Legacy of Emptiness

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Legacy Of Emptiness
Nom de l'album Legacy of Emptiness
Type Album
Date de parution 2011
Style MusicalBlack Symphonique
Membres possèdant cet album6

Tracklist

1. Possessed 06:54
2. Valley of Unrest 07:35
3. Whispering Voices 04:32
4. Ringer of Death 05:06
5. Cross the Sea 07:34
6. Onward! 06:24
7. Departure 01:51
Total playing time 39:56

Chronique @ Matai

06 Octobre 2011

Malgré les influences, cet opus captivant et varié arrive à maintenir l'auditeur attentif et cdu début à la fin

Au début des années 2000, le groupe Ancestral Legacy enregistra deux démos plutôt bien vues dans le monde du black symphonique. Mais peu de temps après la sortie de « Emptiness », deux membres du line up quittèrent le groupe, dû non seulement à des problèmes personnels mais aussi à l'inévitable changement de style du groupe.

Près de huit ans plus tard, les trois membres originels rassemblent leur force et forment Legacy of Emptiness. Bien que cela puisse prêter à confusion, il s'agit bien d'un autre groupe, et non du nouveau nom de Ancestral Legacy. Toutefois, on retrouve le multi instrumentiste Eddie Risdal, aussi membre de V:28.

Le trio reprend donc là où il s'était arrêté huit ans auparavant. Officiant toujours dans une sorte de black symphonique, il a arrangé la qualité des compositions, écrit de nouvelles chansons, et s'est octroyé une production imposante, grâce à Dan Swanö et son studio Unisound (Dissection, Katatonia, Edge Of Sanity).

2011 signe donc le retour en force de trois membres désirant nous en montrer plein la vue. Vivant dans le berceau du black symphonique, Legacy of Emptiness, malgré un album éponyme personnel, ne peut s'empêcher de puiser dans les offrandes des piliers du genre, à savoir Emperor, Arcturus ou encore Dimmu Borgir. Le titre introducteur par exemple, « Possessed », rappelle un « Mourning Palace » tant dans la mélodie aux claviers que dans le côté atmosphérique, malgré cet aspect incisif et implacable. Idem pour « Ringer of Death» et sa puissance instrumentale. « Cross the Sea » et son côté déjanté peu rappeler les expérimentations de l'empereur.

A l'image de cette pochette grisâtre, morne, sombre, désolée et plaintive, l'opus ici présenté est un savant condensé d'atmosphères relevées avec délicatesse mais aussi de brutalité, grâce à des guitares aux riffs très tranchants, à une voix black charismatique, et bien sûr des claviers totalement omniprésents et aux multiples sonorités. Vecteurs d'une ambiance redoutable et poignante, les facettes changent en fonction des morceaux. Ainsi, ils font alterner allègrement ambiances Black, Gothic, épiques mais aussi guerrières (« Departure »), et parfois inquiétantes, à la manière de Winterburst, sans toutefois prendre la vedette et occulter les guitares, si particulières et bien maîtrisées. Les riffs brutaux mais mélodiques, plaintifs et dévastateurs, parradés d'une voix au timbre commun font de cet ensemble un cocktail explosif au dynamisme contagieux et aux émotions fortes.

Les morceaux sont longs et parfois même très progressifs, à l'instar d'un « Valley of the Unrest » particulièrement varié où se mélangent atmosphères et sonorités industrielles. A contrario, « Whispering Voices » possède un étrange groove au piano, tandis que « Onward ! » nous propose de superbes soli d'orgues, de violons et de guitares, le résultat est inéluctablement percutant et captivant, jusqu'à l'interlude calme au violon, à la mélodie douce et solennelle, et à la fin poignante et puissante.

Cependant, Legacy of Emptiness souffre de ses influences malgré une volonté certaine d'officier dans une musique personnelle. Mais le black symphonique a tant été exploré de long, en large et en travers, qu'il est de nos jours devenu difficile de proposer quelque chose de nouveau et d’innovateur, surtout quand on vit en Norvège. Malgré tout, le trio s'en sort plutôt bien et nous offre un opus diversifié, prog, et attirant, du début à la fin.

1 Commentaire

7 J'aime

Partager
krakoukass56 - 06 Octobre 2011: Ca donne bien envie ta chro, merci ^_^
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Legacy Of Emptiness