Feel the Blade

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Legion Of The Damned
Nom de l'album Feel the Blade
Type Album
Date de parution 04 Janvier 2008
Style MusicalThrash Death
Membres possèdant cet album127

Tracklist

DISC
1. Nuclear Torment
2. Nocturnal Predator
3. Slaughtering the Pigs
4. Slut of Sodom
5. Feel the Blade
6. Expire
7. Warbeast
8. Disturbing the Dead
9. Obsessed by the Grave
10. Reapers Call
Bonustracks
11. Last Command
12. Mask of Terror
13. Chronic Infection (Pestilence Cover)
DVD - DIGIPACK EDITION
1. Tour Report:
- Earthshaker Open Air
- RockArea Open Air
- Tuska Open Air
- Bloodstock Open Air
2. Sepulchral Ghoul (Video-Clip)
3. Studio Report
4. Fans Section

Chronique @ M666

12 Mars 2008
Troisième album du quatuor néerlandais, cet album est en fait une reprise de "Elegy for the Weak" d'Occult, ancien groupe de LOTD, renommé "Feel the Blade". Les membres du groupe voulaient intégrer cet album dans leur discographie (production "made in LOTD" comme il se doit !) et en faire profiter leurs fans (le CD fut réalisé juste avant la fin d'Occult.) Réédition avec ou sans intérêt...???

Comme d'habitude, entrée fracassante : "Nuclear Torment" annonce la couleur. Toujours un Thrash Death aussi efficace et aussi puissant... avec une production toujours aussi bonne ! Tout au long de l'album, la vitesse ne faiblit pas (si ce n'est un interlude "Expire", petite atmosphère inquiétante où l'on entend les pleurs et gémissements de la belle blonde aux yeux bleus qu'on peut voir dans la pochette de l'album...un p'tit côté imaginatif sur lequel on reviendra plus tard...). Un Erik Fleuren en pleine forme et Richard qui nous assène avec des riffs toujours aussi puissants et accrocheurs. Néanmoins, toujours très peu de solos de guitares : le groupe garde son style et sa volonté de créer une musique puissante et destructrice. Le chant, de même, est toujours aussi particulier et inimité : à la frontière entre le rauque et le criard, la voix de Maurice est toujours aussi efficace et "ses" textes (bien que ce ne soit pas lui qui les écrit !) aussi inspirés (notamment Slut of Sodom qui est très...enfin aller sur un site de traduction !!!) . LOTD ne trompe pas ses fans en reprenant cet "Elegy for the Weak" avec une production somptueuse...et bien que Feel the Blade ne soit qu'au final qu'une simple réédition, on sent une p'tite différence sur cet album dans leur discographie, comme une petite pincée d'expérimentation qui fait que chaque morceau à sa particularité (Sons of the Jackal et Malevolent Rapture étaient plus dans l'optique d'un thrash death du début jusqu'à la fin).
Les représentantes du genres sont "Noctural Predator", musique à la fois lourde et puissante où l'on ressent vraiment l'atmosphère du prédateur nocturne à l'affut, et "Warbeast", expédié en à peine 3 minutes, d'une puissance incroyable qui réveillera en vous une réelle sensation de peur-panique ! Ces musiques laissent part à l'imagination de l'auditeur tout comme "Slaughtering the Pigs"avec son atmosphère un peu crade (bien qu'un peu répétitive quand même !), les 2 riffs de "Feel the Blade" comme 2 coups de lame bien placés...une p'tite différence qui fait que, bien que LotD ne cherche à faire une musique sophistiquée (et donc sans grand intérêt au fil du temps), l'album s'écoute du début jusqu'à la fin sans trop de lassitude (n'était-ce pas le problème des opus précédents ???) si bien que Feel the Blade devient le meilleur album de LotD avant la chute libre que sera Cult of the Dead !

Les autres musiques sont toujours fidèles à l'esprit LOTD avec des riffs toujours aussi accrocheurs à l'image de "Slut of Sodom", "Disturbing the Dead" ou "Nuclear Torment". Les 2 derniers titres clos néanmoins l'album sur une impression de vide (beaucoup de longueurs sur Obsessed by the grave et un Repers Call sans grand intérêt)
Quant aux bonus tracks : un "Last Command" interressant qui fini par s'essoufler sur la fin, un "Mask of Terror" très inspirée, (sûrement une des meilleurs de l'album), et "Chronic Infection", une reprise de Pestilence...:-|.
 
Du LotD donc, avec un petit grain d'imagination bien appréciable, et toujours une terrible accroche dont eux seuls ont le secret ! Et ce qui est marrant, après ce troisième album, c'est que j'me suis poser la question : " C'est bizarre quand même ; 3 albums sans réelle expérimentation ou technicité (si ce n'est la double pédale du batteur) et ils arrivent toujours à me foutre une grosse claque à chaque fois, en restant dans leur style mais sans vraiment se répéter...mais combien temps ca va durée ?" Ma réponse était que ce groupe serait une sorte de nouveau Rammstein version Death et qu'ils continuerai sûrement longtemps comme ça...

...en fait, il n'aura même pas fallu un an pour s'apercevoir du contraire !!!

4 Commentaires

2 J'aime

Partager
inactive - 20 Janvier 2009: un album exellent ^^ sympa ta chronique =p
Heartwork - 22 Mai 2009: Le meilleur Legion Of The Damned à mon gout, même s'il est un peu long. Son point fort est l'excellente reprise de Pestilence, au moins aussi bonne que l'originale, elle cloture avec perfection cet album. Après ca, on a peut-etre plus envie de se pencher sur la discographie d'Occult, surtout après le moyen Cult Of The Dead...
M666 - 22 Mai 2009: C'est clair...j'ai carrément lâcher LotD depuis Cult of the Dead...quel album de m*rde je trouve !
Bloodsong - 10 Janvier 2010: Je ne suis pas puriste mais je m'étais pris une claque avec l'album d'Occult avec sa prod desarçonnante et cet allant thrash... Et comme évoqué dans la chronique adieu LotD...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire