North

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Kataxu
Nom de l'album North
Type Cassette
Date de parution 22 Juin 1995
Style MusicalBlack Symphonique
Membres possèdant cet album8

Tracklist

1. Intro 04:10
2. From Penetration 05:22
3. Dance 02:06
4. Real 02:43
5. Gothic 02:37
6. Child 04:04
Total playing time 21:20

Acheter cet album

Kataxu


Chronique @ Nattskog

09 Août 2005
Pour sa première démo, Kataxu fait fort ! Ayant commencé à connaître ce groupe avec son superbissime « Hunger of Elements », il m’a fallu un petit effort pour réaliser que « North » avait dix ans pile. Même si bien évidemment la production et le son cassette laissent un peu à désirer, il y a de quoi être surpris par un groupe capable de faire pour sa première démo, quelque chose d’aussi bon !

Ce qui a de quoi frapper tout de suite, c’est la qualité des compositions pour ce qui ne devait être qu’une démo… Les titres sont complexes, assez changeants, faisant se succéder plusieurs mélodies avec grand renfort de claviers symphoniques et de guitare sèche.
Le chant, très nécro reste dans le ton classique du Black, mais il n’est pas mis en avant.
De toute façon, et c’est là que le bât blesse, il n’y a pas grand chose de techniquement "mis en avant"… le son se fait tellement crade avec l’arrivée des guitares saturées que tout se mélange un peu en une bouillie de sonorités dont on dégage principalement les claviers. Même la batterie est quasiment noyée dessous, même si une oreille avertie à ce type de son la reconnaît aisément.
Heureusement, ils ont eu la bonne idée de faire des titres totalement instrumentaux (ou presque) uniquement au synthé, ce qui permet à la fois de reposer un peu son ouïe, et à la fois de savourer leur maîtrise des ambiances cosmiques qu’ils avaient déjà en 1995 !
La fin du dernier titre, « Child », peut même faire penser au début du plus fameux titre de Mike Oldfield : « Tubular Bells » qui aura donné le thème principal de la musique de « L’Exorciste ». Toutes proportions gardées bien sûr…

Voilà, cette démo de vingt minutes aurait sans doute su me convaincre même sans connaître la suite du groupe. Toutefois, elle n’est pas indispensable, loin de là, pour apprécier pleinement le talent de Kataxu. Intéressez vous plutôt à la suite, « Roots Thunder » est déjà beaucoup plus convaincant !

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire