Retribution

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Shadows Fall
Nom de l'album Retribution
Type Album
Date de parution 15 Septembre 2009
Style MusicalMetalcore
Membres possèdant cet album65

Tracklist

1. The Path to Imminent Ruin
2. My Demise
3. Still I Rise
4. War
5. King of Nothing
6. The Taste of Fear
7. Embrace Annihilation
8. Picture Perfect
9. A Public Execution
10. Dead and Gone
Bonustracks (Deluxe Edition)
11. Bark at the Moon (Ozzy Osbourne Cover)
12. Age of Quarrel (Cro-Mags Cover)
13. Critical Mass (Nuclear Assault Cover)

Chronique @ Kovalsky51

19 Septembre 2009
En cette rentrée metallistique ou les mastodontes que sont (entre autres) Megadeth, Hatebreed et Slayer ont ou vont dégainer leurs nouvelles productions, le nouveau Shadows Fall est relégué à une place secondaire. Mais voila niveau Metalcore peu de productions récentes on réussi à s’avérer suffisamment intéressantes pour mériter une écoute prolongée (Killswitch engage et son relatif pétard mouillé). Alors qui sait peut être que ce Retribution aura des arguments convainquants pour se faire une place dans la meute. Cependant une inquiétude me titillait, le groupes allait il faire comme ses collègues et s’endormir sur ses lauriers assuré de vendre des palettes entières de son nouvel opus. Assurément ils ont choisi la voie de la facilité plutôt que celle de la prise de risques. Mais le résultat s’avérant dans l’ensemble plutôt à la hauteur autant dire que je ne vais pas bouder cet album assez convainquant.

Un album de Shadows Fall c’est avant tout des chansons efficaces avec des refrains qui squattent immédiatement notre cervelet. Et en ce sens le groupe remplit facilement le contrat. Le gang de Springfield n’a en effet rien perdu de son talent d’écriture, proposant plusieurs bons moments (le single Still I Rise). Mais cependant le groupe offre quelques timides tentatives d’évolutions, en effet plusieurs morceaux (3 pour être précis) dépassent les six minutes et intègrent des passages acoustiques qui pourraient rappeler ceux que l’on trouvait dans les vieux albums de Metallica. Bien évidement ils sont loin d’égaler le génie de ceux de la bande à Lars Ulrich mais ont le mérite de renforcer les structures de ces morceaux avec de courts passages qui relachent un peu la pression. Les refrains quand à eux se révèlent d’une efficacité redoutable (comme d’habitude serais-je tenté de dire) et flirtent avec la pop. Bien que rendant le tout assez radiophonique (enfin aux states… chez nous on n’est pas près d’avoir du Shadows Fall en radio), ces derniers sont réussis et ne dévaluent pas la qualité de l’ensemble.

Évidement on retrouve cette patte qui rend les production de Shadows Fall rapidement identifiables; à savoir un groove entrainant que peu de ses 36245 collègues arrivent à avoir. Ce groove est du à des parties de guitares balancées par des gratteux plus que compétants. Ces derniers nous offrent d’ailleurs a maintes reprises des duels de six cordes bien sympathiques qui nous font headbanguer sans que l’on s’en rende compte. La batterie mastoc assure une rythmique de plomb et accompagne vraiment bien les grattes. La basse claque bien et assure à l’ensemble un très bon équilibre. Le chant n’a subi aucune évolution notable depuis le très bon Threads of Life, a savoir un vocaliste à la voix thrashisante qui passe à loisir à un très bon chant clair. Des chœurs typiquement Hardocre le doublent ça et pour donner cet aspect camionneur pas dégueulasse du tout. Le son s’avère une fois de plus énorme et la production colle parfaitement aux compos.

Au final ce nouveau Shadows fall bien que peu original remplit son contrat sans accrocs majeurs malgré un manque de prises de risques dommageable. Il reste quand même de loin supérieur à l’ensemble des production actuelles en matière de Metalcore de cette année. Les fans peuvent se l’envoyer les yeux fermés les autres resteront encore dubitatifs devant cet album qui ne s’écarte pas vraiment des standards du genre. A l’inverse de Killswitch Engage Shadows Fall continue son bonhomme de chemin sans sembler en panne d’inspiration. A conseiller avant tout à ceux qui sont en mal de bonnes galettes du genre.

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
 
Kuza - 21 Mars 2010: Etrange qu'il soit auto-produit pour cet album alors qu'il avait un label avant ...

Bon, en tout cas, j'ai chopé la discographie, et je vais m'écouter ça, voir ce que ça vaut. Vu les avis, ça semble être un pionnier, mais je n'ai jamais réellement accroché au metalcore.

On va voir ça.

Très bonne chronique, au passage.
Celldweller55 - 01 Décembre 2010: J'ai largement préféré le précédent mais quelques bons morceaux quand même ("Still I Rise", magnifique)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire