Reborn

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Souldrainer
Nom de l'album Reborn
Type Album
Date de parution 18 Mai 2007
Style MusicalDeath Symphonique
Membres possèdant cet album22

Tracklist

1. First Row in Hell 04:14
2. Internal Suicide 03:57
3. The Others 04:55
4. To the Promised Land 03:36
5. Daemon to Daemon 04:46
6. Reborn 03:22
7. Everyday Hero 05:50
8. Black Thirteen 06:17
9. They All Die 04:02
10. Angel Song 05:55
Total playing time 46:54

Chronique @ Little_Scarab

09 Juillet 2008
Les groupes de death mélodique se multiplient vitesse grand V - ça, tout le monde le sait et ça ne serait pas un problème s'ils ne faisaient pas quasiment tous la même chose, on pourrait presque dire que 65% des groupes de death mélodique sont des groupes en manque d'inspiration, usant les ficelles bien connues de ce genre de moins en moins bien considéré.
Pour être parfaitement clair, Souldrainer ne fait pas parti de ces groupes - explication :

Tout d'abord, une des particularités de Souldrainer (qui pourrait ne pas en être une), c'est l'utilisation quasi-parfaite de samples, chœurs et autres petits artifices qui permettent d'étoffer la musique. Mais là où d'autres utilisent des son électroniques complètement "à côté de la plaque" ou des synthés V-Tech, Souldrainer se glisse dans le symphonique de haut vol (on peut même presque parler d'un death symphonique, voir le morceau "Black Thirteen").
Samples de violons et autres instruments moins classiques (boîte à musique ^^), ainsi que de chœurs (souvent féminins et extrêmement glauques mais d'une infinie beauté) sont ici utilisés de façon génialissime.

D'ailleurs, en parlant glauque, l'album de Souldrainer l'est, c'est indéniable.
Le deuxième morceau est à ce titre très centré sur ces chœurs féminins dérangeants mais tellement bon ! Certains morceaux sont quand à eux beaucoup plus vivants (ce qui ne veut pas dire que les autres sont morbidement morts), à l'image du titre "The Other" et son refrain entrainant (contrastant complètement avec le couplet plutôt sombre).

Bon bien sûr comme dans la plupart des groupes de death mélo, les passages de guitares acoustiques sont présents mais ici... ils sont utilisés à bon escient (à l'image d'un Insomnium).
Certain morceaux se permettent d'aller plus loin dans l'utilisation des samples comme le morceau "To The Promise Land" : morceau assez surprenant par moments.

Une autre des particularités de Souldrainer, et pas des moindres, c'est son vocaliste Johan Klitkou (et son chant si particulier, soutenu bien souvent par plusieurs effet d'amplification du meilleur effet). Un chant qu'il faut toutefois arriver à apprécier, moi j'adore !)

Le groupe se montre extrêmement imaginatif en de nombreuses occasions, comme par exemple la petite intro du morceau "Daemon to Daemon" avec sa petite harmonique sympatoche, on en redemande c'est trop court ^^ (ce titre est d'ailleurs l'un des plus lents de la galette et aussi un des plus "tristes" si je puis dire). Johan Klitkou semble en plein désespoir, à croire que ce chanteur était fait pour chanter de cette façon. Le solo de ce morceau est d'ailleurs vraiment poignant, ça donnerait presque envie d'en pleurer !

En tout cas, une chose est sûre : Le groupe maîtrise parfaitement son sujet, les musiciens sont bons à tous les niveaux, les vocaux varient beaucoup plus sur le morceau "Reborn", titre où Johan nous montre qu’il sait varier son timbre de voix. Les solos, bien que peu nombreux, sont toujours de belles trouvailles... bref l'inspiration est en tout cas extrêmement présente.

Je disais plus haut que l'album est en grande partie particulièrement sombre, glauque et triste, l'apogée étant le dernier morceau "Angel Song" : une véritable petite perle avec cette montée en puissance, accompagnée par des chœurs de plus en plus présents... jusqu'à l'apogée fatidique où l'on suit pendant une petite pause instrumentale, la mort d'une personne au son d'un électro cardiogramme et d'un cœur bâtant jusqu'à l'arrêt complet de celui-ci (donnant le départ à un déluge de guitare saturées ainsi qu'à un solo magnifique, du grand art !)

Je n'en dirai pas plus, excepté que "Reborn" est un grand album de death mélodique, le groupe impose sa personnalité et fait sa musique, qui ne ressemble à aucune autre, le groupe a largement le potentiel pour nous pondre un chef-d'œuvre avec leur prochain album (si prochain album il y a).

Un seul conseil, si vous êtes amateur de death mélodique innovant et mélancolique, jetez-vous sur cette perle ; si le côté glauque et triste vous répugne, passez votre chemin.

Pour ma part, cet album est une pure merveille.

5 Commentaires

3 J'aime

Partager

Matai - 16 Août 2010: Un chef d'oeuvre avec seulement un 17 ?
Little_Scarab - 16 Août 2010: Je parlais d'un eventuel prochain album.
Matai - 18 Août 2010: Je chialle limite sur "Angel Song", mais qu'il est superbe ce titre, en plus tu le décris très bien dans ta chronique, aie aie aie, du grand art, l'album est immense ...
Celldweller55 - 19 Août 2010: Je suis pas un grand fan de death mélodique mais ça me donne envie je l'avoue
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire