Ravenous Plague

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Legion Of The Damned
Nom de l'album Ravenous Plague
Type Album
Date de parution 03 Janvier 2014
Style MusicalThrash Death
Membres possèdant cet album72

Tracklist

DISC
1. Intro / The Apocalyptic Surge
2. Howling for Armageddon
3. Black Baron
4. Mountain Wolves Under a Crescent Moon
5. Ravenous Abominations
6. Doom Priest
7. Summon All Hate
8. Morbid Death
9. Bury Me in a Nameless Grave
10. Armalite Assassin
11. Strike of the Apocalypse
DVD
1. Making of the Video of "Doom Priest"
2. Making of "Ravenous Plague" Album
3. Interview with Tommy "Skullcrusher" Manero
4. South American Tour Report
5. Mountain Wolves Under a Crescent Moon (Video-Clip)

Chronique @ LeMoustre

18 Fevrier 2014

Un bon cru, pas exceptionnel, mais un bon cru quand même.

Né des cendres d'Occult, Legion Of The Damned avait jeté un pavé bruyant dans la mare du metal agressif à tendance thrash/death au milieu des années 2000, avec un "Malevolent Rapture" vivifiant et percutant, se réclamant de la progéniture d'un Slayer qui aurait mangé beaucoup de choucroute.

Depuis, les albums se sont succédés, avec ses fans, adeptes d'un style immuable et plutôt bien exécuté par nos Hollandais ; et ses détracteurs, énervés par un immobilisme revendiqué, dans le style et la qualité, coupant un peu l'attrait du groupe et son impact musical sur la scène extrême.

Peu novatrice, la bande de Maurice Swinkels, l'est assurément, si ce n'est cette intro menaçante, que l'on croirait tirée d'une épopée guerrière en Cinémascope. Passées ces quelques instants censés nous mettre dans l'ambiance (certainement à utiliser en live), Legion Of The Damned assène ses coups de semonce avec un "Howling For Armageddon" typique du style, avec ses relents Slayeriens dans la structure et le rendu. Thrash rapide, double grosse caisse, solo typique, rythmique de feu, break digne de Jeff Hannemann, tout y est ! Assurément un premier morceau efficace.

L'intensité ne faiblissant pas au cours des morceaux suivants, au gré de refrains scandés, de riffs précis et d'une qualité persistante, Legion Of the Damned ne décevra pas les fans des précédents albums, bien au contraire. Les riffs accrocheurs, qui manquaient parfois sur les albums précédents retrouvent ici leur légitimité (la doublette "Black Baron" / "Mountain Wolves Under A Crescent Moon", ). Et ça, c'est plutôt une bonne nouvelle : Les influences sont toujours aussi présentes (Slayer, encore et encore, jusque dans le traitement infligé aux cymbales - l'accrocheur "Summon All Hate" vraiment au hasard), cependant, si le groupe ne s'en écarte pas, il excelle dans ce style (le début rampant du bon "Strike Of The Apocalypse"). On apprécie ou pas, mais force est de reconnaître que Legion Of The Damned, s'il peut paraître redondant parfois, a su élever son niveau pour le coup, avec des structures de morceaux efficaces, et des breaks bien amenés. Cet album pourra ainsi ramener des fans s'étant détachés d'un groupe qui, parfois, a privilégié la quantité à la qualité.

Si le disque n'évite toutefois pas le bourrinage intensif et accrocheur, ("Ravenous Abominations"), qui s'en plaindra ? Défouloir garanti ! Surtout que le bien nommé "Doom Priest" (voir vidéo ci-dessous) lui succède avec son riff plombé en introduction, lent comme une marche funèbre... pendant une minute. On pourra néanmoins se demander si Legion Of The Damned pourra surpasser un jour l'impact de son premier album, son thrash flirtant vocalement avec le deathmetal plafonne ainsi quelque peu, au gré de multiples sorties dans un style toujours plus concurrentiel.

Ne gâchons toutefois pas le plaisir d'un album accrocheur, et d'un bon niveau au final. Dotés d'une production percutante, comparable à celle du dernier Onslaught en moins moderne, et d'une pochette ma foi plutôt surprenante, nos Bataves ont frappé avec cet album fort et bien. Dew Scented ferait bien, dans un style similaire, de s'en inspirer.






3 Commentaires

12 J'aime

Partager
extrememetal03 - 19 Fevrier 2014: en tant que fan du combo depuis le début,je suis entièrement d'accord avec le commentaire de " nekrophiliak " ! bon disque de thrash bien puissant avec de bons riffs de gratte comme d'habitude pour legion of the damned.
witchfucker - 09 Mai 2017: Me concernant, cet album est une véritable boucherie-charcuterie jouissive. Les grattes y sont énormes avec une putain de grosse saturation qui pour moi est désormais la marque de fabrique des bataves. Nom de merde, que ça fait du bien aux conduits auditifs!!!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire