Lost in Violence

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Essence (DK)
Nom de l'album Lost in Violence
Type Album
Date de parution 25 Janvier 2011
Enregistré à Medley Studios
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album48

Tracklist

1. Allegiance
2. Unlimited Chaos
3. Pestilence
4. Blood Culture
5. Night's Destruction
6. Oblivion
7. Shades of Black
8. Trace of Terror
9. Lost in Violence
10. Aggressive Attack

Acheter cet album

Essence (DK)


Chronique @ Silent_Flight

10 Mars 2011

Une jeune formation de thrash native du Danemark prête à remplir nos réservoirs d'une bonne dose de riffs acérés

Si vous pensez que cette nouvelle décennie sent la pénurie de carburant à plein nez, dites vous bien qu'il n'y a pas que sur l'or noir que l'on peut compter: une jeune formation de thrash native du Danemark est prête à remplir nos réservoirs d'une bonne dose de riffs acérés avec une pêche qui fait honneur au genre.

Avec un Ep remarqué en 2007, Essence sort son premier opus enregistré aux studios Medley de Copenhague via UltimHate Records après avoir accompagné de grands noms comme Artillery et Mnemic. Produit par Soren Andersen, Lost in Violence s'annonce comme une belle démonstration du talent de ces danois, influencés par thrash allemand de Kreator, Sodom et Destruction ainsi que plus logiquement par Artillery tout en ayant une fibre assez personnelle, résolument moderne.

Dix titres donc pour ce premier effort, qui sans réelle prise de tête apparente, devrait convenir à tout amateur de «métal qui bat», car en dépit du jeûne âge de ces gus, il est clair que la leçon a bien été retenue. Un livret ainsi que des paroles dénonciateurs des horreurs de la Guerre en son sens général, un batteur fou, des solos dans tous les sens, un Lasse Skov en tant que brailleur invétéré et une basse très en avant, voilà ce qui compose Lost in Violence et qui provoque un tel carnage. Certains passages sont vraiment irrésistibles comme le long break instrumental de «Unlimited Chaos», la ligne mélodique de «Trace of Terror» ou au grand bonheur des bassistes, l'intro virtuose de «Blood Culture». Le reste, sans être extraordinaire, a de quoi satisfaire une panne sèche de grosses rythmiques dans les écoutilles. Même la petite pose «Oblivion» rappelle les interludes des premiers Annihilator, petite nostalgie qui fait surface avant la très heavy «Shades of Black».

Bonne surprise de la part de ces petits nouveaux, dans l'espoir de les voir dans de brefs délais sur scène, dont la renommée est déjà confirmée un peu partout en Europe. Le Danemark est un pays filou, s'imposant discrètement sur le devant du death mélodique et dorénavant du thrash. Un code rouge s'impose, c'est même indispensable, en vue de cette petite tuerie que vous aurez plus la chance de trouver chez le disquaire du coin que dans une station-service, bien entendu. Que l'essence soit avec vous.

SF.

26 Commentaires

16 J'aime

Partager

metaleu35 - 02 Novembre 2011: Il est énorme ce p***** d'album ! ( Désolé pour mon vocabulaire, mais j'ai pas trouvé mieux ^^' )

Des riffs qui percuttent, une basse superbe, justement dosée pour être entendu mais pas trop forte, avec une merveilleuse Intro sur "Blood Culture", un chanteur bien gueulard ! Du bon Thrash quoi !

On attendait pas mieux, et j'ai hate de les voir tourner en concert !

17/20
LeMoustre - 03 Juin 2015: Excellent disque, au risque de paraphraser les avis ci-dessus, et la chronique, qui possède de s titres très percutants. Ni trop moderne, ni foncièrement retro, Essence vise pile poil dans un thrash, certes académique, mais qui file le peps, avec des compositions marquantes. Un must-have, comme on dit. Vif, acéré et rapide, sans oublier la mélodie, omniprésente. Un excellent disque (pas très facile à trouver de nos jours, à prix correct). Avis aux amateurs.
prayingmantis - 10 Juin 2017: Mon album preferer en Thrash metal.

20/20
mechant - 24 Septembre 2019:

Ayant reecouté hier soir le 2e....j ai enchaine sur ce dernier ! Cet album est excellent et presente 1 beau panel des qualites du groupe....

J ai tjrs trouvé qu il y avait 1 coté MetallicA dans la basse et l approche globale.

Acheté à sa sortie, cet album a beaucoup tourné. Cela faisait qlq temps (ou annees)  que je ne l avais pas ressorti.

J ai du mal a comprendre qu un groupe de la sorte est explosé sur le 3e album qui à l ecoute est juste "affreux"....dommage le potentiel etait là....

 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Essence (DK)