Riders of the Plague

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe The Absence
Nom de l'album Riders of the Plague
Type Album
Date de parution 07 Août 2007
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album68

Tracklist

1. Riders of the Plague 04:01
2. Dead and Gone 05:02
3. The Murder 05:23
4. Echos 05:05
5. World Divides 05:35
6. Prosperity 04:08
7. Untitled 00:04
8. Awakening 05:14
9. Merciless 06:45
10. Into the Pit (Testament Cover) 02:48
11. The Victorious Dead 04:16
12. Outro 07:03
Total playing time 55:18

Chronique @ Julien

01 Septembre 2007
Sortant tout juste du nouvel Arch Enemy, je me suis dit que j’allais me changer les idées avec ce nouvel album de The Absence. Je ne connaissais pas le groupe mais j’ai tout de suite identifié ses influences… Arch Enemy. C’est pas bien grave j’ai juste gagné un tour supplémentaire dans le death mélodique suédois. Et pourtant on ne peut pas vraiment les blâmer pour autant, vu qu’ils sont américains et que là-bas, les groupes du genre ne sont pas vraiment légion.

Car si pour nous, bons européens, ce disque peut nous passer au-dessus de la tête, il n’en reste pas moins plutôt bien fait. Les riffs, même s’ils font penser à vous savez qui, sont percutants et bien trouvés. C’est puissant, c’est mélodique mais ça sonne suédois et mine de rien au bout d’un moment ça fini par lasser. Le point d’orgue de ce disque est l’excellent « The Murder » qui, de part son agressivité prononcée, se détache du lot. On regrettera que le groupe ne se soit pas plus aventuré dans une voie plus pêchue. Surtout lorsque l’on voit le groupe faire un cover de Testament (le lui aussi excellent « Into the Pit »), on se dit qu’il avait clairement un coup à jouer en terme d’originalité. Ce qui m’a amusé c’est que le chant est assez proche de celui d’Angela Gossow. Est-ce le chanteur de The Absence qui est efféminé ou Angela qui n’est pas très féminine (ceci est une blague) ? Simplement la ressemblance est assez troublante et contribue à ce sentiment de « déjà-vu ».
Reste que même si ma chronique fait un peu le mec blasé de voir si peu d’originalité, il faut reconnaître que les zicos en ont sous les doigts. Dans un futur pas forcement si lointain (ça va dépendre d’eux) le groupe pourrait nous offrir un vrai disque reflétant plus d’une influence. Il faut simplement toutes les assimiler et en ressortir quelque chose de personnel.
Ma phrase fétiche arrive : « qui dit US, dit gros son ». La prod est de bonne qualité avec un son bien calibré et pas démentiellement original non plus, mais ça c’est le cas depuis le début de l’écoute.

Pas de grosse révélation, du potentiel et un bon titre qui arrache voilà ce que je retiens de l’écoute de Riders of the Plague et c’est déjà pas mal…

4 Commentaires

7 J'aime

Partager
davelostlegend - 29 Septembre 2007: mercie pour la chronique je savait meme pas que the absence avait fait un nouvelle albulm pourtant ses un de me groupe pref vas savoir pourquois persone ne le sait ses surment le coter melodique (enfin mercie encore
petrucci14 - 20 Octobre 2009: 13 sur 20 haha t'es pas serieux jespere ?
djtiti41 - 05 Mars 2011: "Merci pour la chronique. Je ne savais même pas que "The Absence" avait fait un nouvel album pourtant, c'est un de mes groupes préférés. Va savoir pourquoi personne ne le sait, c'est surement le coté mélodique. Enfin merci encore."

Merci de bien vouloir relire ce que vous postez -__-'
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire