Rise of the Nephilim

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
pas de note
Nom du groupe Edenian
Nom de l'album Rise of the Nephilim
Type Album
Date de parution 16 Décembre 2013
Style MusicalDoom Gothique
Membres possèdant cet album5

Tracklist

1. And the Sea Shall Bring Up It's Dead 07:38
2. Sign of Retaliation 06:21
3. The Departed 07:51
4. Beside the Dying Fire 06:41
5. The Evenstar (Arwen's Tale) 06:03
6. I Desolate 08:32
7. A Farewell Rose 07:06
8. Nearer My Love to Thee 06:32
9. Song of the Furies 06:09
10. Rise of the Nephilim 08:16
Total playing time 1:11:09

Chronique @ Peacewalker

27 Août 2014

Moderne et efficace, mais un peu générique

Après trois ans d'existence et à peine un an et demi après leur premier album, qui était lui aussi paru chez BadMoodMan Music, l'un des sous labels de Solitude Productions, les Ukrainiens d'Edenian nous proposent leur second opus, intitulé Rise of the Nephilim.
La formation originaire de Kharkiv pratique un Doom Death mélodique et légèrement gothique très moderne et facile d'accès, notamment de part son côté très rythmé. En effet, les compositions, d'une longueur allant toutes de six à un peu plus de huit minutes, mettent beaucoup l'accent sur une certaine efficacité, notamment via des structures assez simples mettant volontiers en avant les éléments les plus mémorables des morceaux, qu'ils s'agisse des fréquents passages plus dynamiques et pêchus ou des séquences plus mélodiques, comme celles avec du chant féminin par exemple. De même, les guitares sonnent de manière très moderne, à la fois propre et massive, ce qui renforce ce sentiment d'efficacité grand public qui ne plaira certes pas à tout le monde. Au niveau mélodique le constat est assez proche: le travail effectué à ce niveau est sans grande surprise mais relativement efficace, pour peu qu'on accroche à ce type de Doom très romantique.

Comme on pouvait s'y attendre, le clavier joue un rôle assez important au sein de l'album. Outre les notes de piano, aussi bien utilisées lors des introductions et des quelques interludes présents dans certains morceaux que lors de passages plus intenses, et dont les interventions sont relativement efficaces à défaut d'être vraiment mémorables, on note également la présence de
cordes et de chœurs, qui si ils restent eux aussi très classiques, sont sans doute plus intéressants. En effet les cordes par exemple sont utilisées de manière assez intelligente, et soutiennent les montées d'intensité des morceaux au moment opportun, créant des ambiances tragiques pas vraiment inhabituelles dans le style, mais néanmoins bien menées (on citera par exemple la fin de "... And the Sea Shall Bring Up Its' Dead", le titre qui ouvre l'album et dont l'atmosphère n'est pas sans rappeler le premier album de Lorelei, pour citer une autre sortie récente de l'écurie Solitude Productions, bien qu'Edenian mette moins l'accent sur le chant féminin et propose un travail de composition plus intéressant et plus agressif). De même les chœurs, si ils sont moins fréquents au sein de l'album, sont bien utilisés et sont à l'origine de quelques uns des passages les plus intéressants de l'album, par exemple sur le titre "The Evenstar (Arwen's Tale)".

Au niveau vocal Max Molodtsov, dont Edenian est pratiquement le projet solo, nous gratifie d'une prestation assez énergique, agressive et variée, allant du Growl au chant plus hurlé et qui participe pour beaucoup à l'aspect assez dynamique de l'album. Le chant féminin est quand à lui assuré par Valery Chudentsova, et est lui aussi assez satisfaisant, d'autant qu'il est associé à des lignes de chant globalement plutôt intéressantes et et elles aussi assez variées. Les auditeurs n'appréciant habituellement guère les chants féminins dans ce genre de groupe ne risquent par contre pas de changer d'avis à ce sujet avec cet album, la prestation de la demoiselle n'étant pas particulièrement sombre (du moins pour le genre) ni torturée..
Au final, rien que du très classique donc, mais mis en place avec une certaine compétence et porté par une identité dont la modernité et l'accessibilité, si elles ne feront pas l'unanimité, notamment de part l'aspect finalement très générique de l'album, devraient trouver bon accueil chez une partie du public.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Edenian