans Ruines Humaines.

Une grande mélancolie se dégage de l'ensemble des textes. La voix de Neige se trouve très appropriée à ce type de musique : ses vocaux écorchés transcendent son art. Il laisse la place à Audrey Sylvain sur le dernier titre "Faiblesse des sens" dont la tristesse et le dégoût sont amplifiés par son chant clair. Instrumentalement proche de Peste Noire, plus épurée parfois, la musique d'Amesoeurs allie des sonorités black metal puissantes à des passages lents non saturés assistés par un synthé apportant quelques sonorités indus ("Ruines Humaines"). Le seul point négatif à mon avis est qu'il est difficile de se contententer de ces 16 minutes ( même pour un EP)! Cela dit l'album à venir épanchera ma soif!!

Pour finir un visuel très réussi, traduisant parfaitement l'ambiance de l'album. L'ensemble forme un tout très homogène. Les nombreuses photographies du livret complètent en effet cette atmosphère mélancolique et épurée.

Un disque très bien réussi donc sur tous les plans malgré cette durée relativement courte.

0 Commentaire

5 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Amesoeurs