Rethroned

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Northern Kings
Nom de l'album Rethroned
Type Album
Date de parution 19 Novembre 2008
Style MusicalHeavy Symphonique
Membres possèdant cet album37

Tracklist

1. Training Montage (Vince DiCola; Rocky IV Soundtrack) / Wanted Dead or Alive (Bon Jovi Cover)
2. Wanted Dead or Alive (Bon Jovi Cover)
3. Kiss from a Rose (Seal Cover)
4. A View to a Kill (Duran Duran Cover)
5. Nothing Compares 2 U (Sinead O' Connor Cover)
6. My Way (Frank Sinatra Cover)
7. Strangelove (Depeche Mode Cover)
8. Take on Me (A-Ha Cover)
9. I Should Be So Lucky (Kylie Minogue Cover)
10. Killer (Adamski ft. Seal Cover)
11. Roisin Dubh (Black Rose Cover) / A Rock Legend (Thin Lizzy Cover)
Bonustrack (Japanese Edition)
12.They Don't Care About Us (Michael Jackson Cover)

Chronique @ EternalTearsOfSorrow

17 Juillet 2011

Northern Kings nous a épaté avec cet album, arrivant à faire apprécier des morceaux insupportables à la base.

En Finlande se cachent jusqu'à plusieurs centaines, voire des milliers de groupes répandus dans ce pays nordique et froid. Une partie plutôt imposante exerce le style du Black Metal, qui est très présent en Scandinavie depuis déjà deux décennies. A côté de ceci, nous pouvons trouver beaucoup de groupes de Power Metal, ou encore de Heavy, comme Sonata Arctica, Terasbetoni, Stratovarius, Lordi, Poisonblack (Se penchant vers un metal plus gothique que Heavy ou Power), et encore beaucoup d'autres.

Parmi cette énorme masse de combos finlandais, un groupe assez particulier s'est formé, ne reprenant que des tubes commerciaux pour les transformer en un heavy très symphonique. Ce groupe, nommé Northern Kings, possédera un line-up officiel formé de quatre chanteurs ayant décidé de s'allier pour réaliser cet opus. Nous retrouverons le célèbre Tony Kakko, (chanteur de Sonata Arctica), Jarko Ahola (qui lui, exerce encore actuellement son talent avec sa majestueuse voix, accompagné de la basse dans le groupe Terasbetoni - qui, je précise, s'est fait en partie connaître avec l'Eurovision 2008), Marco Hietala (chanteur/Bassiste de Nightwish) ainsi que Juha-Pekka Leppäluoto (rescapé du groupe de gothique metal Charon). Suivant un premier album nommé Reborn, sorti en 2007, plus ou moins réussi, manquant parfois d'un brin d'inspiration pour la rénovation de ces reprises, le groupe décida, un an plus tard, de sortir sa deuxième production, baptisée Rethroned.

Possédant une pochette dans la veine de son prédécesseur, mettant en plan principal les quatre rois nordiques, sur un fond assez sombre et froid, le groupe nous aura pondu cette deuxième oeuvre chez Warner Music Group, nous reprenant à nouveau intégralement de grandes chansons connues de tout le monde, telles que « Kiss from a Rose » de Seal, qui sera donc quasi entièrement refaite, jusqu'aux moindres mélodies, sauf pour le chant qui, bien sûr, restera intact.

Dans l'ensemble, les musiciens, malgré qu'ils ne fassent pas partie des officiels du groupe, nous montreront un très bon potentiel, notamment pour la guitare, qui nous offrira de très bons solos, notamment dans « A View To A Kill » de Duran Duran, succédé de lignées de chants aigus données principalement par Jarko Ahola, qui ne cessera de nous éblouir par sa voix gigantesque.
La grosse déception sera le manque d'originalité de la batterie, qui n'aura pas eu droit à une grande présence, quant aux autres instruments, ils se révèlent affreusement linéaires et monotones, notamment dans « Kiss from a Rose », ou encore dans « Nothing Compares 2 U », nous montrant un riff toujours aussi simple, basique et répétitif, malheureusement introduit dans un morceau émouvant et émotionnel à souhait... Un des très bons morceaux de cet album, plus que les autres, ne sera autre que ce tube de Kylie Minogue (chanteuse dont j'ai personnellement horreur), « I Should Be So Lucky » en une pure partie de plaisir et d'amusement, transformant ce refrain tellement immonde à la base en un riff très persuasif et abouti, étant accompagné de choeurs magnifiquement exploités par ces quatre chanteurs. Une très bonne reprise délirante d'un morceau à la base horrifique.

La variation des parties de chant ne se fera nullement attendre dans certains morceaux comme sur « A View To A Kill », ou encore « Take On Me », « Strangelove » (morceau extrêmement sombre, à la symphonie omniprésente et accompagnant parfaitement la musique) et même « Killer », entre autres. Quant aux autres, ils seront assurés par un seul chanteur, possédant toutefois des chants additionnels, comme la reprise de Bon Jovi  « Wanted Dead Or Alive », débutant cet album en véritable folie de heavy metal lourd et agressif. Le chant, dans ce morceau, sera intégralement attribué à Marco Hietala. « My Way » sera également totalement chanté par l'incroyable Jarko Ahola, sans bavure, modifiant ce morceau légendaire de Frank Sinatra en une très belle symphonie dévastatrice.

Northern Kings aura su nous épater avec cet album, arrivant à faire apprécier certains morceaux tellement commerciaux et soulants à la base. A l'heure actuelle, cela fait déjà 3 ans que le groupe ne s'est plus manifesté avec un nouvel album.... Espérons qu'ils sortent bientôt une oeuvre similaire à ce Rethroned, qui nous donne toujours autant de plaisir à écouter. Si par malheur ces rois ne se manifestent plus, retournons aux Sonata Arctica, Terasbetoni et compagnie, nous rappelant ce magnifique souvenir de heavy symphonique. Album à conseiller vivement.

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Northern Kings