Love Metal

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe HIM
Nom de l'album Love Metal
Type Album
Date de parution Avril 2003
Labels BMG Records
Style MusicalMetal Gothique
Membres possèdant cet album191

Tracklist

1. Buried Alive by Love
2. The Funeral of Hearts
3. Beyond Redemption
4. Sweet Pandemonium
5. Soul on Fire
6. The Sacrament
7. This Fortress of Tears
8. Circle of Fear
9. Endless Dark
10. The Path
11. Love's Requiem

Chronique @ sadmetal

29 Septembre 2007
Love Metal, le quatrième album de His infernal Majesty, est le fruit d'un dur travail de la part du groupe. Pendant de longs mois, penchés sur la préparation, l'écriture et l'enregistrement de ce bijou, les musiciens de HIM nous ont fait languir d'impatience. Mais cela en valait la peine, non? Ne soyez pas mauvaise langue, dans cet album, tous les morceaux ont leur place, tous sont un savant mélange de guitares cleans et distos, de synthés et surtout de la voix grave (qui séduit tant de monde et fait fondre la gente féminine) de Ville Valo, et c'est "Buried Alive by Love" qui ouvre la danse, donnant directement le ton de cet album : LOVE et METAL (tiens donc, on ne s'en serait pas douté!), avec son riff acéré.

S'en suit alors un subtil assortiment de chansons aux rythmes lents et romantiques, et des chansons aux riffs plus rapides plus proches du metal. Pourtant, il semble que leur plus belle chanson sur cet album ait gardé la même structure que les tubes de leurs albums précédents :
- une intro calme basée surtout sur une guitare magnifique ("Sweet Pandemonium"), quelquefois un accompagnement au clavier ("The Sacrament"), ou encore des intro au riff plus rapide comme celui de "Soul on Fire" ;
- un couplet calme avec des guitares plutôt basiques, en fond sonore une batterie très présente mais surtout, surtout, la voix grave presque a capella et pourtant si bien maitrisée d'un Ville Valo au sommet de sa forme, se permettant des prouesses vocales ("Circle of Fear") ;
- un refrain plus énergique, pour notre plus grand bonheur, avec des riffs un peu plus poussés et une voix beaucoup plus perchée dans les aigus comme cette "Fortress of Tears" sur laquelle Ville Valo se permet le passage des graves aux aigus en quelques secondes...

Mais la plus grande surprise reste pour la fin : "Love's requiem", surprise plutôt agréable, il faut bien l'avouer ; la plus magnifique des chansons de l'album n'est autre que celle-là, avec son intro de basse, sa mélancolie et sa poésie...

Alors ne pourrait-on conclure que cet album pourrait être qualifié de parfait? Eh bien non! Il manque un petit quelque chose, ce petit quelque chose présent sur tous leurs albums précédents : LA reprise!!! Car après avoir entendu leur reprise de Chris Isaak "Wicked Game", ou encore de Blue Öyster Cult "(Don't Fear) The Reaper", on ne peut douter de la capacité de ces musiciens finlandais face aux reprises, et on ne pouvait qu'attendre là encore une magnifique réinterprétation d'un titre d'un répertoire autre que le leur... C'est le seul et unique bémol à trouver sur cet album artistiquement presque parfait...

2 Commentaires

2 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Vrael - 26 Septembre 2009: Ouh la jolie chronique, rien à redire. J'ai beaucoup aimé l'album, même si le rock n'est pas trop mon truc (trop glam à mon goût). Les textes sont magnifiques, et les mélodies très soignées.
Par contre, je n'ai pas "Love's Requiem" sur mon album... c'est une bonus track ?
samolice - 06 Novembre 2013: Merci pour le texte. Comme j'entendais parler du groupe depuis longtemps, j'ai tenté ma chance avec ce skeud. Ca le fait pas du tout pour moi mais j'admets volontiers que Valo est un excellent chanteur.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de HIM


Autres albums populaires en Metal Gothique