Perceptive Deception

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Disavowed
Nom de l'album Perceptive Deception
Type Album
Date de parution 01 Juillet 2001
Enregistré à Excess Studio
Style MusicalDeath Brutal
Membres possèdant cet album50

Tracklist

1. Rhizome 03:55
2. Abolition of Impediment 03:21
3. Reason Rejected 05:04
4. Condensed Conditions 02:48
5. Masses Conformed 04:05
6. Unfolding Disposition 03:45
7. Generative Patterns 02:55
8. Critical Emulation 03:39
9. Opposite Extremities 02:54
Total playing time 32:26

Chronique @ Fabien

30 Avril 2007
Disavowed se forme en 2000, sur les cendres de Nocturnal Silence, et évolue d’entrée dans un style brutal death suffocant, comparable à Suffocation, Deeds Of Flesh, Dying Fetus et Pyrexia (early). Son death empreint d’une technique et d’une maîtrise parfaites, le conduit rapidement sous contrat avec le spécialiste californien Unique Leader Records, qui commercialise son premier effort, Perceptive Deception, en août 2001.

Constitué de neuf titres, pour une durée totale de 32 minutes, Perceptive Deception fonce droit à l’essentiel, balançant son death brutal sur le pilonnage rythmique de Robbe V et les riffs alambiqués de Gerben & Daniel. Robbe K enfonce alors le clou avec son guttural d’une profondeur désarmante, n’ayant rien à envier aux growls de Frank Mullen (Suffocation).

Mais malgré ses étonnantes qualités et la dextérité de ses interprètes, le death de Disavowed reste toutefois moins subtil que celui de Suffocation, inégalable dans l’art de calmer le jeu aux endroits essentiels, afin de faire ressortir un maximum de puissance. Perceptive Deception demeure en effet trop linéaire, à l’exception de Reason Rejected, son troisième titre, un morceau aux rythmes middle tempo et aux rafales de riffs dévastatrices, intense de la première à la dernière seconde, et capable de tourner à lui seul pendant des heures (gare à la lobotomisation !).

En considérant enfin les paroles intelligentes de Robbe K, autour de thèmes psychologiques, Disavowed est une formation déjà digne d’intérêt et particulièrement prometteuse. Perceptive Deception se recommande bien sûr aux fans infatigables de l’excellente écurie Unique Leader.

Fabien.

5 Commentaires

5 J'aime

Partager
Fabien - 27 Avril 2010: Les débuts de la scène scandinave sont en effet un puits sans fond. Je te souhaite de bonnes découvertes, l'acquisition du bouquin Swedish Deathmetal peut être à ce titre un support de choix.

Quant à ce premier album de Disavowed, à défaut d'être original (Suffocation-like), il reste une réalisation de qualité. Et puis purée, ce titre Reason Rejected est vraiment trop fort. Dans le même pays et à la même époque, il y a aussi l'unique album de Pyaemia qui est pas mal, ou encore le groupe Arsebreed, qui comporte des membres des deux formations.

To the Death.
Fabien.
albundy57 - 06 Novembre 2010: Un bien bel opus qui décoiffe du début à la fin, simple et direct comme j'aime.
En tout cas je le préfère au suivant.
Ah la Hollande, l'autre pays du brutal...
albundy57 - 06 Novembre 2010: Au fait Fabien, toi qui parle de "swedish death metal", je suppose que tu connais le fameux digipack 3 cds du même nom sorti il y a environ 2 ans?
A recommander chaudement à tous les fans de death old-school ... ( titres démos de MORBID GRAVE GROTESQUE CARBONIZED CARNAGE....etc)
Fabien - 06 Novembre 2010: J'ai naturellement acheté le bouquin, la question ne se pose pas. Je précise également que son anglais est très facile, pour les réfractaires à la langue de Shakespeare. Quant à la compilation, non je ne l'avais pas acheté, mais vilainement dl, pour la bonne et simple raison que je possédais déjà tous les originaux du CD2, et que nombres d’autres morceaux des CD1 et CD3 ne m’étaient pas inconnus non plus.

Fabien.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Disavowed