Premonition

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Survivor
Nom de l'album Premonition
Type Album
Date de parution 1981
Style MusicalHard FM
Membres possèdant cet album21

Tracklist

Re-Issue in 2001 by Volcano Records
Re-Issue in 2010 by Rock Candy
1.
 Chevy Nights
 03:39
2.
 Summer Nights
 04:08
3.
 Poor Man's Son
 03:37
4.
 Runway Lights
 04:18
5.
 Take You on a Saturday
 04:07
6.
 Light of a Thousand Smiles
 05:00
7.
 Love Is on My Side
 03:37
8.
 Heart's a Lonely Hunter
 05:15

Durée totale : 33:41


Chronique @ Loloceltic

23 Avril 2013

Survivor continue à creuser le sillon d'un Aor énergique et mélodique.

Deux ans après un premier album éponyme de qualité, Survivor est de retour avec une nouvelle section rythmique. En désaccord avec l'orientation musicale du groupe, Dennis Johnson et Gary Smith ont été remplacés par Marc Droubay et Stephan Ellis. Ces changements sont un des signes de la prise de pouvoir de la paire Frankie Sullivan / Jim Peterik qui se charge également de la production et de l'écriture des 8 titres qui composent ce "Premonition".

Sans révolutionner un style déjà bien affirmé sur le premier opus du quintet de Chicago, ces derniers évènements ont cependant le mérite d'en affiner les contours. En dehors d'un "Summer Nights", très Journey dans l'esprit, et d'un hommage appuyé à "Lights" sur "Light Of A Thousand Smiles", Survivor continue à creuser le sillon d'un Aor énergique et mélodique, porté par la voix d'un David Bickler se faisant moins agressif sans perdre en puissance. L'autre évolution notable vient de claviers plus présents. Que cela soit l'introduction et la ligne de piano du single "Poor Man's Son", véritable hit en puissance, ou de la ballade "Heart's A Lonely Hunter", les orgues du majestueux "Runaway Lights", ou leur rôle dans les différents changements d'ambiances d'un "Light Of A Thousand Smiles" flirtant (très légèrement) avec le progressif, ils s'installent désormais régulièrement à la place de la seconde guitare.

Celle-ci n'est cependant reléguée au rôle de faire-valoir, s'imposant à chaque fois que le tempo se durcit, permettant des belles harmonies sur le dynamique "Chevy Night" ou durcissant le ton sur le puissant "Take You On A Saturday", ce dernier étant doté d'un très beau solo. "Love Is On My Side" se fait quant à lui plus cinglant et Hard-Rock. Cette variété dans les compositions permet à "Premonition" de confirmer le talent découvert sur "Survivor" et d'en maintenir le niveau. Certains titres bénéficiant de ces changements au sein même de leur structure, le quintet s'autorise ainsi à offrir une musique efficace sans sombrer dans le simplisme.

Transformation réussie après l'essai du premier opus, "Premonition" installe Survivor sur les talons des leaders de l'Aor US et il ne lui manque plus grand-chose pour obliger les Journey, Foreigner et autres Boston à partager leur trône avec lui. Un hit imparable serait surement le meilleur moyen de franchir cette dernière marche qui semble aisément accessible à une formation aussi talentueuse et attachante.

0 Commentaire

4 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire